MARCEL AYME
22 pages
Français

MARCEL AYME

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
22 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
MARCEL AYME: Présenté par: Maxime Giordano et Guillaume Espeche 1/22
  • gros plan sur les moeurs ordinaires
  • contes du chat
  • structures sociales de façon
  • cimetière saint-vincent de montmartre
  • travers de l'homme et de la société
  • jument verte'
  • roman
  • romans
  • tables
  • table
  • générations après générations
  • générations en générations
  • génération après génération
  • génération en génération
  • villages
  • village

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 207
Langue Français

Exrait

MARCEL AYME:
Présenté par:
Maxime Giordano
et
Guillaume Espeche
1/222/22PPLLAANN::
I: INTRODUCTION :
II: BIOGRAPHIE :
A: L'enfance
B: Ses débuts d'écrivain
III: SON STYLE ET SES ŒUVRES :
A: Son style
B: Ses oeuvres
IV: RESUME DE QUELQUES ŒUVRES :
V: EXPLICATION DE DEUX ŒUVRES :
A: Le passe muraille
B: La vouivre
VI: PHOTOS DES ROMANS CITÉS :
VII: CONCLUSION :
VIII: LEXIQUE :
IX: SOURCES :
X: REMERCIEMENTS :
XI: TEMPS PASSÉ, ET POURCENTAGE DU TRAVAIL :
A: Temps passé
B: Pourcentage du travail
3/22I: INTRODUCTION :
Bonjour, nous allons vous présenter un exposé sur Marcel Aymé. Ce travail a été
finalement très intéressant et enrichissant, car il nous a permis de connaître un
auteur et de nous approcher de son oeuvre. Nous avons passé plus de dix heures
sur ce travail: dix heures de recherches de documents, de synthèses pour réaliser
cet exposé. Nous avons cherché sur plusieurs sites internet comme Wikipédia,
l'encyclopédie ANGORA, mais nous nous sommes également servi du dictionnaire
«larousse» édition 2005.
Nous allons à travers cet exposé essayer de vous faire connaître ce romancier
des années avant et après guerre. Nous vous parlerons de sa vie, de l'influence de
son enfance dans son oeuvre, de son oeuvre elle même et de son style, à travers
quelques un de ses romans. Il analyse avec esprit les travers de l'homme et de la
société. C'est un grand observateur au style simple mais imagé, un peintre qui se
sert des mots comme on se sert d'un pinceau.
4/22II: Biographie:
A: l'enfance
arcel Aymé est un écrivain romancier, dramaturge et scénariste
français,né à Joigny, dans l'Yonne, le 29 mars 1902,et mort à Paris le 14 MOctobre 1967. Il a grandi dans le Jura. Son père, maréchal-ferrant de son
état, devenu veuf en 1904, mit ses aînés en pension et confia les cadets, Marcel et
sa soeur Suzanne, son aînée de deux ans, aux grands-parents maternels, Auguste
et Françoise Monamy, qui exploitaient une tuilerie à Villers-Robert.
C'est le village dont il est question dans le roman qui lui assura la notoriété: ''la
jument verte'' (1933) Marcel y vécut de deux ans à huit ans. A la tuilerie, la
situation financière était difficile, mais Suzanne et Marcel furent élevés avec
beaucoup d'affection par leurs grands-parents. Marcel y découvrit le monde qui
peupla ensuite ses romans de la campagne, "La Table aux crevés"
(1929),"Gustalin" (1936) et "La Vouivre" (1943). Les origines rurales de l'auteur se
retrouvent dans son oeuvre. Il y fit aussi l'apprentissage de l'intolérance et de la
bêtise car il eut à subir les luttes qui opposèrent cléricaux et républicains au début
de ce siècle. Sa grand-mère attendit d'ailleurs le décès du grand-père pour faire
baptiser Marcel, alors âgé de sept ans. L'intolérance et l'injustice le révolteront
toute sa vie.
En 1910, après la mort de sa grand-mère, il entre au collège de Dôle, en tant que
pensionnaire. C'est un élève plutôt moyen qui préfère la lecture aux études.
En 1912, Marcel réussit le concours des Bourses et le regretta vite car, chaque fois
qu'il obtenait de mauvaises notes, on lui reprochait de gaspiller l'argent de l'état.
Une de ses tantes, Léa, s'empressa à la mort de son mari, de prendre soin de
Marcel ainsi que d'une autre petite nièce.
En 1918, il réussit son baccalauréat de mathématiques élémentaires et une bourse
d'internat qui lui permet d'entrer, en 1919 au lycée de Besançon, dans la classe
préparatoire de mathématiques spéciales. Il pense pouvoir devenir ingénieur.
En 1920, une grave maladie l'oblige à renoncer à ses études.
Il se soigne à Dôle, auprès de sa tante Léa, qui l'entoure de
soins. A peine guéri, il se voit dans l'obligation d'effectuer
son service militaire.
En 1922-1923, il est envoyé en tant qu'aide conducteur à
l'armée du rhin, dans la partie de l'Allemagne occupée par
l'armée française. Son service militaire terminé, il se rend à
Paris pour entamer des études de médecine. Mais il ne fût
guère assidu à la faculté. IL exerça quelques petits métiers:
employé de banque, agent d'assurance, journaliste dans une Marcel Aymé à l'âge de 20 ans
agence de presse.
En 1925, il tombe à nouveau malade. Il part se reposer à Dôle. Sa soeur Camille,
5/22pour lui occuper l'esprit, le pousse à écrire. Elle lui suggère d'écrire l'histoire d'un
brave pochard dolois, '' Brûlebois ''. Marcel Aymé avait déjà écrit quelques textes,
mais cela restait pour lui du domaine du plaisir. IL n'avait jamais songer à devenir
un écrivain professionnel. Brulebois sera publié aux « cahiers de France » à
Poitiers. Son deuxième roman '' Aller-retour'' est accepté par Gallimard, il paraît
en 1927.
B: Ses débuts d'écrivain:
Marcel Aymé s'établit alors à Paris, après avoir cherché une situation à Dôle. Il
cherche à devenir journaliste. IL écrira un livre chaque année. En1928,
publication des '''jumeaux du diable'', en 1930, publication de ''la table aux crevés''
qui recevra le prix Renaudot, et ''la rue sans nom''reçoit le prix populiste. C'est le
début de la notoriété. A partir de 1930, la littérature n'est plus pour lui un simple
passe-temps, mais un vrai métier. Un métier qui deviendra rentable en 1933, avec
la parution de la ''jument verte''.
Dès 1933, il commence à écrire pour le cinéma et le théâtre. La pièce ''vogue la
galère'' a été écrite avant la guerre, mais elle ne sera jouée qu' en 1947. Il le fera
avec le même engagement pendant l'occupation. De sa collaboration avec le
réalisateur Louis Daquin, naîtront deux films à succès: ''nous les gosse'' et ''le
voyageur de la toussaint'' (1942) d' aprés l'oeuvre de Georges Simenon. Dés 1947,
et avec les représentations de ''vogue la galère'', Marcel Aymé entreprend une
carrière théâtrale. Il obtient un réel succès avec '' lucienne et le boucher''( 1947), ''
clerambard'' (1950), ''la tête des autres'' (1952). Un bref séjour aux états-unis, lui
inspirera deux pièces. Dés lors, sa carrière va se poursuivre entre l'écriture, le
théâtre et le cinéma. Avec le succès du '' passe muraille''(1951), ''la table aux
crevés'','' le chemin des écoliers'' ''la jument verte''(1959).
En 1960, il fait un retour à l'écriture avec ''les tiroirs de l'inconnu'', 1966 ''la bourse
et la vie'' de Jean-Pierre Mocky, dialogues de Marcel Aymé. Sa dernière pièce est
créée en 1967 quelques temps avant sa mort' la convention Belzebir''.
En 1967, Marcel Aymé meurt, il est enterré dans le cimetière Saint-Vincent de
Montmartre.
Marcel Aymé a laissé derrière lui de grands succès commerciaux. C'était un
écrivain connu, reconnu tardivement, c'était surtout un homme qui avait réusi a
créer autour de lui une légende « le paysan du village de Montmartre ».
6/22III/ Son oeuvre et son style:
a) son oeuvre
✔ Les Jumeaux du diable 1928
✔ La Table aux crevés (roman)1929
✔ Brûlebois1930
✔ La Rue sans nom 1930
✔ Le Vaurien 1931
✔ Le Puits aux images 1932
✔ La Jument verte (1933)
✔ Maison basse (1934)
✔ Le Nain,1934
✔ Le Moulin de la Sourdine (1936)
✔ Derrière chez Martin (1936)
✔ Silhouette du scandale ,1938
✔ Gustalin (1938).
✔ Le Bœuf clandestin (1939)
✔ La Belle image (1941)
✔ La Vouivre (1941)
✔ Travelingue (1941)
✔ Le Passe-muraille (1943)
✔ Le Chemin des écoliers (1946)
✔ Le Vin de Paris (1947)
✔ Uranus (1948)
✔ les bottes de sept lieues roman([(1950)])
✔ En arrière (1950)
✔ Les Contes du chat perché : 17 contes publiés entre 1934 et 1946,
✔ Les tiroirs de l'inconnu (1960)
✔ Enjambées (1967).
7/22b) Le style de Marcel Aymé:
Le style de Marcel Aymé est très fort. Il analyse avec esprit les travers de l'homme
et de la société. Sa vision peut être noire. L’hypocrisie, l'avidité, la violence,
l'injustice, le mépris, apparaissent dans ses ouvrages, aussi bien que la
camaraderie, l'amitié, la bonté, l'indulgence et le dévouement. Il décrit les
structures sociales de façon très réaliste, à la Balzac ou à la Zola, tout en accordant
une place importante au fantastique. Son fantastique, loin d'être traditionnel, est
teinté d'ironie et peut être qualifié de "fantastique ludique". Quand il reçoit le
Goncourt en 1945, Jean-Louis Bory déclare:
En 1950, il refuse un siège à l' Académie Française.
(Marcel Aymé a gauche)
8/22IV/ Résumés de quelques oeuvres:
Le Passe-muraille:
C'est l'histoire d'un homme nommé Dutilleul , doté d'un don extraordinaire : celui
de pouvoir passer à travers les murs . Mais ceci va lui porter préjudice car il va se
retrouver figé dans un mur à cause des médicaments qu'il prend pour annuler ce
don .
Uranus:
Un village en France, juste après la guerre. Les vengeances personelles, l'activité
politique et les relations tissent des liens passionnels plus ou moins violents.
La Jument verte:
Chronique du village de Claquebue à la fin du Second Empire, laJument verte
relate la rivalité de deux familles : les Haudouin et les Maloret. Or un jour naît
chez Haudouin, maquignon ambitieux mais malchanceux, une jolie jument "d'un
vert jade". Grâce à elle commence l'ascension sociale et financère des Haudouin.
La jument meurt un jour, mais elle a été immortalisée par un peintre aux étranges
pouvoirs : éveillée par lui à une "vie mystérieuse et à demi humaine", l'effigie de la
jument observe avec attention l'intimité de la famille et analyse ses traditions
érotiques transmises de génération en génération.
La Vouivre:
Arsène Muselier est le fils de la ferme, courageux à l'ouvrage, peu bavard. Il
rencontre un jour la Vouivre, créature des légendes jurassiennes, une belle fille
éternelle qui a pouvoir sur les serpents et se baigne nue aux étangs. Tout
naturellement, il devient son amant, dédaigneux du rubis qu'elle laisse à portée
des passants : bien lui en prend car, sitôt le bijou volé, les serpents, surgis de
toutes parts, puniraient le sacrilège.
La Table aux crevés:
Amélie Coindet s'est pendue ; c'est Urbain, le mari, qui l'a découverte à son retour
9/22de la foire de Dôle. Telle est la nouvelle qui se répand au village de Cantagrel. Lors
de la veillée mortuaire, le père Milouin propose à son gendre une autre de ses filles
; ce-dernier, par un refus insultant, devient l'homme à abattre...
Le boeuf clandestin:
Pour les Berthaud réunis autour de la table familiale, c'est un dimanche comme
les autres, avec son cortège d'heures attendues et ennuyeuses ; à cela près que
Roberte, revenue chercher un livre oublié, découvre avec horreur son végétarien
de père dans la cuisine, se délectant d'un "biftèque" saignant...Gros plan sur les
moeurs ordinaires de quelques bourgeois du 17ème arrondissement de Paris, côté
plaine Monceau.
Les contes du chat perché :
Recueil posthume des 17 contes publiés par Marcel Aymé entre 1934 et 1946.
Delphine et Marinette, deux fillettes, vivent dans une ferme traditionnelle de la
France profonde avec les parents, sévères et prosaïques, au milieu d'animaux
familiers qui n'ont pas la langue dans leur poche.
Le recueil comprend:
✔ Le loup
✔ Les boeufs
✔ Le chien
✔ Le petit coq noir
✔ L'éléphant
✔ Le mauvais jars
✔ La buse et le cochon
✔ L'âne et le cheval
✔ Le canard et la panthère
✔ Le paon
✔ Le cerf et le chien
✔ Les cygnes
✔ Le mouton
✔ Les boîtes de peinture
✔ Les vaches
✔ La patte du chat
✔ Le problème
10/22

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents