NFO EDIA ASKET

NFO EDIA ASKET

-

Documents
9 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : aller - retour
  • redaction
  • redaction - matière potentielle : images au contenu
Mardi 9 février 2010 INFO MEDIA BASKET Saison 2009-2010
  • vidéo sur www
  • mmm mmm
  • part au mul- tinations
  • fleurier
  • leader division
  • basket
  • matchs
  • match
  • matches
  • neuchâtel
  • saisons
  • saison
  • yeux dans les yeux

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 164
Langue Français
Signaler un problème
Mardi 9 février 2010
INFO MEDIA BASKET
Saison 2009-2010
16
La de
ruée vers Noemi et
Noemi Girardet.La Vaudoise a célébré son passage sous le maillot de Lancy-Natation en gagnant neuf titres!(GEORGES CABRERA)
NATATION Les championnats romands espoirs ont fait bouillonner le bassin de Plan-les-Ouates. Ils confirment aussi le talent de Noemi Girardet et d’Alexandre Haldemann, dix-huit titres à eux deux!
PHILIPPE ROCH a piscinede Plan-les-jouLrs des ébats de la relève de Ouates (bassin de 25 m) a bruissé durant deux la natation romande, réunie à l’occasion des championnats espoirs. Vingt et un clubs ras-
Carnet de ligues Genève termine invaincu RINKHOCKEYLe RHC Genève a réussi l’exploit - sans doute historique - de terminer invaincu le tour qualificatif du champion-nat suisse de LNA. Les hommes de Gérald Brentini se sont en effet imposés 5 à 4 (1-2) à Thoune lors de la dernière journée. Un instant dominés 4-1, les Genevois ont fait preuve d’une force morale admirable pour redresser la barre. Ils ont marqué par Florian Brentini, Rossel, Forel et Monroy (2), A noter queJérôme Desponds (photo Cabrera) était absent. Touché aux ligaments du poi-gnet, il devrait être forfait du-rant deux mois.JAC Genève Volley tenace VOLLEYBALLLes filles de Ge-nève Volley n’en finissent pas de gagner, même lorsqu’elles cafouillent leurs réceptions comme ce fut le cas en début de partie contre Jona. «Désor-mais, elles ne lâchent plus, elles se battent jusqu’au bout», s’en-thousiasme Mehmet Yilmaz. Ainsi, largement menées dans la deuxième manche, elles ont forgé leur succès (3-0) en s’imposant 26-24. Au lendemain d’un déplacement à Lucerne, Genève Volley compte bien donner du fil à retordre au leader Franches-Montagnes, dimanche prochain à Henry-Dunant (16 h).PB SSO sur la bonne voie VOLLEYBALLSSO a fait un nouveau pas vers son maintien en LNB en dominant Lutry/La-vaux (3-0). L’expérience du passeur italien Di Girola et le culot du jeune Quentin Zeller (16 ans), titularisé pour la première fois durant tout un match, se sont habilement combinés.PB
semblant 223 concurrents(e)s, 1017 plongeons (sans compter les relais) et pas moins de 72 titres pour Genève, dont 35 (78 médailles) pour le seul Lancy-Natation. Et une satisfaction pour le club organisateur, avec le superbe chrono de Nils Liess (14 ans) sur 800 m libre (9’ 11”39). La vedette a toutefois été tenue chez les garçons par Alexandre Haldemann (Nata-tion Sportive Genève), qui a trusté pas moins de… neuf médailles d’or individuelles! A 15 ans ou presque (il les fêtera le 8 mars), le jeune élève de Jean Lagier, membre du cadre
Bernex perd et… réagit BASKETBALLBernex a fini par trouver son maître. Après dix-sept victoires consécutives en LNB, les joueurs de Nebojsa Lazarevic ont trébuché, à Vailly, devant Martigny (77-83), dans une rencontre agendée en semaine. Le leader a toutefois réagi ce week-end en patron en allant battre chez lui (58-70) son plus proche rival, les Wildcats de Zurich, pour assurer pratique-ment définitivement sa 1re place au terme de la saison régulière. «On a fait un peu n’importe quoi en 2e mi-temps contre Martigny, mais l’équipe en a tiré les ensei-gnements et a magnifiquement réagi à Zurich. Sous la pres-sion…», confie le coach gene-vois.PHR Vernier-Meyrin frôle l’exploit BASKETBALLOpposé au 3e de LNB, Vernier-Meyrin (11e) a poussé les Lucernois de Swiss Central, vainqueurs 79-81, dans leurs derniers retranchements. «On paye quelques petits dé-tails, des oublis en défense ou des paniers ratés. Mais c’est une défaite positive, encourageante. Nous étions dans une mauvaise passe, en panne de confiance,
Sports l’or Alexandre
Alexandre Haldemann.Le nageur genevois attend les champion-nats suisses open aux Vernets avec ambition.(GEORGES CABRERA)
national, est recordman de Suisse du 50 m papillon chez les 14 ans. «Pour une compéti-tion d’entraînement, et compte tenu des charges de travail, je peux me montrer satisfait», confiait le double champion de Suisse espoirs 2009. Rêves olympiques Alexandre, qui adore le ci-néma et gratte la guitare à ses heures, entend mettre à profit les championnats de Suisse open, en mars aux Vernets, pour se qualifier pour le Multi-nations. «Même si je suis en classe sportive au collège, il
nous avons regardé Swiss Cen-tral les yeux dans les yeux. J’espère que cela va payer par la suite», analyse l’entraîneur Patrice Gress.PHR Hope-GBA se reprend BASKETBALLUne semaine après sa première défaite de la saison, la juvénile formation de Hope-GBA a fait étalage de son caractère en allant s’imposer 61-55 dans la salle d’Uni Bâle, dans le cadre du tour de promo-tion de LNB féminine. Les Rhé-nanes, qui alignent deux étran-gères, étaient invaincues à domicile. Dorothée Studer (18 pts), Fanny Delacrétaz (16) et Coralie Perrenoud (11) ont pris une part prépondérante au succès de l’équipe de Billy Karageorgakis. En LNB Ouest, Lancy a cueilli un précieux succès devant Cossonay (58-45).PHR Meyrin: dommage! TENNIS DE TABLEVictorieux samedi à Wil (6-2), Meyrin s’est incliné dimanche 6-3 à Neuhau-sen, faisant une double entorse à la logique en regard du classe-ment de LNA. Un succès en terre schaffhousoise aurait permis à Nenad Stevanovic et à ses coéquipiers de se position-ner plus favorablement en vue d’une participation aux play-off. Tout reste cependant possible. PHR A Veyrier le derby TENNIS DE TABLESeule rencontre à l’affiche ce week-end en LNB ouest, le derby genevois est revenu au leader, le CTT Veyrier, logique vain-queur 7-3 dans la salle d’Espé-rance, dont le classement mo-deste ne lui laissait guère d’es-poir.PHR
n’est pas facile de conjuguer études et natation. Il faut sa-voir s’organiser…» souligne le Genevois, qui aligne les com-pétitions depuis l’âge de 8 ans. Avec le rêve de nager un jour dans le grand bain olympique ou mondial… Pendant du Genevois dans le camp féminin, la Nyonnaise Noemi Girardet (15 ans) a elle aussi fait main basse sur neuf titres. Vaudoise oui, mais de-puis hier sociétaire de Lancy-Natation! «J’avais envie de changement, et puis mon en-traîneur à Nyon s’en va. Je dois encore progresser et je peux le faire à Lancy: il y a une chouette équipe et un bon en-traîneur, Christophe Debise», explique la gagnante de la Coupe de Noël 2008. Spécialiste de dos et de pa-pillon, la jolie Noemi, qui s’en-traîne plus de dix heures par semaine, ambitionne égale-ment de prendre part au Mul-tinations. En attendant de poursuivre ses études à Ge-nève à la rentrée. Et de taqui-ner le meilleur niveau helvéti-que, voire de décrocher un ticket olympique…
MARDI 9 FÉVRIER 2010 TRIBUNE DE GENÈVE
Ge/Servette fait recours contre la suspension de Kolnik
HOCKEY SUR GLACE Pour le même geste que l’attaquant slovaque, Andreas Küng (Thurgovie) a reçu deux matches de suspension de moins.
Genève-Servettea décidé de faire recours auprès du tribunal sportif de l’Association suisse de hockey, présidé par Beat König, contre la suspension (7 matches) de Juraj Kolnik infligée par le juge unique. On s’en souvient, lors de la partie du 31 janvier à Rapperswil, l’at-taquant slovaque avait touché avec sa crosse la main de l’arbi-tre, Stefan Eichmann. Plus pour attirer son attention que pour le blesser. Dans ses attendus, le juge unique, Reto Steinmann, a rappelé que l’arbitre était intouchable: «Le geste de Juraj Kolnik est grave. Il constitue indubitablement une voie de fait contre le directeur de jeu. Il s’agit à la fois d’une atteinte à
son intégrité corporelle et à son intégrité en général.» Or, pour une faute similaire contre ce même directeur de jeu, Andreas Küng, joueur de Thurgovie, n’a reçu que cinq rencontres de suspension. Cette différence de traitement du juge unique fait sursauter Louis Christoffel. «On ne comprend pas, dit-il, et notre recours s’ap-puie sur cette anomalie.» Pour appuyer cette thèse, le directeur de Genève-Servette cherche à se procurer des ima-ges vidéo de la scène impli-quant l’attaquant du HC Thur-govie dans le match face à La Chaux-de-Fonds. Mais le rap-port de Stefan Eichmann de-vrait suffire au tribunal sportif pour se faire une juste idée des deux affaires. Et du verdict inexplicable rendu par Reto Steinmann. Coutumier du fait, soit dit en passant… Paul Bernie
www.tdg.chConsultez notre dossier Ge/Servette.
Chênois assure son rang confiait après cette nouvelle vic-HANDBALL toire: «Gagner c’est bien, mais Leader du groupe 3 denous avons encore des progrès à accomplir dans le jeu. L’équipe 1re ligue, l’équipe de Dragan doit s’engager plus. Son jeu Zovko a dominé Leimental. manque parfois d’agressivité, Face à de solidesdans le bon sens du terme. Lajoueurs bâ- lois, Chênois a consolidé sa pre- technique est là, c’est indéniable. mière place en tête du groupe 3 En gagnant ce match, nous de 1re ligue. En gagnant sur le avons effectué un bon pas en score de 28-22 (12-8), les Gene- avant. Dans l’optique des finales, vois ont repoussé Leimental à il vaut mieux terminer au pre-trois points, alors qu’il reste six mier rang, même à la différence matches à jouer avant les finales de buts, car cela nous permet-de fin de saison. Logiquement, trait de recevoir trois fois et de la formation chênoise et ouest- nous déplacer à deux reprises lémanique Lausanne devraient seulement.» Les finales de fin de jouer les barrages de promotion saison réuniront six équipes, soit en avril et en mai. les deux premiers classés de cha-En l’absence de Thomax Mol- cun des trois groupes. liex, qui n’a pas encore récupéréMichel Bordier d’une blessure, mais qui sera de retour prochainement sur le ter-Télégramme rain, les Chênois ont disputé un match sérieux. Le match à ne pas perdre. Grâce à son jeu deChênois - Leimental 28-22 contre-attaque et un rythmeChênois:Paruta (46e Ma-plus élevé, l’équipe genevoise athieu); Da Silva (6 buts), su tenir son adversaire àdis-Frejnik (9), Gisbert (1), Gout-tance.tegatte (5), Haüsler (3), Arrivé de Lyon à l’été commeKouzmet, Piers (1), Simon (3). entraîneur, Dragan Zovko
VIDÉOCONNEXIONSPORT
THOMAS DÉRUNSAuteur d’une superbe saison qui lui permet de s’envoler pour les Jeux olympiques au Canada, le joueur de Genève-Servette se raconte entre jeux vidéo et belles cylindrées. Notre vidéo surwww.tdg.ch/connexionsport GEORGES CABRERA
AUTREMENT DIT Ce que doit endurer la pauvre femme «cougar» > 2
FRIBOURG Deux licenciements punitifs à la radio bilingue > 9
UKRAINE Viktor Ianoukovitch a pris sa revanche > 8
o e MARDI 9 FÉVRIER 2010|• 139 année | Samedi Fr. 3.70 | Semaine Fr. 2.50N 108 Abonnements 026 426 44 66 | Rédaction 026 426 44 11 | www.laliberte.ch | Infomanie 026 426 44 44 | Publicité 026 408 29 29
JA 1700 Fribourg 1
KEYSTONE PRESSE Tito Tettamanti rachète la BAZ Franc-tireur conservateur, le financier tessinois a pris le contrôle de la «Basler Zei-tung», le deuxième groupe de presse du pays.> 5
PARTI LIBÉRAL-RADICAL Libre circulation tout en douceur Selon le PLR, la libre circula-tion des personnes n’a engen-dré ni pression sur les salaires ou sur le taux de chômage, ni hausse de la criminalité.> 7
SANTÉ MENTALE Cinq nouvelles prestations Nouveau. Un centre de soins à Bulle, une plate-forme d’accueil, un soutien aux proches, une équipe mobile d’urgences et une consultation bébé.> 11
BASKETBALL Coup de poing et match arrêté Le derby de ligue B entre l’Aca-démie Fribourg Olympic et Vil-lars a mal tourné: coup de poing, invasion du terrain et match arrêté à 39’’ de la fin.> 26
SOMMAIRE Bourse Cinéma Radio-Télévision Jeux et mots croisés Jardinage Avis mortuaires
PUBLICITÉ
16 12 34 35 35 22/24
Rte des Daillettes 11 1701 Fribourg 026 422 77 77
MARDI-IMMO> 28 à 33
Des sportifs noyés sous les logos des sponsors
Silvan Zurbriggen, en janvier à Wengen: signée Photopress, le service commercial de Keystone, la photo a inondé les rédactions.
PHOTOS DE PRESSE • Leader dans la photographie de presse en Suisse, lÕagence Keystone abreuve les rÈdactions dÕimages au contenu pas trËs journalistique. Prises lors dÕÈvÈnements sportifs majeurs et comman-dÈes par de grandes entreprises suisses, ces
photos-pubs lui rapportent gros. Le hic, cÕest que ce matÈriel commercial est ensuite diffu-sÈ sous couvert dÕimages dÕinformation ordi-naires, ‡ la surprise des rÈdactions. ´Pour que lÕagence survive, il faut trouver des parte-nairesª, se dÈfend Keystone. EnquÍte.> 3
L’aviation suisse a 100 ans: honneur aux pionniers!
HISTOIRE •LÕaviation suisse fÍte cette annÈe son centenaire. Or, les premiers fous volants, Vaudois et Fribourgeois en tÍte, sont presque tous Romands. Ex-pilote lui-mÍme, banquier ‡ la retraite, le Vaudois Philippe Cornaz leur rend hommage en publiant la premiËre histoire de lÕaviation romande, fruit de dix ans de recherches.> 27
PLAGE DE VIE Le grand qui se fait tout petit Ici, on a un journalistevictime a ÈvoquÈ lÕimposant physique de lÕaccusÈ etcostaud dans tous les sens du terme. Sauf que Marco, lÕautre jour, semblait brouillÈ relevÈ quÕil se trouvait, dans la salle, quelquÕun dÕune avec sa carrure de balËze. ´Dis-moi franchement, jÕai ‡ stature semblable. Puis il a demandÈ au juge la permis-ce point un physique inhabituel?ª Surpris, je lui ai sion de prier le... journaliste de ´La LibertȪ de se lever demandÈ pourquoi il me posait cette question. MÕa afin que chacun puisse se faire une idÈe de la ´bÍteª. racontÈ que le matin mÍme, il sÕÈtait rendu au tribunal Refus du juge, ouf! NÕempÍche, notre gÈant mÕa avouÈ pour couvrir un procËs. Affaire jugÈe en lÕabsence du que, durant quelques secondes, il sÕest senti mal. Pour-prÈvenu, accusÈ dÕagression et entre-temps retournÈ tant, je lÕai enviÈ: Ítre considÈrÈ comme un Ètalon, dans son pays dÕorigine. Or, ‡ un moment, lÕavocat de la aprËs tout, ce nÕest pas donnÈ ‡ tout le monde.PBY
ALDO ELLENA Ilford biffe près de trente emplois
MARLY •Sur les 270 emplois du fa-bricant et leader mondial du pa-pier photographique pour impri-mantes ‡ jet dÕencre, 25 ‡ 30 seront supprimÈs, en raison des difficul-tÈs du marchÈ. Le plan social de 2008 (75 postes perdus) est rÈservÈ aux plus de 45 ans.> 9
KEYSTONE/PETER KLAUNZER Le titre qu’il manque à Cuche JEUX 0LYMPIQUES •A 35 ans, Di-dier Cuche tentera de remporter dËs samedi ‡ Vancouver la victoire ultime qui manque ‡ son palma-rËs. MalgrÈ son pouce cassÈ, le skieur neuch‚telois sera lÕun des favoris de la descente, du super-G et du gÈant.> 19
PUBLICITÉ
Votre papeterie en ville de Fribourg
boutique à pérolles 14
26
SPORT
BASKETBALL Le derby tourne mal: coup de poing, invasion du terrain et match arrêté LIGUE B •Le derby entre lÕAcadÈmie FO et Villars a ÈtÈ interrompu ‡ 39ÕÕ de la fin sur le score de 79-80. A lÕorigine, lÕagression de Brian Savoy sur un joueur de Villars.
Evrard Atcho entre Ivica Radosavljevic (à gauche) et Marko Vilimonovic: un derby engagé.ALAIN WICHT
DAVID BRUEGGER A 39 secondes de la fin du temps rÈgle-mentaire, lÕAcadÈmie Fribourg Olym-pic avait encore tout entre les mains pour jouer un mauvais tour ‡ son grand frËre du Villars Basket. MenÈs 79-80, les AcadÈmiciens obtenaient une balle sur le cÙtÈ, dans le camp ad-verse. CÕest le moment que choisissait Brian Savoy pour Ètaler Marko Vilimo-novic dans la raquette, dÕun crochet imparableÉ Un geste inexpliquÈ, mÍme si lÕintensitÈ et la tension du derby montaient crescendo depuis le dÈbut de la rencontre. ´La pression du public, ajoutÈe au contexte de la fin de
match, a mis de la nervositÈ dans le jeu des deux Èquipesª, analysait le coach de lÕAcadÈmie Mehdy Mary. ´Mais nous sommes tous dÕaccord, cette agression nÕa pas lieu dÕÍtre sur un ter-rain de basket. Nous attendons une autre attitude de la part des jeunes que nous formons ‡ lÕAcadÈmie. Cette question sera rÈglÈe ‡ lÕinterne.ª
Question de sécurité Sauf que lÕaffaire ne sÕarrÍtera pas l‡. AprËs que Brian Savoy eut ÈtÈ sanc-tionnÈ dÕune faute disqualifiante, les joueurs des deux Èquipes ayant envahi le terrain, le duo arbitral a pris la dÈci-
«INEXCUSABLE ET INQUALIFIABLE» Directeur de lavictoire de Villars 80-79), jouer les 39Ligue nationale de basket, Gaby Gisler a eu sous les dernières secondes en sachant que yeux, hier, le rapport des arbitres du Villars bénéficiera de deux lancers match Académie Fribourg Olympic - francs et de la possession du ballon Villars. Tenu au devoir de confiden- suite à la faute disqualifiante, ou tialité, il ne pouvait aller trop loin enfin rejouer tout le match». dans son appréciation du cas: «Contrairement à d’autres sports, leLa Ligue nationaleva transmettre basket avait été jusqu’à présent aujourd’hui au juge unique Alexandre assez préservé par ce genre de voie Bernel le rapport des arbitres. «A de fait. Mais là, c’est une situation partir de là, on ne se mêle plus de inexcusable et inqualifiable. Ce que rien afin de respecter la séparation je peux dire sur les faits, c’est que les des deux instances», précise Gaby arbitres ont sifflé une faute disquali- Gisler. «Ce sera au juge unique de fiante au joueur de l’Académie Brian décider s’il veut ouvrir une procé-Savoy et qu’ensuite il y a eu invasion dure spéciale compte tenu des cir-du terrain et interruption du match à constances particulières ou bien s’il 39’’ de la fin. A partir de là, toutes les se contente d’une procédure ordi-variantes sont possibles: entériner le naire en statuant uniquement sur la résultat au moment de l’arrêt (réd. base du rapport arbitral».SL
sion de ne pas terminer la partie. ´En opposant, mais les protÈgÈs de Michel premier lieu nous avons craint pour Studer ont pu se reposer sur des indivi-notre sÈcuritȪ expliquait lÕun des deux dualitÈs confirmÈes pour comptabili-directeurs de jeu, M. Stecher. ´Ensuite ser les points. ´Nous avons de nouveau tous les joueurs qui se sont levÈs du laissÈ trop de tirs ouverts ‡ lÕadversaire. banc pour pÈnÈtrer sur le terrain ne Mis ‡ part un avantage significatif au pouvaient plus prendre part au jeu, et dÈbut du dernier quart nous nÕavons devaient Ítre disqualifiÈs. Le terrain de jamais rÈussi ‡ nous dÈtacher. Heureu-jeu devenait impraticableɪ LÕaffaire sement, nous pouvons compter sur est dans les mains du juge unique de la certains joueurs qui prennent leurs Ligue nationale (lire ci-dessous). responsabilitÈs, notamment au tirª.I Du cÙtÈ de Villars, le coach Michel Studer restait serein. ´Nous menons ACADÉMIE FO - VILLARS (79-80) au score et nous sommes victimes (17-18 30-27 16-21 16-14 match interrompu) • Villa dÕun geste antisportif. SÕil le faut, nous Thérèse:70 spectateurs.Arbitres: Emery et Stecher. sommes prÍts ‡ nous dÈfendre.ªAcadémie FO:Bugnon 3, B. Savoy 18, Atcho 6, Ma-diamba 4, I. Savoy 20, Schwab 9, Cotture 0, Bozovic 19. Villars:Vilimonovic 9, Eicher 21, Mongbanziama 4, Duel équilibré Johnson 18,Kaniama 2,Beetschen 10,Radosavljevic 11, Une fin de match heurtÈe donc, qui Teca 5. ternit une rencontre disputÈe et spec-taculaire. Toujours cÙte ‡ cÙte aprËs ‡ la CLASSEMENT e 23 minute (60-60), les deux formations 1. Bernex 19 18 1 1745-1206 36 semblaient en mesure de lÕemporter. 2. ZH Wildcats 20 15 5 1532-1393 30 Villars pensait avoir fait la diffÈrence en20 14 6 1497-1506 283. Swiss Central e e dÈbut de 4 quart (65-74 ‡ la 34 ). Mais 4. Villars 20 12 8 1604-1452 24 5. Martigny 19 11 8 1476-1325 22 cÕÈtait sans compter sur la tÈnacitÈ des 6. ChÍne 19 10 9 1402-1428 20 jeunes AcadÈmiciens qui revenaient ‡ 7. Vevey Riviera 20 10 10 1399-1422 20 une longueur dans la derniËre minute 8. DDV Lugano 19 8 11 1370-1462 16 (79-80). ´Contre les Èquipes plus expÈ-9. Pully 18 7 11 1257-1335 14 rimentÈes, nous essayons de faire la 10. Vernier 19 7 12 1358-1442 14 diffÈrence avec lÕÈnergie et lÕintensitÈ. 11. AcadÈmie FO 19 7 12 1466-1521 14 Ce qui provoque parfois un manque de 12. Korac Zurich 19 6 13 1496-1756 12 luciditÈ, surtout offensivementª rele-19 0 19 1245-1599 13. Union NE 0 vait Mehdy Mary. ´Dans le secteur dÈ-PREMIÈRE LIGUE fensif, nous avons laissÈ trËs peu de e place ‡ lÕadversaire, surtout en 2 mi-Olten Zofingue - Bulle 66-79 (29-31) Bulle:Gomes 7, Isse Raghe 9, Adkins 4, Thalmann temps. CÕest trËs positif, mÍme si je 12, Minster 2, Terreaux 20, B. Dorthe 6, F. Pythoud souhaiterais que notre systËme fonc-13, Crettaz 6. tionne plus tÙt.ª Classement TI B2:1. Soleure 6/10. 2. Bulle 6/10. 3. A Villars, cÕest le phÈnomËne inver-Lugano Tigers M23 6/8. 4. Collombey 6/6. 5. Echal-se qui sÕest produit. Le dispositif dÈ-lens 6/2. 6. Olten Zofingue 6/0. fensif a laissÈ certaines libertÈs ‡ sonProchain match:Echallens - Bulle (samedi 17h30).
VOILE Coupe de l’America: pas de vent, pas de course e Tout était enfinrÈuni pour voir Alinghi peu avant 14 h en raison dÕun vent trop«Cup»,La 33 Bennett, qui dÈcide si la rÈgate peutun duel en multicoques et Oracle sÕaffronter ailleurs quÕau tri- instable sur le plan dÕeau, mÍme en imposÈ par la justice amÈricaine en avoir lieu ou non. bunal. Mais la premiËre manche en changeant de parcours. Le coup dÕen- raison de dÈsaccords entre le dÈten- De nombreux spÈcialistes ont criti-baie de Valence a ÈtÈ annulÈe faute de voi de la premiËre manche, un par- teur du trophÈe Alinghi et son challen- quÈ le choix de Valence en fÈvrier, peu vent, reportant au moins jusquÕ‡ de- cours aller-retour de 40 milles nau- ger, lÕamÈricain Oracle, se dispute au propice ‡ la pratique de la voile. Les e main le coup dÕenvoi de la 33 Coupe tiques (20 milles au prËs, 20 milles au meilleur des trois manches. Le jury de pronostics mÈtÈo Ètaient bons pour de lÕAmerica. portant), Ètait prÈvu hier ‡ 10 h, avec lÕÈpreuve nÕa fixÈ aucune limite de demain, mais la fin de la semaine sÕan-e La dÈcision dÕannuler la rÈgate un prÈdÈpart de six minutes. La rÈgate vent, contrairement ‡ la 32 Èdition en nonÁait difficile, ce qui pourrait pro-entre le maxi-catamaran suisse et le est reportÈe ‡ mercredi, jour initiale- 2007, dÈj‡ ‡ Valence (de 7 ‡ 23 nÏuds) longer la ´Cupª jusquÕ‡ la semaine e trimaran gÈant amÈricain a ÈtÈ prise ment retenu pour la 2 manche. et cÕest le directeur de course, Harold prochaine.SI
LA LIBERTÉ MARDI 9 FÉVRIER 2010
AU MASCULIN
FR OLYMPIC - BONCOURT MA 19 H 30 Leyrolles attend une réaction > Les mots.«J’attends une réaction! Il faut montrer un meilleur visage, de meilleures intentions et une meilleure communication en défense que samedi contre Meyrin. J’espère que mes joueurs ont compris le message», lance Damien Leyrolles au sortir d’une longue séance vidéo. L’entraîneur français n’a visiblement pas encore digéré l’attitude de ses joueurs samedi en terre genevoise. «On ne res-pecte pas certains de nos principes. On joue chez nous, mais Boncourt, qui n’a perdu que de trois points contre Lugano samedi, est une équipe qui peut s’enflam-mer à tout moment et qui est capable de battre tout le monde», avertit Leyrolles, qui rappelle que son groupe n’a quasiment pas le droit à l’erreur. «Si on veut garder notre troisième place – je ne parle ni de la première, ni de la deuxième –, il nous faut réaliser un parcours presque sans faute avec au moins huit victoires en dix matches!» > Les maux.Olympic a récupéré tout son monde et jouera au complet. Ce n’est pas le cas de Boncourt, battu 85-68 le 19 jan-vier dernier à Sainte-Croix et qui doit encore se passer de Wooten et Tshomba. > Et moi?Et eux, serait plus approprié. Brillants en début de saison, les deux jeunes meneurs Jonathan Kazadi et Stefan Petkovic marquent le pas depuis quelques matches. «A leur âge, on savait que cela allait être difficile d’avoir une trajectoire linéaire toute la saison. Ils sont en train d’apprendre qu’il faut aussi du mental à ce niveau-là», explique Leyrolles qui n’hési-tera pas, comme samedi à Meyrin, à sortir ses deux jeunes. Le dur apprentissage de la ligue A est à ce prix.FR
LIGUE A Fribourg Olympic - Boncourt Nyon - Starwings B‚le Monthey- Lausanne Geneva Devils - SAV Vacallo SAM Massagno - MGS 1. Lugano Tigers 2. Vacallo 3. Fribourg Olympic 4. Nyon 5. Starwings B‚le 6. Monthey 7. Massagno 8. Geneva Devils 9. Boncourt 10. Lausanne 11. MGS Grand-Saconnex
EN BREF
ce soir 19 h 30 me 20 h me 20 h me 20 h me 20 h 30 21 17 4 1870-1597 34 21 17 4 1634-1452 34 21 17 4 1744-1590 34 21 13 8 1751-1630 26 21 13 8 1698-1591 26 21 10 11 1639-1664 20 21 8 13 1648-1840 16 20 7 13 1412-1525 14 21 7 14 1611-1659 14 21 5 16 1534-1746 10 21 1 20 1582-1829 2
e NICOLE DONZALLAZ 4 À KANDERSTEG SKI DE FONDL’épreuve natio-nale de Kandersteg (21 km) en style libre a été remportée chez les dames par Jenny Adler Zwah-lendUttigenen1h0044.La Fribourgeoise Nicole Donzallaz (Vuisternens-devant-Romont) a e terminé4en1h0218.Elleratele podium pour 39 secondes. e A noter encore la 14 place de Marie-José Jordan de Vaulruz en 1 h 09’28’’. (58 classées). Chez les messieurs, victoire du Haut-Valai-san Bruno Bricker en 52’18’’. Meilleur Fribourgeois, Peter Zbin-e den d’Alterswil, 21 en 57’34’’. (299 classés).LIB
DEUX LANCEURS BRITANNIQUES SUSPENDUS ATHLÉTISMELa Fédération bri-tannique a annoncé la suspension «à titre provisoire» de deux lan-ceurs de poids, Kieren Kelly et Jamie Stevenson, qui ont refusé de se livrer à un contrôle antidopage inopiné le 9 janvier. Les deux athlè-tes risquent deux ans de suspen-sion pour infraction à la législation antidopage, s’ils sont reconnus coupables par la commission de discipline qui va les entendre.SI
Le Nouvelliste
Mardi 9 février 2010
Les Valaisans brillent TROPHÉE DES GASTLOSENFlorent Troillet et Martin Anthamatten montent sur la troisième marche du podium, tout comme David Salamin en juniors. Nathalie Etzensperger en argent.
Florent TroilletrÈcolte son troisiËme podium en autant de courses de coupe du monde cet hiver, avec une troisiËme place. Il emmËne dans son sil-lage le jeune Zermattois Martin Anthamatten. Ce dernier dÈcroche ainsi la premiËre mÈdaille de sa prometteuse carriËre. ´On a fait vraiment toute la course ensemble. La lutte Ètait trËs serrÈe en tÍte de course. Je remercie Florent pourl'excellentecollabora-tion.ªSon partenaire en-chaÓnait:´Merci ‡ toi Mar-tin. C'Ètait une trËs belle course. Ce rÈsultat nous comble. On visait une place dans le top 5. C'est mission accomplie.ª SixiËme, Yannick EcÏur, associÈ ‡ Marcel Marti, tirait lui aussi un bi-lan positif:´Je suis content de ce 6e rang. Il reflËte bien ma forme actuelle. J'Ètais trËs bien dans la premiËre montÈe. Ensuite, j'ai conservÈ un bon rythme.ª
David Salamin, troisième en juniors Un autreValaisan Ètait radieux dans l'aire d'arri-vÈe. David Salamin de Gri-mentz monte sur la troi-siËme marche du podium dans la catÈgorie des ju-niors.´Mon coÈquipier Alan TissiËres m'a bien aidÈ dans les deux premiË-res montÈes. J'ai beaucoup apprÈciÈ les descentes.C'est du reste dans la derniËre que nous avons fait la dif-fÈrence pour assurer notre place sur le podium.ªAvec ce rÈsultat probant, les deux Valaisans espËrent obtenir leur billet pour les prochains Mondiaux, au dÈbut mars ‡ Andorre. Chez les espoirs, le duo Randy Michaud -MarcelTheux prend un re-marquable deuxiËme rang, derriËre la formation espagnole emmenÈe par Kilian Jornet. Victime d'une chute en fin de course, le skieur-alpiniste dÕOrsiËres a craint le pire. ´Sur le coup, j'ai ressenti une vive douleur ‡ une cÙte. J'ai pensÈ ‡ une cas-sure.ªPlus de peur que de mal. Marcel Theux s'en PUBLICITÉ
Martin Anthamatten (devant) et Florent Troillet ont confirmé leur bonne forme du moment: ils terminent troisièmes.BERTHOU D
sort avec quelques Ègrati-gnures et un bel hÈma-tome. Chez les filles es-poirs, associÈe ‡ Victoria Kreuzer, Mireille Richard remporte une belle vic-toire:´Je suis contente d'avoir trouvÈ une coÈqui-piËre de mon ‚ge. C'Ètait notre premiËre course en-semble. On s'est trËs bien entendu. Victoria est trËs forte en montÈeª,expli-quait Richard. Leurs aÓnÈes, Nathalie Etzensperger et Gabrielle Magnenat montent sur le podium, juste derriËre la paire italienne Pedran-zini-Martinelli. Pour son retour ‡ la compÈtition, Marie Troillet, associÈe ‡ Emilie Gex-Fabry, se rÈ-jouissait elle de retrouver une bonne condition phy-sique. Les deux Valaisan-nes Èchouent ‡ cinq se-condes du podium.
BERNARD MAYENCOURT
RÉSULTATS
Parcours A Dames:1. Chantal Daucourt, Sabine Gentieu, Mollie-Margot, 3 h 17’29’’2; 2. Jeanine Bapst, Charmey, Maroussia Rusca, Bulle, 3 h 38’39’’5; 3. Annick Rey Conus, Loc, Anne-Laure Luisier, Fully, 3 h 47’14’’3. Seniors:1. Rico Elmer, Elm, Didier Moret, Sâles, 2 h 31’’1’’9; 2. Reynold Ginier, Les Voëttes, Grégoire Gex-Fabry, Val-d’Illiez, 2 h 34’05’’4; 3. Eric Charrière, Cerniat, Yvan Overney, Charmey, 2 h 38’58’’4; 4. Alain Rey, Broc, Sébastien Nicollier, Leytron, 2 h 41’32’’8; 5. Julien Barthelemy, F-La Chapelle d’Abondance, Ernest Farquet, Levron, 2 h 41’37’’5.Seniors I:1. Jean-Marc Richard, Evionnaz, Nicolas Combe, Montana, 2 h 37’48’’5; 2. Marc Vuadens, Saint-Légier, Patrick Isler, Blonay, 2 h 48’23’’4; 3. Jean-François Cuennet, Bulle, Benoît Jaquet, La Tour-de-Trême, 2 h 56’48’’2.Seniors II:1. Philippe Currat, Le Cret, Gérald Bossel, Fiaugères, 3 h 15’53’’5; 2. Hubert Monnet, Haute-Nendaz, Jean Moix Euseigne, 3 h 19’28’’7. 4. Eric Gilli, Torgon, Raymond Beney, Evionnaz, 3 h 28’45’’0. Parcours B Cadettes:1. Marion Meyer, Bulle, 2 h 25’23’’1; 2. Floriane Eigenheer, Les Haudères, 2 h 29’52’’8; 3. Isaline Pichard, Les Diablerets, 2 h 32’09’’3.Juniors:1. Arthur Siggen, Vercorin, David Moulin, Vercorin, 1 h 42’01’’0; 2. Pierre-Elie Carron, Fully, David Brodard, La Roche, 1 h 47’28’’4; 3. Mathieu Tissières, Médières, Cyril Filliez, Verbier, 1 h 51’54’’6.
ISMF - Route A
Seniors & Espoirs dames:1. Francesca Martinelli, Roberta Pedranzini, It, 2 h 44’23’’7; 2. Nathalie Etzensperger, Gamsen, Gabrielle Magnenat, Vaulion, 2 h 58’15’’9; 3. Sophie Dusautoir, Adriana Tudel, Andorre, 3 h 04’32’’9; 4. Marie Troillet, Lourtier, Emilie Gex-Fabry, Val-d’Illiez, 3 h 04’37’’3; 5. Corinne Clos, Silvia Rocca, It, 3 h 06’47’’8.Espoirs dames:1. Victoria Kreuzer, Fiesch, Mireille Richard, Evionnaz, 3 h 18’24’’2; 2. Naila Jornet, Mireia Miro, E, 3 h 41’04’’5.Seniors & espoirs hom-mes:1. Guido Giacomelli, Deni Trento, It, 2 h 15’56’’8; 2. Dennis Brunod, Manfred Reichegger, It, 2 h 16’03’’7; 3. Florent Troillet, Prarreyer, Martin Anthamatten, Zermatt, 2 h 16’57’’0.Espoirs hommes:1. Kilian Jornet, Marc Pinsach, E, 2 h 24’28’’5; 2. Randy Michaud, Champéry, Marcel Theux, Orsières, 2 h 29’19’’0; 3. Xavier Gachet, Sébastien Perrier, F, 2 h 33’04’’6; 4. Werner Marti, Grindelwald, Cyrille Fellay,Versegères, 2 h 35’41’’2.
ISMF - Route B
Cadets hommes:1. Federico Nicolini, Mirko Ferrari, It, 1 h 45’48’’9; 2. Flavio Arnold, Simplon Dorf, Maxime Dubosson, Collombey, 1 h 51’17’’3; 3. Alvaro Sumozas, Aleix Domenech, E, 1 h 53’46’’4. Juniors hommes:1. Robert Antonioli, Michele Boscacci, It, 1 h 27’14’’2; 2. Filippo Righi, François Cazzanelli, It, 1 h 30’06’’6; 3.Alan Tissières, Praz-de-Fort, David Salamin, Grimentz, 1 h 30’57’’1.
CuisinesP R I X B A SS O L D E S E T Sur tout l’assortiment: * sINCL�APPAREILS�DE� 10 %s�INCL�4!2 marque s�INCL�MONTAGEde rabais solde Action cuiseur à vapeur Maintenantfr.1590.– supplémentaire! avantfr.1950.– Vous économisez fr. 360.– *Valable pour des commandes Cuiseur à vapeur/micro-ondes combiné! jusqu’au 21 février 2010 Profitez tout de suite: cuisines d’expositionà1/2 prix! (p.ex. modèles Largo, Avance, Esprit etc.)  Les arguments FUST cuisines: 1.Cuisines de fr. 8000.– à fr. 80’000.– 2. Garantie prix bas FUST 3. Montage par nos propres menuisiers 4. Transformation avec nos chefs de chantier 5. Prolongation de garantie jusqu’à 10 ans 6. 30 ans d’expérience en construction de cuisines! Aussi avec cuisinesLes illustrations sont des exemples Planification et offre gratuiteCUISINES / BAINS de modèle. Nous avons un énorme de Fust:RÉNOVATION dans tous nos studios de choix avec plus de 100 couleurs, collectionner cuisines – apporter vos plans!superpoint!spécialement accordées à vwww.fust.ch. . . et ça fonctionne. otre pièce! 37 expositions de cuisines et salles de bain dans toute la Suisse:Conthey, Rte. Cantonale 2, 027 345 39 90 •Romanel-sur-Lausanne, Fust Supercenter, Romanel-Centre, vis-à-vis Migros Chemin du Marais 8, 021 643 09 90 • Vevey, 11, rue du Simplon (ex Schild), 021 925 70 40 •Visp-Eyholz, Fust Supercenter, Kantonsstr. 79, 027 948 12 50 •Autres studios modèles tél. 0848 559 111 (Tarif local) ou sous www.fust.ch
MOTS CROISÉS
SKI-ALPINISME
BASKETBALL
15 jm - pf
MARTIGNY RHÔNE-UNION NEUCHÂTEL 82-61 Les succès s’enchaînent
Après avoir remportéd'impor-tantes victoires contre les deux favoris du championnat, res-pectivement Zurich Wildcats et Bernex, Martigny RhÙne a ac-cueilli Neuch‚tel, lanterne rouge de LNB mais renforcÈ de-puis peu par une recrue amÈri-caine de 2,08 m. Les Martigne-rains n'avaient nullement l'in-tention de laisser leurs adver-saires emmagasiner leur pre-miËre victoire de la saison en terre valaisanne! Bien que dominÈs sur tous les aspects, Neuch‚tel est par-venu ‡ rester dans la partie en premiËre mi-temps, partant au vestiaire avec un dÈficit de sept points. La troupe martigne-raine a quant ‡ elle manquÈ de creuser l'Ècart sur quelques oc-casions faciles.´Lorsqu'on joue contre une Èquipe qui dÈfend en zone durant quarante minutes, il est difficile d'imposer notre rythmeª,relevait Xavier Michel-lod. En seconde pÈriode, les Oc-toduriens ont corrigÈ le tir en
WATERPOLO
SION–YVERDON 16-10 Actions sédunoi-ses relancées
Sion a mis du temps‡ dessiner sa victoire. En effet, dËs l'en-tame du match, les Yverdonois se sont montrÈs plus rapides, plus techniques et ont pris logi-quement l'avantage, sans tou-tefois parvenir ‡ distancer des SÈdunois accrocheurs (6-7 ‡ la mi-match). DËs le dÈbut du 3e quart, la tendance s'est inver-sÈe et les locaux ont creusÈ ra-pidement un Ècart consistant qui aurait d˚ Ítre encore plus important sans un manque de luciditÈ devant le but adverse. Les hommes de Walker nÕont pas pour autant tremblÈ quant ‡ l'issue du match et sÕimposent finalement 16-10. Reste maintenant ‡ se mo-biliser pour la prochaine ren-contre du mercredi 24 fÈvrier contre l'Èquipe de Riviera-Montreux, pensionnaire de li-gue nationale B la saison passÈe et toujours invaincue dans ce championnat.C
CLASSEMENT Riviera-Montreux Genève 5 pointsCarouge Sion 2 points Riviera Yverdon
8 points 5 points 2 points 0 point
augmentant la pression, creu-sant rapidement un Ècart irrat-trapable pour l'adversaire du jour qui semblait perdu et dÈs-organisÈ. Le troisiËme quart-temps commenÁa fort avec deux tirs ‡ trois points de David Michellod qui compliquËrent la t‚che de Neuch‚tel. Avec un avantage de dix-huit points en faveur des locaux aprËs quel-ques minutes seulement, la rencontre Ètait pliÈe. Le coach octodurien a donc pu se per-mettre de faire tourner son ef-fectif. AprËs dix-neuf journÈes de championnat, les Valaisans pointent en quatriËme posi-tion.JULIEN MÉROZ
82 MARTIGNY RHÔNE (37) 61 UNION NEUCHÂTEL (30) Martigny:X. Michellod 10, Gonthier 2, D. Michellod 22, Aymon 5, Martins 13, Tindom 15, Gilliéron 3, Moret 5, Fouda 5, Bossonnet 2, May 0. Entraîneur: Laurent Plassard.
JEUX
SPORT-TOTO
Colonne gagnante 111 1X1 1X2 2X1 2 Rés. 2-0
Gagnants 1 avec 12 50 avec 11 376 avec 10
Pas de 13.
Francs 11 794.30 235.90 31.40
er Somme approximative du 1 rang au prochain concours: + 160 000 francs.
o JEU N 1377 Horizontalement:1. Bien qu’elle soit debout, elle aspire à être relevée. 2. Nickel anglais. Broyé quand tout va mal. Règle à table. 3. L’avez-vous en main? Règle à table. 4. Argovie. Sèche parfois les cours. 5. Cri de la foule. Il est aussi connu par sa peinture que son violon. 6. Visiblement satisfaite. En Seine-Maritime. 7. Sport d’hiver. Ile de l’océan Indien, centre mondial de la production des clous de girofle. 8. Surexcité. Agent dou-ble. 9.Ville du Luxembourg. 10.Afflux massif. Fleur jaune ou pensée noire. Verticalement:1. Auteur de mots croisés. 2. Tels des mots échangés autour du feu. 3. Réseau à la page. Plein d’à-propos. 4. Mauvaise part de l’héritage. En rien diffé-rente. 5. Met dans la confidence. Personnel. 6. Femme de lettres américaine. Entre le vert et le bleu. 7. Enrôlée. Demi-voix … ou vraies voix. 8. Un peu de plomb dans le ciboulot. Petite boule désagréable au palais. 9. Toute une famille au gîte. On le sent venir. 10. Temps d’une longue histoire. Province de la Chine du Nord. o SOLUTION DU N 1376 Horizontalement:1. Baratineur. 2. Onomatopée. 3. Tapeculs. 4. Chêne. Eres. 5. Ha. Troue. 6. Enée. Errer. 7. TGV. Bis. Or. 8. RA. Ail. Clé. 9. Orage. Raie. 10. Ustensiles. Verticalement:1. Bouche-trou. 2. An. Hangars. 3. Rote. E.V. At. 4. Amante. Agé. 5. Taper. Bien. 6. Ite. Œil. 7. Noceurs. Ri. 8. Epurer. Cal. 9. Uélé. Eolie. 10. Resserrées.