3 pages
Français

PV de la réunion des coordonnateurs HDA du mars

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Secondaire, Lycée, Première
Compte-rendu Réunion des coordonnateurs HDA Mercredi 02 mars 2011 La séance est ouverte à 14h30. Mme Chalcou, IPR d'Histoire-géographie, en charge de la coordination de l'enseignement Histoire des Arts pour l'académie de la Guadeloupe, préside la réunion ; elle est accompagnée par le Conseiller sectoriel de la DAAC en HDA, l'IPR Lettres/Histoire pour les lycées professionnels et les établissements privés ; Les IPR Lettres et Education musicale ne sont pas présents mais ont été consultés en amont. Sont présents des professeurs coordonnateurs HDA dans plusieurs disciplines : Histoire-géographie (pour beaucoup d'entre eux), Arts plastiques (en assez grand nombre), Lettres, Education musicale (en nombre plus restreint). Mme Chalcou présente l'ordre du jour qui sera centré autour de l'épreuve orale d'HDA du DNB. Elle a souhaité réunir en premier lieu les professeurs engagés dans les établissements pour aborder plusieurs points importants avant la première session obligatoire dans l'académie. Harmonisation académique de l'épreuve et de ses modalités Harmonisation académique du barème d'évaluation Logistique pour la mise en œuvre ? En partant des exemples mis en place dans les établissements et de l'expérience acquise lors de la session optionnelle 2010 mais également des TPE de lycée. Mme Chalcou remercie les professeurs de bien vouloir être des porte-paroles au sein de leurs établissements.

  • hda

  • épreuve orale d'hda du dnb

  • œuvres

  • harmonisation académique de l'épreuve

  • harmonisation académique du barème d'évaluation

  • histoire géo


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 mars 2011
Nombre de lectures 83
Langue Français
Compte-rendu Réunion des coordonnateurs HDA Mercredi 02 mars 2011 La séance est ouverte à 14h30. Mme Chalcou, IPR d’Histoire-géographie, en charge de la coordination del’enseignement Histoire des Arts pourl’académiede la Guadeloupe, préside la réunion; elle est accompagnée par le Conseiller sectoriel de la DAAC en HDA, l’IPR Lettres/Histoire pour les lycées professionnels et les établissements privés; Les IPR Lettreset Education musicale ne sont pas présents mais ont été consultés en amont. Sont présents des professeurs coordonnateurs HDA dans plusieurs disciplines : Histoire-géographie (pour beaucoup d’entre eux), Arts plastiques (en assez grand nombre), Lettres, Education musicale (en nombre plus restreint). Mme Chalcou présente l’ordre dujour qui sera centré autour de l’épreuve orale d’HDA du DNB. Elle a souhaité réunir en premier lieu les professeurs engagés dans les établissements pour aborder plusieurs points importants avantla première session obligatoire dans l’académie.Harmonisation académique de l’épreuve et de ses modalitésHarmonisation académique du barème d’évaluationLogistique pour la mise en œuvreEn partant des exemples mis en place dans les établissements et de l’expérience acquise lors de la session optionnelle 2010 mais également des TPE de lycée. Mme Chalcou remercie les professeurs de bien vouloir être des porte-paroles au sein de leurs établissements. 1.Harmonisation académique de l’épreuve et de ses modalitésLes textes du cadrage national sont le BO du 28 aout 2008 et le BO n°40 du 29 octobre 2009 ; la note de service du 13 juillet 2009, la note de cadrage du 24 novembre 2010. Un extrait de la note de cadrage de la session 2010 du DNB du 24 novembre 2010 est distribué et sert de point d’appui à la discussionLes élèves sous statut scolaire dans les établissements passent une épreuve orale dans leur établissement. L’évaluation sera menée par un jury de 2 professeurs de disciplines différentes en binôme.L’idéal serait: 1 professeur engagé (Ed. Musicale, Arts plastiques, Histoire-géo, Lettres) et 1 professeur « innocent» d’une autre discipline. Les professeurs documentalistes doivent être intégrés dans les jurys. De plus, il serait bien d’ouvrir les jurys à des observateurs invités (autres membres de l’établissement…) pour permettre à l’enseignement Histoire des arts de se diffuser de manière positive. Une réunion de pré-harmonisation devra clarifier les critères d’évaluation afin qu’ils soient compris de tous les examinateurs.