Vétérinaire et Développement Durable
2 pages
Français

Vétérinaire et Développement Durable

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description




« Vétérinaire et Développement Durable »
Fiche action – Thèse 2010-055

Titre

Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue par Audrey Paulet-Boucher
« Le pottok de son origine à nos jours : évolution et avenir de la race»

Mots clefs
• Pottok
• Poney
• Races locales
• Biodiversité
• Sauvegarde des éspèces

Contact

Anne Bellancourt, référent DD de l’ENVA
7 avenue du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex
abellancourt@vet-alfort.fr


Résumé

La thèse présentée pour le doctorat vétérinaire est préparée au cours de la dernière année des études
vétérinaires.
Cette thèse, soutenue en 2010, explicite comment le Pottok illustre la nécessaire politique des
ressources zoogénétiques en France.

La thèse est organisée en trois parties :
• La première dresse le bilan de la situation actuelle ; les standards et aptitudes de la race, son
élevage.
o Elle détaille l’utilité de cette race, avec un point particulier sur la gestion pastorale des
zones pauvres et acides. Le Pottok peut en effet devenir un des acteurs du
développement de la biodiversité grâce à sa rusticité.
o L’introduction du Pottok dans les parcs nationaux montagneux permet d’entretenir un
paysage montagnard tout en limitant les risques d’avalanche l’hiver et d’incendie l’été,
ainsi que le développement de végétations hostiles. Il contribue également à entretenir le
couvert végétal et à préserver les sols.
• La deuxième analyse l’origine et l’évolution du pottok. ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 158
Langue Français

Exrait

ENVA/AB/VDD
Juillet 2010
« Vétérinaire et Développement Durable »
Fiche action – Thèse 2010-055
Titre
Thèse pour le doctorat vétérinaire, soutenue par Audrey Paulet-Boucher
« Le pottok de son origine à nos jours : évolution et avenir de la race»
Mots clefs
Pottok
Poney
Races locales
Biodiversité
Sauvegarde des éspèces
Contact
Anne Bellancourt, référent DD de l’ENVA
7 avenue du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex
abellancourt@vet-alfort.fr
Résumé
La thèse présentée pour le doctorat vétérinaire est préparée au cours de la dernière année des études
vétérinaires.
Cette thèse, soutenue en 2010, explicite comment le Pottok illustre la nécessaire politique des
ressources zoogénétiques en France.
La thèse est organisée en trois parties :
La première dresse le bilan de la situation actuelle ; les standards et aptitudes de la race, son
élevage.
o
Elle détaille l’utilité de cette race, avec un point particulier sur
la gestion pastorale des
zones pauvres et acides. Le Pottok peut en effet devenir un des acteurs du
développement de la biodiversité grâce à sa rusticité.
o
L’introduction du Pottok dans les parcs nationaux montagneux permet d’entretenir un
paysage montagnard tout en limitant les risques d’avalanche l’hiver et d’incendie l’été,
ainsi que le développement de végétations hostiles. Il contribue également à entretenir le
couvert végétal et à préserver les sols.
La deuxième analyse l’origine et l’évolution du pottok.
o
Le Pottok est une race locale conservée à l’état primitif à travers les siècles.
o
En 1998, l’association de sauvegarde estime que la race d’origine du Pottok n’existe
pratiquement plus et définit les critères pour considérer que ces chevaux ont retrouvé la
pureté de leurs ancêtres et déclarer la race sauvée de la disparition définitive. A ce jour,
des produits conformes issus de trois générations conformes ont vu le jour.
La dernière aborde l’avenir de cette race en s’appuyant sur les risques qu’elle encoure.
ENVA/AB/VDD
Juillet 2010
o
En effet, depuis quelques décennies, la morphologie et l’élevage du Pottok ont
évolué parallèlement aux divers débouchés qui se sont offerts à lui. Aujourd’hui, la
race souffre d’un manque d’homogénéité et de nombreux Pottok trahissent les
croisements anarchiques (avec des chevaux lourds et des shetlands essentiellement)
qui ont affecté la race. Le sex-ratio,largement
déséquilibré par l’homme, et la
réduction de son biotope naturel représentent d’autres facteurs de risques.
o
Il est nécessaire de conserver à l’état naturel des souches particulièrement rustiques
et résistantes, pour garder cette adaptation à des conditions de malnutrition.
o
Au niveau mondial, 23% de races sont à risque chez les chevaux. En France, le
pourcentage est beaucoup plus élevé. Consciente des enjeux liés à la préservation de
son patrimoine génétique, la France a mis en place un dispositif de gestion et de
valorisation des races d’animaux domestiques. La conservation in situ est à la base
de son action qui se traduit par une aide aux élevages de races locales et un soutien
aux associations et conservatoires.
o
La Réserve Naturelle française du Pottok est créée en 1992 sur la commune de
Bidarray. En 2005, l’objectif des trois générations stables sur le plan morphologique
est atteint. Les principales lignées retrouvées en montagne ont été sauvées en
limitant la consanguinité.
A retenir
La race Pottok a failli disparaître et reste encore fragile, à la merci de problèmes financiers et d’un
manque de coordination entre les autorités des deux pays qui se partagent son berceau de race.
Il reste encore beaucoup à faire ou à réfléchir pour conserver et préserver définitivement cette race telle
qu’elle a été et est encore aujourd’hui.
De manière plus large, la politique des ressources zoogénétiques doit être développée pour assurer
la gestion de toutes les races locales menacées ; Ces politiques rejoignant le souci de réhabilitation de
pratiques traditionnelles extensives pour une gestion durable des milieux naturels.
Informations complémentaires
N.A
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents