L energie en Afrique de l Ouest 1
5 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'energie en Afrique de l'Ouest 1

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
5 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'energie en Afrique de l'Ouest 1

Informations

Publié par
Nombre de lectures 50
Langue Français

Extrait

L’énergie en Afrique de l’Ouest, 1 : les perspectives pétrolièresDenis MAUGENEST, sj Membre du Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP) Yves MOREL, sj Membre du Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP)
Publié dans Débats. Courrier d’Afrique de l’Ouest, n°38, septembre-octobre 2006, p. 9-14
A V E R T I S S E M E N T Cet article publié sur le siteafricanalyses,http://africanalyses.cerap-inades.org/africanalyses,portail d’analyses et de réflexion sur l’Afrique de l’Ouest, est la propriété exclusive du Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP)www.cerap-inades.org. Il peut être reproduit ou consulté sur support papier ou numérique uniquement pour les usages personnel, scientifique ou pédagogique excluant toutes fins commerciales. En cas de reproduction, mentionner l’éditeur, le nom de la revue, l’auteur et la référence de l’article. Toute autre reproduction est interdite sauf accord préalable du CERAP. L’énergie est une des formes essentielles du développement: elle favorisel’augmentation de la productivité, la création d’activités et d’emplois nouveaux, l’amélioration du niveau de vie, le confort, les transports… Le pétrole, une des sources essentielles de l’énergie dans le monde moderne, est facteur de richesse et de puissance. Mais les ressources sont limitées même si l’on annonce régulièrement la découverte de nouveaux gisements constituant autant de réserves, surtout en mer profonde (off shore). En 1970 on prévoyait 30 ans de production possible, et en 2005 on en prévoit encore pour 40 ans - dont plus de50% en Golfe arabo-persique. Mais si les réserves existent, leur exploitation est soumise à de nombreux aléas géographiques (isolement du Caucase), politiques (instabilité au Moyen-Orient), technologiques (extraction en mer très profonde). Lesfluctuations de prix ne contribuent pas à régulariser enfin le marché: demoins de 10 dollars en 1998, le coût du baril est monté à 78 dollars en août 2006. Le marché pétrolier est particulièrement instable. L’Afrique de l’Ouest, et plus largement le Golfe de Guinée, sont devenus depuis peu des acteurs importants de ce marché, et les Etats-Unis considèrent cette zone comme «zone stratégiquevitale »de leurs intérêts. Dans quelles conditionsle pétrole est-il exploité enAfrique de l’Ouest et contribue-t-il à son développement ?
Les atouts du Golfe de Guinée
Le premier atout est géographique: le Golfe de Guinée est seulement àquelques encablures maritimes de l’Amérique et de l’Europe. Le pétrole y estoff shoreet donc non soumis aux perturbations politiques sur terre. Sa faible teneur en soufre en fait un produit de choix. Les conditions d’accueil faites aux investisseurs étrangers sont favorables aux sociétés multinationales qui ont donc décidé d’y investir massivement. Si ces atouts ne doivent cependant pas être surestimés - les réserves 1Publié dans Débats. Courrier d’Afrique de l’Ouest, n°38, septembre - octobre 2006, p. 9-14
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents