LA FILLE AU BALCON
14 pages
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

LA FILLE AU BALCON

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
14 pages

Description

ANNE-LISE THURLER ANNE-LISE THURLER out commença là, dans cetteprès la mort de sa mère, la narratrice se souvient. De son AUX ÉDITIONS ZOÉ Tchambre de l’hôpital des Bour-Aenfance et de son adolescence massacrées par vingt ans de geois, le bien-nommé, d’où tu pouvais silence, de mépris et de coups. De la réconciliation lente, patiem- apercevoir la demeure familiale. Je ment tissée au cours des dernières années de maladie. Avec humour, n’étais qu’une fille comme toi et avec tendresse, elle remonte le fil de la vie malheureuse de sa mère,Scènes de la mort ordinaire j’allais le payer cher. Tu ne m’allaitas cette femme-enfant qui n’a pas su l’aimer. Elle veut comprendre, en pas, tu n’avais pas de lait. Je n’ai bien Le Crocodile ne dévore pas suivant le lien ténu qui n’a jamais cessé d’exister, malgré la haine sûr aucun souvenir de cette toute petiteLA FILLE AU BALCON le pangolin enfance. Je sais seulement que maentre elles. grand-mère et ma marraine s’étaientDans ce récit lucide, l’auteur fait revivre les années 30 de la bour- L’Enfance en miettes inquiétées de savoir pourquoi je megeoisie affairiste lausannoise et les années 60 des patriciens catho- mettais à hurler dès que j’apercevais la liques de Fribourg.Lou du Fleuve porte de notre maison.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 20
Poids de l'ouvrage 4 Mo

Exrait

ANNE-LISE THURLER

LA FILLE AU BALCON

Extrait de la publication

LAFILLEAUBALCON 

Extrait de la publication

DUMÊMEAUTEUR

Extrait de la publication

ANNE-LISE THURLER

LA FILLE AU BALCON

Récit d’une enfance bourgeoise

Extrait de la publication

Nousremercions

©ÉditionsZoé,11ruedesMoraines
CH–1227Carouge-Genève,2007
www.editionszoe.ch 
Maquettedecouverture:EvelyneDecroux 
Illustration:
ISBN:

Extrait de la publication

«Toutcomprendre,c’esttoutpardonner.»
MadamedeStaël

Extrait de la publication

Extrait de la publication

Extrait de la publication

ÀJean-Louis

Extrait de la publication

Lesoleilbrillaitfortaucimetièreetlaterrequi
allaitaccueillirl’urnedemamèreprenait,par
contraste,desrefletsnoirâtres.Untrousombre
danslarousseurdel’air,unvertigedansla
lumièrelimpided’octobrefinissant.Jevoulais
savoircommentlecorpsimposantdemamère
–gisant(ungisantestimmobile)sursonlitd’hô-
pital,ilm’évoquaitparfois,carilfallaitbiensou-
rirepournepaspleurer,uncétacééchouésurla
grève–,commentcecorpsmagnifiquedansson
immensitéetsapesanteuravaitpuselaisser
réduireauxquelquescentainesdegrammes
contenuesparcerécipientdeterrecuite.Jenégli-
geaideprendrel’urnedansmesmainspourla
soupeser,commej’avaisoublié,heureusedeser-
rercontremoilesvivantsquim’attendaientàla
sortiedel’église,deregarderunedernièrefoisle
cercueilquiemportaitlecorpsencoreintactde
mamère.Jeposaidonclaquestionàl’employé

despompesfunèbres.Tropcontentd’offrirune
respirationbienvenueàladouleurquimefaisait

9 

Extrait de la publication