23 pages
Français

LA FIN DU CALVAIRE POUR 511 FAMILLES 350 000 CAS DE POLYARTHRITE

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

LA FIN DU CALVAIRE POUR 511 FAMILLES 350 000 CAS DE POLYARTHRITE

Informations

Publié par
Nombre de lectures 74
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo
ELLES ONT ÉTÉ RELOGÉES HIER DANS SEPT SITES À ALGER LA FIN DU CALVAIRE POUR 511 FAMILLES P. 3 PREMIERS PAS Les journaux, comme les hommes, naissent égaux en droits et en devoirs «NE JAMAIS BLESSER, BLOQUER, RIDICULISER L’AUTRE !» P. 11 à 13 Quotidien national d’information — N° 4782 - Lundi 19 Juillet 2010 — Prix : 10 DA 6 MORTS ET 59 BLESSÉS DANS 23 ACCIDENTS DE LA ROUTE SURVENUS HIER
LES CHOIX À FAIRE ONT DES IMPLICATIONS STRATÉGIQUES LOURDES L’OPTION DU NUCLÉAIRE S’AFFIRME AU MAGHREB
P.4
P. 3
LES «RHUMATISMES» TOUCHENT 75% DE FEMMES 350 000 CAS DE POLYARTHRITE P.2
2    
M. MEDELCI AUJOURD’HUI AU BRÉSIL Oeuvrer pour une coopération accrue Le ministre des Affaires étrangères, M. Mourad Medelci, effectue aujourd’hui une visite de travail à Brasilia (Brésil) où il co-présidera avec son homolo-gue brésilien, M. Celso Amorim, la 4e session de la commission mixte algéro-brésilienne, indi-que un communiqué du MAE. De nombreux thèmes sont ins-crits à l'ordre du jour de cette réunion, dont notamment la signature d'un instrument éta-blissant un mécanisme de dialo-gue stratégique entre les deux pays appelé à renforcer et élar-gir la coopération bilatérale et à consolider la concertation sur les questions internationales, précise la même source. M. Medelci qui dirigera, à cette occasion, une importante délé-gation, abordera avec son homologue brésilien de nom-breuses questions relatives aux échanges commerciaux, à la coopération dans le domaine de la santé, des ressources en eau, de l'énergie et de la cul-ture. Il est à rappeler que le volume des échanges entre l'Al-gérie et le Brésil a atteint, au cours de l'année 2009, 2,4 mil-liards de dollars. Les deux ministres saisiront l'occasion de leur rencontre pour évoquer, également, le projet de biblio-thèque arabo-sud-américaine, dont le siège a été fixé à Alger sur la base d'une décision prise par le sommet des pays arabes et ceux des pays d'Amérique Latine. HAUSSE DU CHIFFRE D'AFFAIRES ET DU BÉNÉFICE DE LA CAAR EN 2009 Plus d'un milliard de dinars engrangé La compagnie algérienne d'assurance et de réassurance (CAAR) a réalisé un bénéfice net de plus d'un milliard de dinars en 2009 contre 833 mil-lions de dinars en 2008, selon son bilan publié dimanche 18 juillet. Le chiffre d'affaires de cette compagnie publique est quant à lui passé de 11 milliards de dinars en 2008 à 13 milliards de dinars en 2009.La CAAR a décidé de distribuer la somme de 110 millions de dinars comme dividendes pour l'Etat, son actionnaire unique. Le reste est réparti entre réserve légale (54 millions de dinars) et réser-ves facultatives (929 millions de dinars). Ces résultats ont été approuvés lors de l'Assemblée générale ordinaire de la CAAR tenue le 27 juin 2010 au siège du ministère des Finances à Alger. En terme de chiffre d'af-faires, la CAAR est la troisième compagnie d'assurance en Algérie après la SAA et la CAAT. Elle emploi 1.700 salariés et dis-pose de cinq succursales et 83 agences directes, selon la direc-tion de la communication de cette compagnie.
A CTUALITÉ Lundi 19 Juillet 2010 RÉOUVERTURE DE LA LIGNE FERROVIAIRE DE FRET CÉRÉALIER ENTRE LE PORT D'ORAN ET BECHAR Le Sud retrouve le Nord La ligne ferroviaire de fret L tasri lalro,a é noddcuuaev  nepdsrot uru turt renda e'fd iOcer p arccneée rtmvtéieeaè rlrisvee o rli aeéd  tegpaapeprureeim, s  edlltaee-llna'eaovmaumevnétne ntlll aaee  gflniienaq imusdieoes  nnl' tdf aeen rsnlr'eoéértveaai  ate irtndeo 'c taraovelualeirnasmcn. teeI ln mEtss e'-enSast cté dhnéeieg aval aàé-céréalier reliant le port d'Oran à re Bechar a été rouverte samedi en Bechar, a indiqué le directeur général par Arzew, une ligne à voie unique avec plate-présence du ministre des intéMri. m Ade la'rE PTO, M. Moh aemned Boudtoaunils.  ceforme à double voie sur un tronçon de 37 m Transports, M. Amar Tou. Le contexte des disopu ossit'ieosnts prisqeusis  pour assu-knem.m Leen t,m idn'iustnree  raé aunninoonn caév leac t elensu er,e psrpoocnhsaai--ministre a donné le coup d'envoi rmero dl'ea cdhee mtirnaensmpeonrtt  ddeesv acnté rééaglaelse mpeanrt , ceàlb'loepsé rdatei ocn ei niptiréojee ta up toiturre  duun eP léavn anluataitoionna l ddee officiel de la remise en ser vice de tPelrtme, ap eptr odvui ssiuodn-noeur elests  dréu gpioanyss  dà epsa rHtiar udtesrdeésv. el opLpa emliaeinst odn esE isn-frSaésntirau-cAturrzeesw f earr opvioaui-r a eaux la liaison ferroviaire lors d'une Sidi Bel-Abbès. Le ministre a appelé, à cet objectif d'assurer le transport régional de cérémonie regroupant des léag laibrdé,r laetiso rn eds'puonn qsuaabil eest  cleo nrceenrfnorécse àm aecntti vdeervOoryaang-Aeruzrse w eet t sdoe n pmraorlcohnagnedmiseenst  vseurrs  lM'aoxse-responsables de l'Entreprise lêat rve oiaec àh eSviédsi  Bdel-nAs bbuèn s, dléelsa it rda'vuanu x mdoeisv aentttHaagsasni eMme fgsroâuckeh . à  Slae lobinf ulrecsa tdioonn neéne sg taerceh ndie-portuaire (EPO), de la Société demi. Selon l'EaPO, le trafic annuel desques, sa mise en oeuvre nécessite la réali-nationale des transports ncééreé a2le0s0 9a sàs urpéa rptiar r dvuo iep toerrt reds'tOrer apno, ura  l'aétné-esant igoanr ed' udnee  Mvooiheg do'uorni,e ndt'autni orna dcceos rdmeamcheinnte sà ferroviaires (SNTF) et les teosntinmeés  dà' al1i.m1e0n5t.s1 8d3e  btoétnanile. s  Md.o Ant ma1r2 5T.o7u6 0apOorsaen  ddees  9p6iq0u emtsè.t res linéaires ainsi que la autorités locales. en outre inspecté la gare maritime dont Y A AU TERME DE SA VISITE EN ALGÉRIE M. Alarcon de Quesada : «L’Algérie reste une source de fierté pour nous» Le président du Conseil ajouté : « Nous avons appris reçu à l'occasion de sa visite sion, de « tout mettre en œuvre » national du pouvoir populaire de beaucoup et constaté comment par le président de la pour que cette coopération la République de Cuba, M. l'Algérie continue de se République, M. Abdelaziz bilatérale soit « à la hauteur » Ricardo Alarcon de Quesada, a développer en paix et d'être Bouteflika, a qui il a rendu un des relations historiques qui affirmé hierà Alger que les liens plus que jamais une source de hommage affirmant que c'est un lient l'Algérie et Cuba et des de solidarité et d'amitié entre fierté pour tous les peuples du devoir (pour moi) de rendre l'Algérie et Cuba évoluent d'une tiers-monde» .  Au sujet de sahommage au président Boutefli-rqeul'aetinotrnesti efrnanteernnt ellleess  petr éds'iadmeinttisé façon «très satisfaisante». visite dans les camps de ka et de le remercier pour les des deux pays. « J'ai constaté comment les réfugiés sahraouis où il a ren- excellentes relations qui exis-liens de solidarité et d'amitié contré le président Mohamed tent entre nos deux pays. Sur le plan parlementaire, les entre les deux gouvernements Abdelaziz et les dirigeants M. De Quesada a été égale- discussions entre les déléga-et les deux peuples, algérien et sahraouis, le responsable ment reçu par le Premier min- tions des deux institutions lég-cubain, évoluent d'une façon cubain a déclaré que « c'était istre, M. Ahmed Ouyahia, le islatives ont porté sur « les très satisfaisante et nouspour moi et toute la délégation président du Conseil de la moyens de développer la sommes sûrs que nous réus-cubaine, une expérience que nation, M. Abdelkader Bensalah coopération parlementaire à tra-sirons à les développer (davan-nous n'oublierons jamais» . et le ministre de la Santé, de la vers la redynamisation du rôle tage) à l'avenir », a indiqué le La visite de M. Alarcon de Population et de la Réforme des deux groupes parlemen-président du Conseil national Quesada en Algérie à la tête hospitalière, M. Djamel Ould taires d'amitié». cubain à la presse au terme d'une importante délégation à Abbès. Les rencontres ont été eti-d'une visite officielle de six jours l'invitation du président de « une occasion pour passer en ennL'eAnltg érdiee set C«u r b el a a , ti q o u n i s e  nt t r rès en Algérie. « Ma visite en l'Assemblée populaire nationale revue les relations algéro- Algérie était excellente et nous (APN), M. Abdelaziz Ziari, s'in-cubaines séculaires qui se car-fortes » depuis plus d'un demi avons profité de la possibilité de scrit dans le cadre du actérisent par une convergence siècle, tisoonnst  leité sa cpcoarr dsp ludsietu rlsa s'entretenir avec le président « développement des relationsde vue et des positions lors des conven on Bouteflika et les principauxparlementaires et le renforce-fora internationaux sur des plupart concernent le domaine responsables du gouvernementment du dialogue et de la con-questions importantes interna-de la santé inhérent notamment algérien », a-t-il souligné. M. certation entre les deux pays».tionales et régionales ». Il a été à l'industrie pharmaceutique. Ricardo Alarcon de Quesada a Le responsable cubain a été convenu, par la même occa-Synthèse N. T. LES «RHUMATISMES» TOUCHENT 75% DE FEMMES 350 000 cas de polyarthrite rhumatoïde enregistrés La polyarthrite rhumatoïde, une maladie leurs, souligné que les chiffres avancés ne Chaia Djaafri, a fait part des recommanda-qui touche aussi bien les hommes que les reflète pas vraiment la réalité des choses tions issues de cette rencontre, il s'agit en femmes, a été le sujet d’une rencontre qui a vue qu’il y a actuellement des cas qui n'ont l'occurrence de «généraliser l'information regroupé les spécialistes avant-hier à Alger, pas encore été diagnostiqués, et de préci- autour de la pathologie, afin de s'assurer lors d'une journée d'information sur cette ser que cette maladie peut toucher aussi une bonne prévention, un diagnostic pré-maladie. bien les adultes que les enfants. coce et un traitement rapide». En outre, et En effet, les participants ont, lors de Cependant, la spécialiste a déploré l'ab- dans le même sens, les participants ont cette journée, révélé qu’en Algérie, prés de sence de certaines commodités qui peuvent appelé à «garantir les droits du patient dans 350 000 cas ont été recensés, dont 75% aider le malade à se déplacer (ascenseurs son environnement professionnel, ainsi que sont des femmes âgées de 30 à 50 ans. et trottoirs aménagés). Lors de son inter- ceux de la femme atteinte d'une maladie Selon les explications du Pr. Aicha Ladjouz, vention, le Dr Mohamed Milat de l'établisse- handicapante chronique». chef de service de rhumatologie à l'établis- ment sanitaire de Hadjout (Tipaza), a centré Inciter les autorités locales à prendre en sement hospitalier spécialisé (EHS) de Ben son idée sur le "progrès scientifique" en compte les difficultés des personnes attein-Aknoun, «la maladie entraîne l'arrêt de tra- matière de traitement de la maladie à tra- tes de maladies handicapantes dans la vail dans 50% des cas avant 5 ans, et l'in- vers la chirurgie et la pose d'organes artifi- construction des édifices et utilités publi-validité dans 10% des cas avant 2 ans». ciels. De son coté, la sociologue Metref ques, figure également parmi les recom-Avant d’ajouter que cette maladie est chro- Karima a évoqué les problèmes que ren- mandations. Les participants ont enfin pré-nique et touche dans une première phase, contrent les malades dans leur vie quoti- conisé l'introduction de la polyarthrite rhu-les articulations de la main, puis ceux des dienne, notamment les femmes qui sont matoïde dans la liste des maladies chroni-autres parties du corps avant d'atteindre souvent victimes de marginalisation et de ques, et l'instauration d'une journée natio-certains organes comme le poumon, le divorce. A cette occasion, la présidente de nale pour la polyarthrite rhumatoïde. cœur et le rein. La spécialiste a, par ail- l'Observatoire algérien de la femme, Mme Nabila T