Fables d’Ésope/Le Lion et l’Onagre

Fables d’Ésope/Le Lion et l’Onagre

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

207 Page:Ésope - Fables - ÉmileChambry.djvu/233Page:Ésope - ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 82
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
207
LE LION ET L’ONAGRE
Le lion et l’onagre chassaient aux bêtes sauvages, le lion usant de sa force, l’onagre de la vitesse de ses pieds. Quand ils eurent pris un certain nombre de pièces, le lion partagea et fit trois parts qu’il étala. « Je prendrai la première, dit-il, comme étant le premier, puisque je suis roi ; la deuxième aussi, comme associé à part égale ; quant à la troisième, celle-là te portera malheur, si tu ne te décides pas à décamper. »
Il convient en toutes choses de se mesurer à sa propre force, et de ne point se lier ni s’associer à de plus puissants que soi.
Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/233Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/235