Fables d’Ésope/Le Malade et le Médecin

Fables d’Ésope/Le Malade et le Médecin

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

249 Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/271LE MALADE ET LE MÉDECINUn ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 110
Langue Français
Signaler un problème
249
LE MALADE ET LE MÉDECIN
Un malade, questionné sur son état par le médecin, répondit qu’il avait sué plus que de raison. « Cela va bien », dit le médecin. Questionné une seconde fois sur sa santé, il dit qu’il avait été pris de frisson et fortement secoué. « Cela va bien aussi », dit le médecin. Une troisième fois le médecin vint le voir, et le questionna sur sa maladie. Il répondit qu’il avait eu la diarrhée. « Cela va bien encore », dit le médecin, et il se retira. Un de ses parents étant venu le voir et lui demandant comment il allait : « Moi, répondit-il, je meurs à force d’aller bien. »
Il en est souvent ainsi : nos voisins, n’en jugeant que par les dehors, nous estiment heureux pour des choses qui nous causent intérieurement le plus vif chagrin.
Page:Ésope - Fables - Émile Chambry.djvu/271