Franz Kafka, Les Aphorismes de Zürau

Franz Kafka, Les Aphorismes de Zürau

Documents
118 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

www.fabienrothey.hautefort.com & www.oeuvresouvertes.net Traduction de Fabien Rothey 1 1 Le véritable chemin passe par-dessus une corde qui n’est pas tendue en hauteur, mais à peine au-dessus du sol. Elle semble plus faite pour faire trébucher que pour être franchie. 2 2 Toutes les erreurs humaines sont l’impatience, une rupture prématurée du méthodique, une clôture apparente de la chose apparente. 3 3 Il y a deux péchés humains principaux, desquels découlent toutes les autres: l’impatience et la nonchalance. À cause de l’impatience, ils ont été chassés du Paradis ; à cause de la nonchalance, ils n’y retournent pas. Mais peut-être n’y a-t-il qu’un péché principal: l’impatience. À cause de l’impatience, ils en ont été chassés ; à cause de l’impatience, ils n’y retournent pas. 4 4 Beaucoup d’ombres de défunts ne s’occupent que de lécher les flots du fleuve des morts, parce qu’il vient de chez nous et conserve le goût salé de nos mers. Le fleuve se hérisse alors de dégoût, inverse son cours et ramène les morts à la vie. Ils sont heureux cependant, ils chantent leur gratitude et caressent les eaux indignées. 5 5 Passé un certain point, il n’y a plus de retour. Il faut atteindre ce point. 6 6 L’instant décisif du développement humain a lieu tout le temps.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 07 juillet 2014
Nombre de lectures 1 106
Langue Français
Signaler un problème
www.fabienrothey.hautefort.com&www.oeuvresouvertes.netTraduction de Fabien Rothey
1
1Le véritable chemin passe pardessus une corde quin’est pas tendue en hauteur, mais à peine audessus du sol. Elle semble plus faite pour faire trébucher que pour être franchie.
2
2 Toutes les erreurs humaines sont l’impatience, une rupture prématurée du méthodique, une clôture apparente de la chose apparente.
3
3 Il y a deux péchés humains principaux, desquels découlent toutes les autres: l’impatience et la nonchalance. À cause de l’impatience, ils ont été chassés du Paradis ; à cause de la nonchalance, ils n’y retournent pas. Mais peutêtre n’y atil qu’un péché principal: l’impatience. À cause de l’impatience, ils en ont été chassés ; à cause de l’impatience, ils n’y retournent pas.
4
4 Beaucoup d’ombres de défunts ne s’occupent que de lécher les flots du fleuve des morts, parce qu’il vient de chez nous et conserve le goût salé de nos mers. Le fleuve se hérisse alors de dégoût, inverse son cours et ramène les morts à la vie. Ils sont heureux cependant, ils chantent leur gratitude et caressent les eaux indignées.
5
5 Passé un certain point, il n’y a plus de retour. Il faut atteindre ce point.
6
6 L’instant décisif du développement humain a lieu tout le temps. C’est pourquoi les mouvements intellectuels révolutionnaires qui déclarent la nullité de tout ce qui précède ont raison, car rien n’a encore eu lieu.
7
7 Un des moyens de séduction du Mal les plus efficaces est l’invitation au combat.
8
8 Il est comme le combat contre les femmes, qui finit au lit.
9
9 A est bouffi d’orgueil, il croit avoir beaucoup avancé dans le Bien, puisque, apparemment en sa qualité d’objet de plus en plus attrayant, il se sent sollicité par toujours plus de tentations venant de directions qui, jusquelà, lui était tout à fait inconnues.
10