6159 pages
Français

Dictionnaire academie francaise 1835

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Informations

Publié par
Nombre de lectures 525
Langue Français
Poids de l'ouvrage 26 Mo
Édition du groupe « Ebooks libres et gratuits » DICTIONNAIRE DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE EVI ÉDITION, 1835 TABLE DES PRINCIPALES ABRÉVIATIONS. * a. : actif. * absol. absolument. * adj. : adjectif. * adjectiv. adjectivement. * Administr. : Administration. * adv. : adverbe ou adverbial. * adv. ou adverbial. : adverbialement. * Agricult. : Agriculture. * Anat. : Anatomie. * anc. : ancien. * Antiq. : Antiquité ou Antiquités. * Antiq. rom. : Antiquité romaine. * Archit. : Architecture. * Arithm. : Arithmétique. * Astron. : Astronomie. * bass. : bassement. * Bot. ou Botan. : Botanique. * can. : canon ou canonique. * cathol. : catholique. * Charpent. : Charpenterie. * Chim. : Chimie. * Chir. ou Chirur. : Chirurgie. * Chronol. : Chronologie. * coll. ou collect. : collectif. * conjonct. : conjonction. * crim. : criminel. * didact. : didactique. * ecclés. ou ecclésiast. : ecclésiastique. * elliptiq. : elliptiquement. * exagér. : exagération. * extens. : extension. * fam. : familier ou familièrement. * Faucon. : Fauconnerie. * f. ou fém. : féminin. * féod. : féodal. * fig. : figurément. * Fortific. : Fortification. * Géogr. : Géographie. * Géom. : Géométrie. – 2 – * Gram. : Grammaire. * Hist. : Histoire. * Hist. nat. : Histoire naturelle. * hyperboliq. : hyperboliquement. * Impr. ou Imprim. : Imprimerie. * invar. : invariable. * ironiq. : ironiquement. * Jurispr. : Jurisprudence. * Lit. : Liturgie. * loc. : locution. * m. ou masc. : masculin. * Mar. : Marine. * Manufact. : Manufacture. * Mathém. : Mathématique. * Mécan. : Mécanique. * Méd. ou Médec. : Médecine. * milit. : militaire. * Musiq. : Musique. * n. ou neut. : neutre. * part. : participe. * Peint. : Peinture. * pers. ou person. : personnel. * Pharm. : Pharmacie. * Phys. : Physique. * pl. ou plur. : pluriel. * pop. : populairement. * poét. ou poétiq. : poétiquement. * prép. : préposition. * Pratiq. : Pratique. * Procéd. : Procédure. * pron. : pronom ou pronominal. * prov. : proverbialement. * Sculpt. : Sculpture. * s. ou subst. : substantif. * substantiv. : substantivement. * T. : terme. * Théol. : Théologie. * v. : verbe. * V. ou voy. : voyez. * vétérin. : vétérinaire. * vulg. ou vulgair. : vulgairement. – 3 – – A – A . s. m. * La première lettre de notre alphabet, et la première des voyelles. La lettre A. Un grand A. Un petit a. Un A majuscule. Un a romain. Un a italique. Des a mal formés. La voyelle A. A est long dans Blâme. A est bref dans Glace. A, dans les mots Casuel, basilique, larron, etc., a un son intermédiaire. A ne se prononce pas dans quelques mots, tels que Août, taon, etc. * Une panse d'a, La première partie d'un petit a, dans l'écriture ordinaire. * Prov., N'avoir pas fait une panse d'a, N'avoir rien écrit, rien copié, de ce qu'on devait écrire, copier ; et, figurément, N'avoir rien composé, n'être point auteur. Depuis deux jours, mon copiste n'a pas fait une panse d'a. Cet homme n'a fait de sa vie une panse d'a. * Prov. et fig., Il n'en a pas fait, il n'y a pas fait une panse d'a, se dit De quelqu'un qui veut composer un ouvrage, mais qui n'y a pas encore travaillé, ou qui n'a aucune part à un ouvrage d'esprit qu'il s'attribue ou qu'on lui attribue. Il laisse croire que cet ouvrage est de lui ; mais il n'en a pas fait une panse d'a, il n'y a pas fait une panse d'a. * Fam., Ne savoir ni A ni B, Ne savoir pas lire ; et, figurément, Être fort ignorant. *N'en être qu'à l'A b c ; renvoyer quelqu'un à l'A b c ; etc. Voyez A B C. * À. préposition. Il se place devant différentes parties du discours, et sert proprement à marquer Tendance ou direction vers un lieu, vers un terme ou un objet quelconque. (Lorsqu'il précède l'article masculin suivi d'une consonne, on le contracte en au, pour à le ; et lorsqu'il précède l'article pluriel des deux genres, on le contracte en aux, pour à les.) Aller à Rome, à l'église, à l'armée. Marcher à l'autel. Arriver à bord. Il vient à nous. Envoyer à l'école. Tourner à droite, à gauche. Retourner à la ville. Rentrer au logis. Voyage à Naples, à la campagne. La route de Paris à Versailles. Monter à cheval. Mettre pied à terre. S'élancer au plus fort de la mêlée. Revenir à la charge. Se mêler à la foule. Conduire un homme au supplice, à la mort. Attacher à la muraille. Atteler à la charrue. Tendre les mains au ciel. Se prosterner aux genoux de quelqu'un. Jeter au feu. Tirer au blanc. Atteindre au but. Quelquefois on l'unit à la préposition jusque, qui marque plus précisément le terme ou le but. J'irai jusqu'à tel endroit. * Il s'emploie, par extension, devant les mots qui indiquent Le terme, ou le but, la fin d'une action quelconque. --- Devant les substantifs : Écrire à son ami. Parler à son père. Obéir aux lois. L'obéissance, la soumission aux lois. Renvoyer une affaire au lendemain. Remettre une cause à huitaine. Travailler aux mines. Atteindre à la perfection. En venir à des injures, à des reproches. Condamner à une peine. Pousser à bout. Réduire au tiers, au quart, à la moitié. Servir à tel usage. Tirer à sa fin. Tourner à la louange, à la honte, à l'avantage de quelqu'un. Toutes nos actions doivent tendre à la gloire de Dieu, à la plus grande gloire de Dieu. Boire à la santé de quelqu'un. --- Devant les infinitifs : Il demande à sortir. Il aime à lire et à écrire. Il vise, il tend à vous supplanter. Il aspire à vous plaire. Je parvins à le persuader. Quel empressement à le servir ! Il s'est abaissé à le prier, jusqu'à le prier. Elle s'est emportée à lui dire, jusqu'à lui dire que... Tous s'accordent à le louer. Je me décidai à partir. Répugner à faire une chose. J'aviserai à le faire. Inviter à dîner. Obliger à payer, à fuir, etc. (Nous avons rejeté à la fin de cet article quelques emplois particuliers de l'infinitif avec la préposition À.) * Il s'emploie particulièrement devant le régime ou complément indirect des verbes transitifs, pour marquer de même Le terme, la fin de l'action que le verbe exprime. Donner – 4 – une bague à quelqu'un. J'ai prêté ce livre à mon frère. Enseigner