Histoire des concours generaux de l
674 pages
Français

Histoire des concours generaux de l'enseignement primaire, moyan & superieur en Belgique (1840-1881). --

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

THE LIBRARY
The Ontario
for Studies in
Institute
Education
Toronto, Canada
HISTOIRE
DKS
/
,
/
CONCOURS GENERAUX
DE L'ENSEIGNEMENT
PRIMAIRE,
MOYEN ET SUPÉRIEUR
EN BELGIQUE
(1840-1881;
LIBRARY
JUN
FOR STUDIES
2 4 1969
THE ONTARIO INSTITUTE IN EDUCATION
i
^
MAISON FONDÉE EN
P.
1755
i/^
WEISSENBRUCH, IMPRIMEUR DU ROI
>^
V\
BRUXELLES
45,
^^
"sS"
RUE DU POINÇON,
45
/j^
-\
7f
HISTOIRE
^"hÛ ^ DES
CONCOURS GENERAUX
DE L'ENSEIGNEMENT
PRIMAIRE,
MOYEN & SUPÉRIEUR
EN BELGIQUE
(1840-1881)
PAR
Ei^osTEST IDISO-A.II-iIjES
PROFESSEUR
A L'UNIVERSITÉ
DE GANI»
TOME TROISIÈME
isT-s-isai
p.
BRUXELLES \VEISSENBRUGI-I
IMPRIMEUR DU
ROI,
MONS
Hector
MANGKAUX
ÉDITEUR
LIBRAIRE-ÉDITEUR
1883
30
avril
1883.
En terminant
débuta
cet
ouvrage, nous redisons ce que nous avons
dit
au
Nous croyons que
est utile, qu'elle a
l'institution des
Concours généraux de V enseignement
et
qu'il
rendu de grands services
dépend du gouverne-
ment
qu'elle
en rende de plus grands encore.
paraîtra ce troisième et dernier volume, les conseils de
:
Au moment où
leur ordre
Il
perfectionnement de l'enseignement seront réunis
les
concours figurent à
du jour.
les
ne nous appartient pas de préjuger
si
décisions des conseils
:

trop heureux
ce livre, en éclairant leurs discussions, peut ...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 10 janvier 2011
Nombre de lectures 120
Langue Français
Poids de l'ouvrage 61 Mo

THE LIBRARY
The Ontario Institute
in Educationfor Studies
Toronto, CanadaHISTOIRE
DKS
/ , /
GENERAUXCONCOURS
L'ENSEIGNEMENTDE
ET SUPÉRIEURPRIMAIRE, MOYEN
BELGIQUEEN
(1840-1881;
LIBRARY
JUN 2 4 1969
THE ONTARIO INSTITUTE
FOR STUDIES IN EDUCATIONMAISON FONDÉE EN 1755
i
i/^ P. WEISSENBRUCH,^ IMPRIMEUR DU ROI ^^
BRUXELLES>^ "sS"
V\ 45, RUE DU POINÇON, 45 /j^-\
7f
HISTOIRE
^"hÛ-^
DES
CONCOURS GENERAUX
DE L'ENSEIGNEMENT
PRIMAIRE, MOYEN & SUPÉRIEUR
BELGIQUEEN
(1840-1881)
PAR
Ei^osTEST IDISO-A.II-iIjES
PROFESSEUR A L'UNIVERSITÉ DE GANI»
TOME TROISIÈME
isT-s-isai
BRUXELLES MONS
p. \VEISSENBRUGI-I Hector MANGKAUX
IMPRIMEUR DU ROI, ÉDITEUR LIBRAIRE-ÉDITEUR
1883avril30 1883.
En terminant cet ouvrage, nous redisons nous avonsce que dit au
débuta
Nous croyons que l'institution des Concours généraux de Venseignement
est utile, qu'elle a rendu grands servicesde et qu'il dépend du
gouvernement qu'elle en rende de plus grands encore.
Au moment où paraîtra ce troisième et dernier volume, les conseils de
perfectionnement de l'enseignement seront réunis : les concours figurent à
leur ordre du jour.
—Il ne nous appartient pas de préjuger les décisions des conseils :
trop heureux si ce livre, en éclairant leurs discussions, peut provoquer des
améliorations nous estimons nécessairesque !
Dans XIntroduction (mars nous ne nous étions pas contenté d'ex-1882),
poser le plan que nous avons la conviction d'avoir exécuté en son entier au
milieu de difficultés sans cesse renaissantes.
Tout en montrant le but et la portée de notre travail, nous soulevions
une — —question de principe l'utilité des concours que nous nous
attendions à voir discuter.
Nous indiquions des réformes qui devaient, dans notre pensée, faire
naître un débat.
Les arguments qui se seraient produits contre le principe du concours
ou contre les réformes proposées auraient été discutés à cette place.
Nous n'avons pas, jusqu'ici, rencontré de contradicteurs.
La contradiction, vainement attendue, sortira peut-être de la discussion
à laquelle donnera la réforme... électorale...lieu
La connexité des questions d'enseignement et des questions politiques
ressort une fois de plus du rapport de la section centrale qui a été chargée
^ Voir noire Introduction, tome I, v-xxii.p..
4 AVANT-PROPOS.
projets réforme soumis à lad'étudier les de électorale Chambre des
représentants.
1^'«Il est question d'admettre à l'électorat tous ceux qui, avant le
jan« vier ou telle autre date que l'on pourra préférer, ont obtenu une1883
« distinction dans les concours annuels institués entre les élèves des
divi« etsions supérieures des écoles primaires^ entre les élèves des classes
« supérieures des écoles d'adultes »
la section après avoirLe rapporteur de centrale, M. Jules De Vigne,
parlé des documents que nous reproduisons dans notre Histoire des
con« cescours, ajoute : On pourra se convaincre aisément, en consultant
« documents, que ces concours ont toujours eu un caractère sérieux et que
« les distinctions qui ont été remportées présentent par conséquent uney
« »valeur réelle^.
Les hommes d'école et les hommes politiques qui seraient d'un avis
opposé, ont la parole!
retard dernier volume, qui étaitLe qu'a subi la publication de ce
annoncé pour la fui de mars, provient tout d'abord des grandes difficultés
géné-qu'a rencontrées l'achèvement de notre immense Table alphabétique
rale (pages 599-654).
procurer lesEn second lieu, nous avons eu beaucoup de peine à nous
renseignements qu'exigeait un autre travail, qui ne sera pas moins
intéressant à consulter que la Table alphabétique générale et les listes des
Compositions concours de Venseignement moyen (tome I,couronnées dans les
pages 523-525; tome II, pages 633-635; tome III, pages 595-598).
récapitulatif indiquant les LauréatsNous voulons parler d'un tableau
des concours universitaires de 1842 à 1881. (Voir à la fm de ce tome,
pages 656-659.)
Diit-on d'ailleurs nous accuser de /a/r^ une réclame à nos éditeurs,
et spécialement à la maison Weissenbruch, nous nous permettrons de faire
remarquer que cette publication, qui comprend au delà de pages,1,800
a été achevée en moins d'un an.
* — —Chambre des représentants. Documents. Session de 1882-1883 : page 223.
2 Ibid.