Ichthyologie; ou, Histoire naturelle des poissons. En six parties avec 216 planches dessinées et enluminées d
714 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Ichthyologie; ou, Histoire naturelle des poissons. En six parties avec 216 planches dessinées et enluminées d'après natu

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
714 pages
Français

Description

HARVARD UNIVERSITYLIBRARY OF THE MUSEUM OFCOMPARATIVE ZOÔLOGYGIFT OFTHOMAS BARBOURf ^^6cJ^L^n,(llumitiH^aiimir/yICHTHYOLOGIEou.* .HISTOIRE NATURELLEDES POISSONS.PARTIE,TROISIÈME\>T, nS-c-'vW^"ICHTHYOLOGIEOUHISTOIRENATURELLEDES POISSONS.EN SIX PARTIESAVEC 2 1 6 PLANCHESDESSINEES ET ENLUMINEES d'APrÈs NATURE.PARMARC ÉLIÉSER ©LOCH,Docteur en médecine; Membre de la Société des Scrutateurs de laKature de Berlin, de celles de Dautzig, Halle, Ziirich, Londre; del'Académie impériale; des Académies des Sciences de Gottingen, Franc,fort sur rOder, Harlem, Utrecht, Vliesingen et Mayeuc^; de laSociété économique St. Pétersbourg,de de celles de Leipzig, deBavière et de Zelle.TROISIEME PARTIE.A BERLIN,CHEZ l'aUTEU«,et en Commission chez Bolim, Libraire à Leipzig.1796.-PIERRES.ILES PERCE 593XlXme Genre.PEKCE-PIÏIRRES.LESBlennîus»ARTICIiE PREMIER.Des Perce-pierres en gênerai.du vehtre à deux rayons. Pisces,Là naojeoire-pinnis ventralibus didactylis,lis.Blennius» Linn, gen. 78.155.Klein. En-Artcd. gen. 22. App. Bleunus. V. 31.phycis. Pliolis dielyopus. IV.84. 57,Le Perce-pierre ou Coquil-Syn. 116.— lade. Goùan. gen,Grouov. ZoopK 7,75.Enclielyopus, Plio- Blenny. Penn, gen, 20.77.simples de la nageoire dudeux rayonsJLjespoissonsun caractère distinctif desventre, sontce genre.deunie, et comprimée.La tête est petite,de la bouche est petite, et la gor-Louvertureyeux sont placés au sommet deo^e grosse. Lessaillans,,ils sont petits, et ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 32
Langue Français
Poids de l'ouvrage 41 Mo

Exrait

HARVARD UNIVERSITY LIBRARY OF THE MUSEUM OF COMPARATIVE ZOÔLOGY GIFT OF THOMAS BARBOUR f ^^6cJ^L^n, (llumitiH^aiimir /y ICHTHYOLOGIE ou .* . HISTOIRE NATURELLE DES POISSONS. PARTIE,TROISIÈME \> T, nS-c-'vW^" ICHTHYOLOGIE OU HISTOIRENATURELLE DES POISSONS. EN SIX PARTIES AVEC 2 1 6 PLANCHES DESSINEES ET ENLUMINEES d'APrÈs NATURE. PAR MARC ÉLIÉSER ©LOCH , Docteur en médecine; Membre de la Société des Scrutateurs de la Kature de Berlin, de celles de Dautzig, Halle, Ziirich, Londre; de l'Académie impériale; des Académies des Sciences de Gottingen, Franc, fort sur rOder, Harlem, Utrecht, Vliesingen et Mayeuc^; de la Société économique St. Pétersbourg,de de celles de Leipzig, de Bavière et de Zelle. TROISIEME PARTIE. A BERLIN, CHEZ l'aUTEU«, et en Commission chez Bolim, Libraire à Leipzig. 1796. -PIERRES.ILES PERCE 593 XlXme Genre. PEKCE-PIÏIRRES.LES Blennîus» ARTICIiE PREMIER. Des Perce-pierres en gênerai. du vehtre à deux rayons. Pisces,Là naojeoire -pinnis ventralibus didactylis, lis.Blennius» Linn, gen. 78.155. Klein. En-Artcd. gen. 22. App. Bleunus. V. 31. phycis. Pliolis dielyopus. IV.84. 57, Le Perce-pierre ou Coquil-Syn. 116. — lade. Goùan. gen,Grouov. ZoopK 7,75. Enclielyopus, Plio- Blenny. Penn, gen, 20.77. simples de la nageoire dudeux rayonsJLjes poissonsun caractère distinctif desventre, sont ce genre.de unie, et comprimée.La tête est petite, de la bouche est petite, et la gor-Louverture yeux sont placés au sommet deo^e grosse. Les saillans,,ils sont petits, et recouvertsla tête; pp ILES PERCE-PIERRES.504 membrane clygnatante.d'une Les opercules des ouïes sont épais, et consistent en deux pe- tites lames. La membrane des ouïes est déga- — rayons.gée et appuyée sur 4. Le tront a7 sept nageoires, et est comprimé: ladans plu- part, la ligne latérale est courbée. Le dos est garni tantôtdroit et d'une seule nageoire, tan- tôt de deux. L'anus est prèsqu'au milieu du corps. Les poissons de ce genre, à l'exception de quelques-uns, habitent les mers. Ils ne par- viennent pas à une grosseur considérable. Ils vivent des petits des autres poissons, d'insectes de mer et de vers. Les Grecs et les Romains ne paroissent avoir connu de ce genre que la cépolc a), la inoulette hj leet -perce -j>ierre cj, Bellon décrit la coquillade de mer d) et la gatto- rugine ej Schoneveld la; lotc vivipare et lef) papillon de mer et Willughhy le lumpen hj\gj, qui faitce en tout huit espèces, qui ont été traitées dans les anciens ichtyologistes sous dif- férentes dénominations ij, Artédi en fit un genre, sous le nom de blennius; et il décrit particulièrement le perce-pieiTC sous le nom de a) Blennius ocellaris. «) Blennius gunellus. h) phycis. Il) — lumpenus. pliolis. i) Comme: Blennius, mu- galerita. stela, alauda galerita, , e) gattorugine, pliycis, pholi* et gatto- vivipaïus. l'ugine.