L’utilisation de textes érotiques dans l’éveil du désir sexuel féminin
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

L’utilisation de textes érotiques dans l’éveil du désir sexuel féminin

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français

Description

Au sein de la société contemporaine, il devient difficile de ne pas trouver une section pour la littérature érotique dans les librairies. Peut-être parce que la qualification “littérature érotique” perd progressivement de sa valeur subversive et contestataire. Mais quelles sont ses particularités spécifiques ? Ce genre littéraire aurait-il un pouvoir sur le désir sexuel féminin ? Est ce envisageable de l’utiliser dans un traitement thérapeutique d’un désir sexuel hypoactif ?
Telles sont les questions auxquelles nous tâcherons de répondre.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 septembre 2011
Nombre de lectures 2 201
Langue Français

Exrait

R E V U E SG E N E R A L E S
Sexologie
1 A. HUBIN , 2 3 P. DE SUTTER , C. REYNAERT
Les fantasmes reprÈsentent non seulement la vÈritable source dÕinspiration des auteurs dÕouvrages Èrotiques, mais peuvent Ègalement servir de stimulant Èrotique pour le lecteur. Notre revue de la littÈrature et notre analyse nous ont permis de mettre en lumiËre que la littÈrature Èrotique peut stimuler lÕimaginaire Èrotique du lecteur avec pour effet supplÈmentaire de susciter son dÈsir sexuel. Elle apparaÓt dËs lors Ítre un outil thÈrapeutique potentiel dans le cadre dÕun traitement pour un dÈsir sexuel hypoactif.
1 Doctorante ‡ lÕUniversitÈ de Louvain-La-Neuve, LOUVAIN (Belgique). 2 Chef de lÕUnitÈ de Sexologie Fonctionnelle, Centre Hospitalier, WATERLOO (Belgique). 3 Chef du Service de MÈdecine Psychosomatique, Cliniques Universitaires, MONT-GODINNE (Belgique).
LesauteursontdÈclarÈnepasavoirdeconflitdÕintÈrÍt concernant les donnÈes publiÈes dans cet article.
LÕutilisation de textes Èrotiques
dans lÕÈveil du dÈsir sexuel fÈminin
u sein de la sociÈtÈ contemporaine, il devient difficile de ne pas trouver une section pour la littÈrature Èrotique dans les librairies. Peut-Ítre parce A que la qualification ÒlittÈrature ÈrotiqueÓ perd progressivement de sa valeur subversive et contestataire. Mais quelles sont ses particularitÈsspÈci-fiques ?Ce genre littÈraire aurait-il un pouvoir sur le dÈsir sexuel fÈminin? Est-ce envisageable de lÕutiliser dans un traitement thÈrapeutique dÕun dÈsir sexuel hypoactif ?Telles sont les questions auxquelles nous t‚cherons de rÈpondre.
❚❚LA LITTERATURE EROTIQUE ET SES PARTICULARITES(fig. 1)
Bien que la rencontre Èrotique dÕune littÈrature et dÕun lecteur puisse Ítre qua-lifiÈe de subjective, la ÒlittÈrature ÈrotiqueÓ reprÈsente un genre ‡ part entiËre. Son analyse nous montre quÕelle possËde une variÈtÈ de formes et de facettes et quÕelle peut sÕexprimer ‡ travers le roman, la poÈsie, le thÈ‚tre, les nouvelles, les contes, les chansons, les essaisÉ Pour Èviter dÕÈventuelles confusions dans sa conceptualisation, nous en entendons, les textes qui Èvoquent lÕamour sexuel avec dÈcence et pudeur par le biais de scÈnarios se succÈdant et prÈsentant des Ètreintes sexuelles, afin de susciter lÕexcitation chez le lecteur/la lectrice.
Comme le rapportent plusieurs auteurs [1-3], les fantasmes sexuels occupent un espace considÈrable au sein de la littÈrature Èrotique. DÕun premier point de vue, il est ‡ considÈrer que la plupart des auteurs dÕouvrages Èrotiques expriment dans
La littÈrature Èrotique
Oblige uneAmËne ‡ Sollicite interprÈtation avecune extÈriorisation tous les sens son propre imagi-par la prolongation Fig. 1:Les sollici-du lecteur naire Èrotiquedu dÈsir sexuel tations engendrÈes par la lecture de textes Èrotiques. RÈalitÈs en GynÈcologie-ObstÈtrique¥N∞ 134¥Novembre/DÈcembre 2008
1
2Sexologie
leurs Ïuvres leurs propres fantasmes sexuels. DÕun deuxiËme point de vue, ces mÍmes fantasmes sexuels prÈsents dans lÕou-vrage engendrent un jeu subtil dans lÕesprit du lecteur par le biais des stratÈgies narratives utilisÈes par les Ècrivains.
Ainsi, comme le relate Umberto Eco, le texte est Òune machine paresseuse qui exige du lecteur un travail coopÈratif acharnÈ pour remplir les espaces de non-dit ou de dÈj‡-dit restÈs en blancÓ. De cette maniËre, le lecteur est frÈquemment amenÈ ‡ interprÈter le rÈcit ‡ partir de son imagination Èrotique et de ses fantasmes. Alexandrian [1] mentionne ‡ ce sujet que lÕexcita-tion suscitÈe par la littÈrature Èrotique chez le lecteur dÈpend Òde ce que lÕon cache, de la faÁon dont on le cache et de lÕou-verture faite dans ce cachÈ pour le rendre perceptibleÓ. Il sou-ligne la dialectique du montrÈ et du cachÈ pour laquelle les dis-positifs narratifs et descriptifs particuliers de ce genre littÈraire donnent au lecteur la possibilitÈ de ÒvoirÓ la scËne Èrotique par le biais de lÕimaginaire. En dÕautres termes, la littÈrature Èro-tique se caractÈrise par une certaine aptitude ‡ sous-entendre, ‡ rechercher lÕambiguÔtÈ par un jeu dÈlicieux de non-dit. Ainsi, au lieu de prÈsenter la rÈalitÈ sexuelle par des propos cho-quants, Òelle montre sans montrerÓ.
De plus, cette lecture sollicite tous les sens du lecteur. Le corpsreprÈsente,parexemple,lÕÈlÈmentessentieldelalittÈ-rature Èrotique. Par sa mise en scËne et sa description cir-constanciÈe, il est prÈsentÈ comme le personnage principal du rÈcit, comme lÕobjet de tous les dÈsirs et encore comme le meilleur instrument pour atteindre le plaisir.
Bien que le lecteur puisse percevoir une certaine concordance entreladescriptiondurÈcitetleseffetsquÕelleproduit,son dÈsir sexuel persiste bien aprËs la scËne racontÈe. Nous par-lons ici de lÕextÈrioritÈ du lecteur par la prolongation de son dÈsir, au-del‡ du texte lui-mÍme. Le lecteur ne souhaite pas parvenir ‡ la jouissance par les mÍmes moyens que les prota-gonistes du roman, mais veut comme eux atteindre le plaisir. Pour ce faire, le lecteur est contraint de sortir du monde ima-ginaire, afin de satisfaire son dÈsir sexuel par une activitÈ sexuelle individuelle ou dyadique.
❚❚LES FONCTIONS DU FANTASME DANS LÕEVEIL DU DESIR SEXUEL(fig. 2)
Suite ‡ cet Èclaircissement quant ‡ la notion de littÈrature Èro-tique et son pouvoir sur les fantasmes, nous nous proposons denousinterrogersurlaplacequÕoccupentlesfantasmeset lÕimaginaireÈrotiquedanslÕÈveildudÈsirsexuelfÈminin.Le
RÈalitÈs en GynÈcologie-ObstÈtrique¥N∞ 134¥Novembre/DÈcembre 2008
Les fonctions des fantasmes sur le dÈsir sexuel
PrÈparation DÈclencheur Carburant anticipatoire
ExpÈri-mentation mentale
Fig. 2:esfnsdsmesantasÕldnaludvÈieÈsdsirueexl.seLoitcnof
caractËre subjectif des fantasmes sexuels ne rend pas aisÈe sa circonscription. Nous entendons cette terminologie comme les reprÈsentations mentales ‡ caractËre sexuel auxquelles lÕindividurecourtvolontairementpoursuscitersondÈsiret/ou son excitation.
ConsidÈrÈ pendant de nombreuses annÈes comme patholo-e gique, lÕimaginaire Èrotique est depuis le milieu du XXsiËcle prÈsentÈ comme la ÒnormalitÈÓ. Ainsi, la capacitÈ ‡ produire et/ou ‡ utiliser les fantasmes sexuels, en dehors ou lors de lÕactivitÈsexuelle,estperÁuepluslÈgitimement.MÍmesibon nombre de personnes se demandent encore sÕil est sain et nor-mal de fantasmer lors de masturbation ou de relation sexuelle, cetterÈcenteconsidÈrationscientifiqueapermisdÕidentifier lacontributiondelÕutilisationdelÕimaginaireÈrotiquepour stimulerledÈsiretlÕexcitationsexuelleetfaciliterledÈclen-chement de lÕorgasme.
EnnouscentrantsurlÕÈveildudÈsirsexuel,nousconstatons que, bien que les fantasmes puissent diffÈrer quant ‡ leurs traits caractÈristiques, ils assurent gÈnÈralement de multiples fonctions propices au dÈsir.
Ces images mentales dÈterminent en bonne partie le stimu-lus qui provoque lÕactivation sexuelle et il est gÈnÈralement admis que leur influence sur la capacitÈ ‡ Ítre excitÈ sexuel-lement est majeure. Plusieurs auteurs [3-6] ont soulignÈ le rÙle dÈterminant des fantasmes, non seulement pour le dÈclenchement mais aussi pour lÕentretien du dÈsir sexuel, et beaucoup sÕaccordent ‡ dire quÕils sont le ÒdÈclencheurÓ et le ÒcarburantÓ du dÈsir sexuel. La premiËre fonctionnalitÈ des cognitions Èrotiques est donc ‡ considÈrer comme la source interne du dÈsir sexuel, la source externe Ètant lÕob-jet rÈel du dÈsir.
LÕutilisation de textes Èrotiques dans lÕÈveil du dÈsir sexuel fÈminin
Nous pouvons constater la prÈsence des fantasmes sexuels tant dans lÕÈcriture de lÕÏuvre Èrotique elle-mÍme que dans la rÈception du rÈcit par le lecteur. Les fantasmes Èrotiques conscients sont un des facteurs cognitifs les plus Ètroitement liÈs au dÈsir sexuel. Ceux-ci constitueraient un des moteurs primordiaux du dÈsir de participer ‡ des activitÈs sexuelles. LÕutilisation de la littÈrature Èrotique dans le traitement de femmes souffrant dÕun DSH sÕavËre trËs efficace.
Les fantasmes Èrotiques ont Ègalement une fonction de prÈpa-ration anticipatoire par rapport ‡ lÕactivitÈ sexuelle. Ils favori-sent une certaine ouverture et peuvent mÍme distraire dÕune Èventuelle apprÈhension ou dÕidÈes nÈgatives. Comme le confirme Francesco Alberoni, ÒLe moment Èrotique est [É] insÈparable de sa prÈparation et de ce qui suivraÓ [7]. Complices du dÈsir, ils le font naÓtre et lÕaident ‡ vivre en le nourrissant.
Une troisiËme fonction se manifeste dans lÕopportunitÈ de pou-voir sortir des schÈmas habituels. LÕimaginaire Èrotique offre la possibilitÈ dÕassouvir les curiositÈs en expÈrimentant, mentale-ment, des situations nouvelles. Dans ce sens, ces pensÈes Èro-tiques peuvent potentiellement accroÓtre lÕintÈrÍt de la ren-contre sexuelle et inspirer de nouveaux comportements dans lÕintimitÈ personnelle ou conjugale. Elles peuvent ainsi jouer un rÙle prÈpondÈrant en rÈaction ‡ la banalisation progressive des activitÈs sexuelles au sein des couples de longue durÈe.
❚❚LES PERSPECTIVES CLINIQUES POUR LE TRAITEMENT DU DESIR SEXUEL HYPOACTIF (DSH)(fig. 3)
Le DSH a constituÈ au cours des derniËres annÈes un domaine dÕintÈrÍtgrandissantensexologie.IlsÕagit,eneffet,dÕunedes
Enrichissement du rÈpertoire fantasmatique
LÕutilisationdes textes Èrotiques dans un contexte clinique
Moyen pour se placer dans un bon ÈtatdÕesprit
Source importante de stimulation
Fig. 3:itsenfasbiLenoitasilituÕledtiroÈesxtteedsnucnouqsednai-textecl nique.
dysfonctions sexuelles les plus frÈquemment rencontrÈes en consultation [8-10].
Concernant les facteurs associÈs ‡ un DSH, plusieurs auteurs [11] le relient ‡ un imaginaire Èrotique pauvre. Pourtant, comme nous lÕavons vu, lÕactivitÈ fantasmatique sÕinscrit dans la dynamique dÕun fonctionnement sexuel normal et reprÈsente les forces vives du dÈsir.
Ainsi, bon nombre de cliniciens incluent dans leur traitement duDSHdesexercicesdestinÈsstimulerlÕimaginaireÈro-tique en conseillant, notamment, ‡ leurs patientes de lire des ouvrages Èrotiques. Certains chercheurs soulignent Ègale-ment que la littÈrature Èrotique peut favoriser le dÈveloppe-ment dÕun imaginaire Èrotique potentiellement gÈnÈrateur dÕundÈsirsexuel[3,12,13].
Dans un premier temps, le travail thÈrapeutique que nous propo-sons ‡ travers la lecture de textes Èrotiques porte sur lÕacquisition ou lÕenrichissement du rÈpertoire fantasmatique. Pour parvenir ‡ Èrotiser la rencontre sexuelle, la femme doit dÕabord apprendre ‡ codifier positivement la sexualitÈ via son imaginaire. Celui-ci permet aux fantasmes sexuels de codifier comme Èrotique une personne, un sentiment, une situation, une fonction sensorielle, un dÈcor, un objet, etc., qui par ce biais suscitent le dÈsir.
Danslecaso˘lÕimaginaireÈrotiqueestpauvre,ilconvienten effetdelÕenrichirenconstituantunrÈpertoiredefantasmes acceptables et opÈrants pour la patiente.
DËs lors, la personne peut sÕapproprier des scÈnarios Èro-tiques issus de ces ouvrages afin de se constituer un rÈpertoire fantasmatiqueriche.Cependant,lÕappropriationdescÈnarios Èrotiques nÈcessite quÕils entrent en rÈsonance avec ce qui suscite chez la personne du dÈsir sexuel. Ainsi, la littÈrature Èrotique peut contribuer ‡ lÕenrichissement de lÕimaginaire Èrotique, mais peut Ègalement susciter plus directement du dÈsir par la prÈsence des divers contenus fantasmatiques per-Áus comme ÈrogËnes.
Cependant,bienquÕunimaginaireÈrotiquediversifiÈfacilite ledÈsirsexuelchezlesfemmessouffrantdÕunDSH,lafrÈ-quence dÕutilisation des fantasmes reprÈsente un stimulant dÕautant plus important.Dans ce sens, divers auteurs [14] Ètablissent une corrÈlation entre la frÈquence dÕutilisation des fantasmes et le dÈsir sexuel.
Ainsi, dans une Ètude comparative menÈe sur un Èchantillon fÈminin prÈsentant un dÈsir sexuel satisfaisant et une baisse de RÈalitÈs en GynÈcologie-ObstÈtrique¥N∞ 134¥Novembre/DÈcembre 2008
3
Sexologie
dÈsir sexuel, Nutter et Condron [15] ont constatÈ une diver-gence en matiËre de frÈquence dÕutilisation des fantasmes.
DËs lors, bien que les deux groupes disposent dÕun contenu fantasmatique similaire, les femmes qui prÈsentent un DSH recourent moins frÈquemment aux fantasmes.
CerapportentrelafrÈquencedÕutilisationetledÈsirsexuelne fut pas observÈ par lÕÈtude menÈe par Lundeet al. [16] sur une population prÈsentant uniquement un dÈsir sexuel satisfai-sant.IlsnÕont,eneffet,relevÈaucunediffÈrencedansledegrÈ de dÈsir sexuel entre les femmes qui recourent aux fantasmes sexuels et celles qui ne les utilisent pas.
DËs lors, nous pouvons poser lÕhypothËse quÕun dÈsir sexuel dÈficientpermetplusaisÈmentdÕÈtablirunecorrÈlationentre le fantasme et le dÈsir sexuel.
Dans un second temps, il convient dÕinsister sur le fait que les lectures peuvent Ítre utilisÈes pour permettre aux patientes souf-frant dÕun DSH de se placer dans un Ètat dÕesprit adÈquat, voire de dÈclencher le dÈsir, gr‚ce ‡ une anticipation positive dÕune relation sexuelle. Le dÈsir sexuel fÈminin nÈcessite une ouver-ture. La dÈtente due ‡ la lecture peut favoriser la disponibilitÈ psychique de la lectrice pour un moment dÕintimitÈ sexuelle. La lecture va Ègalement orienter les pensÈes vers des cognitions sensuelles et Èrotiques. De cette maniËre, la patiente aura dÕune certaine faÁon la possibilitÈ de se mettre en appÈtit. Nous pou-vons considÈrer ces lectures comme des prÈliminaires mentaux.
Le DSM-IV-TR [17] prÈsente la DSH comme Òune dÈficience (ou une absence), persistante ou rÈpÈtÈe, de fantaisies imagi-natives dÕordre sexuel et de dÈsir pour les activitÈs sexuellesÓ. Dans ce sens, les fantasmes pourront Ítre considÈrÈs comme une source importante de stimulation sexuelle. Ainsi, dans ce troisiËme temps, il est opportun de souligner quÕils permettent, de par la lecture ou la pensÈe spontanÈe, de nourrir le dÈsir et apportent ainsi une contribution ‡ la motivation sexuelle.
❚❚CONCLUSION
En dÈfinitive, par la description de scËnes Èrotiques, par la prÈsentation des activitÈs sexuelles entre les personnages, la littÈrature Èrotique peut Èveiller chez le lecteur des pensÈes
RÈalitÈs en GynÈcologie-ObstÈtrique¥N∞ 134¥Novembre/DÈcembre 2008
Èrotiques mais Ègalement solliciter tous ses sens et le tenter, par la montÈe du dÈsir, ‡ lÕextÈrioriser par une activitÈ sexuelle pour pouvoir Èprouver les sensations de plaisir commelespersonnagesdelÕextraitÈrotique.
Cependant, pour engendrer ces sollicitations, les fantasmes sexuelsdÈcritsdanslÕouvrageÈrotiquedoivententrerenrÈso-nance avec ce qui est sexuellement excitant ou Èrotique pour le lecteur. Dans ce cadre, un traitement pour un DSH se voit potentialisÈgrcelÕutilisationdetextesÈrotiques.Sourcede stimulation, sa lecture permet au patient dÕenrichir son rÈper-toire fantasmatique et dÕamener un Ètat dÕesprit adÈquat ‡ lÕÈveildudÈsirsexuel.
B i b l i o g r a p h i e
1 ALEXANDRIANS. Histoire de la littÈrature Èrotique, Paris : Editions Seghers, 1989. 2. EVRADuoeÈÕltircerupduisla.irulTouoesL:selti.FaLturetÈratiquÈro essentiels Milan, 2003. 3. TRUDEL-aitedtertetaulnoiddevaÕÈ:MelhoÈtisresuxesduÈd.LabaisG ment, Paris : Masson, 2003. 4. CREPAULTC, SAMSONC. Fantasmes et rÍves sexuels: une exploration sexoanalytique.Contraception, FertilitÈ, SexualitÈ,1999 ; 27 : 231-7. 5. DAELENS, R. Le dÈsir.Cahier de Sexologie Clinique,2001 ; 27 : 53-8. 6. WARNOCKJK. Female hypoactive sexual desire disorder: epidemiology, diagnostic and treatment.CNS Drugs,2002 ; 16 : 745-53. 7. ALBERONIeLvlonpuitlaL:Õimaginaireamousedxuer,semmefs:riPaF. Plon, 1992 : p.169. 8. HAWTONK, CATALANJ, FAGGJ. Low sexual desire : sex therapy results and prognostic factors.Behav Res Ther,1991 ; 29 : 217-24. 9. BECKJG. Hypoactive sexual desire disorder; an overview.J Consult Clin Psychol, 1995 ; 63 : 919-27. 10. BUDDEBERGC. Le mariage empÍche-t-il le dÈsir sexuel ?Cahiers de Sexo-logie Cliniques, 1996 ; 22 : 20-3. 11. TRUDELG, AUBINS, RAVARTM.Utaf-nrantemÓntenxausilioitaedneÕltasmes sexuels dans le traitement de la baisse du dÈsir sexuel.In :Trudel G. LabaissedudÈsirsexuel:mÈthodedÕÈvaluationetdetraitement,Paris:Mas-son, 2003. 12. LEITENBERGH, HENNINGK. Sexual fantasy.Psychol Bull,1995 ;117 : 469-96. 13. ZURBRIGGENEL, EILEENL, YOST, MR. Power, desire, and pleasure in sexual fantasies.J Sex Res,2004 ; 41 : 288-300. 14. ROSENRC, LEIBLUMSR. Current approaches to the evaluation of sexual desire disorders.J Sex Res,1987 ; 23 : 141-62. 15. NUTTERDE, CONDRONMK. Sexual fantasy and activity patterns of females with inhibited sexual desire.J Sex Marital Ther. 1983 ; 9 : 276-82. 16. LUNDEI, LARSENGK, FOGE, GARDEK. Sexual desire, orgasm, and sexual fantasies :a study of 625 danish women born in 1910, 1936 and 1958.J Sex Educ Ther,1991 ; 17 : 111-5. 17. AMERICANPSYCHIATRICASSOCIATION-DSM-IV-TR. Diagnostic and statis-tical manual of mental disorders, Fourth edition, text revision, Washington DC, 2000.

Attention

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 3. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 5. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 6. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

YouScribe ne pourra pas être tenu responsable en cas de non-respect des points précédemment énumérés. Bonne lecture !

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents