Une nuit à Paris de Christy Saubesty

Une nuit à Paris de Christy Saubesty

Documents
9 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Résumé Alors qu’elle prend le métro à Paris pour rejoindre l’aéroport, Carla est agressée et se retrouve sans argent ni papiers d’identité. Contrainte de suivre un agent de police jusqu’au commissariat pour porter plainte, elle y croise celui pour qui elle aurait été prête à tout abandonner quelques années plus tôt, celui qu’elle ne pensait plus jamais revoir. Gwendal Le Guennec était le meilleur ami de son mari. Mari dont elle est désormais divorcée et à cause duquel Gwendal a quitté Toulouse sans même dire au revoir. Pourtant, à la façon dont il promène les yeux sur elle, la jeune femme comprend que lui non plus n’a rien oublié des sentiments puissants qu’ils avaient refusé d’écouter à l’époque, et que si leurs chemins se sont séparés, le désir les consume toujours… Du même auteur Les talents cachés du Docteur Swann, Numeriklivres 2012 Soins à domicile, Numeriklivres 2012 Le feu de la passion, Numeriklivres 2012 Les fantasmes d'Angélique, Numeriklivres 2012 La stagiaire, Numeriklivres 2012 Le journal de Lucie, Numeriklivres 2012 Le Prince égyptien, Numeriklivres 2012 L'amant sans visage, Numeriklivres 2013 L'éveil des sens, tome 1 et 2, Numeriklivres 2013 Nuit d'ivresse, Numeriklivres 2013 Crazy in love, Numeriklivres 2013 Best of Christy Saubesty, vol 1, vol 2, vol 3, Numeriklivres 2014. numeriklire.net Christy Saubesty UNE NUIT À PARIS ISBN 978-2-89717-685-3 numeriklire.net Une nuit à Paris (extrait) Lundi, Porte de Versailles, 17 heures 45.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 mai 2014
Nombre de visites sur la page 6 506
Langue Français
Signaler un problème
Résumé
Alors qu’elle prend le métro à Paris pour rejoindre l’aéroport, Carla est agressée et se retrouve sans argent ni papiers d’identité. Contrainte de suivre un agent de police jusqu’au commissariat pour porter plainte, elle y croise celui pour qui elle aurait été prête à tout abandonner quelques années plus tôt, celui qu’elle ne pensait plus jamais revoir. Gwendal Le Guennec était le meilleur ami de son mari. Mari dont elle est désormais divorcée et à cause duquel Gwendal a quitté Toulouse sans même dire au revoir. Pourtant, à la façon dont il promène les yeux sur elle, la jeune femme comprend que lui non plus n’a rien oublié des sentiments puissants qu’ils avaient refusé d’écouter à l’époque, et que si leurs chemins se sont séparés, le désir les consume toujours…
Du même auteur Les talents cachés du Docteur Swann, Numeriklivres 2012 Soins à domicile, Numeriklivres 2012 Le feu de la passion, Numeriklivres 2012 Les fantasmes d'Angélique, Numeriklivres 2012 La stagiaire, Numeriklivres 2012 Le journal de Lucie, Numeriklivres 2012 Le Prince égyptien, Numeriklivres 2012 L'amant sans visage, Numeriklivres 2013 L'éveil des sens, tome 1 et 2, Numeriklivres 2013 Nuit d'ivresse, Numeriklivres 2013 Crazy in love, Numeriklivres 2013 Best of Christy Saubesty, vol 1, vol 2, vol 3, Numeriklivres 2014.
numeriklire.net
Christy Saubesty
UNE NUIT À PARIS
ISBN 978-2-89717-685-3
numeriklire.net
Une nuit à Paris (extrait)
Lundi, Porte de Versailles, 17 heures 45. Carla glissa machinalement le plat de la main sur le rabat de son sac passé en bandoulière. Elle n’aimait pas la foule, celle du métro de Paris encore moins que les autres, mais son cher ex-mari ne lui avait pas laissé d’alternative. David avait choisi un avocat prestigieux, un ponte, un ténor du barreau…, dont le cabinet était dans la capitale. Et bien sûr, pas moyen de faire transmettre les dossiers par voie postale. À coup sûr, David avait expressément demandé à son homme de loi qu’il en soit ainsi, ce qui était carrément abusé. De toute façon, depuis près d’un an qu’ils vivaient séparés, David n’avait eu de cesse de lui mettre des bâtons dans les roues pour tout et pour rien, et maintenant qu’elle avait obtenu la garde de Mélissa, leur fille de tout juste trois ans, malgré un modeste poste d’hôtesse de caisse en supermarché qui ne lui permettait pas de faire face à toutes les dépenses, il allait probablement faire appel pour asseoir son autorité et sa supériorité sur elle. Il ferait encore jouer ses relations, la présenterait pour une mère dépassée, sans objectif professionnel. À la ramasse. David avait toujours fait cela. Considérer Carla comme une pauvre fille incapable de faire face au pire, la rabaisser, l’infantiliser. Pour lui, elle n’était qu’une assistée profitant sans vergogne des revenus confortables de son mari. À sa décharge, la jeune femme admettait volontiers que vivre avec David lui avait apporté bien plus que ce qu’elle aurait été en droit d’espérer. Sur le plan matériel, en tout cas. Car si leur mariage avait tourné court au bout de deux ans à peine, c’était surtout à cause de la personnalité très changeante de David.Tropchangeante. Il pouvait se montrer charmant, tendre, soucieux, et devenir le pire des salauds l’instant d’après. Elle l’avait aimé, pourtant. Vraiment aimé. Mais il lui arrivait d’être violent et Carla avait craint qu’il s’en prenne un jour à leur fille. C’était là la motivation première de la demande de divorce. À trente-deux ans, la jeune femme était désormais prête à tout reprendre à zéro. Une voix digitale annonça l’arrivée du métro dans moins d’une minute. De nouveau, Carla passa une main sur le rabat de son sac. Elle fronça les sourcils en baissant les yeux. Les deux attaches à pressions étaient défaites. Instinctivement, elle souleva le rabat et fut rassurée de constater que la fermeture Éclair était toujours tirée. Le grondement de la rame dans le tunnel du métro attira alors son attention. D’une poigne ferme, elle souleva sa petite valise tout en avançant vers la bordure du quai. Déjà, les usagers se pressaient autour d’elle. Comme toujours, ce fut la cohue pour monter à bord. Carla saisit la barre métallique devant elle pour se stabiliser et compta les stations la séparant de celle de Pasteur. Quelques minutes plus tard, elle atteignit sa destination, descendit rapidement pour éviter d’être bousculée et marcha vers la sortie tout en ouvrant son sac pour y chercher son porte-monnaie. À cet instant, un homme la heurta de plein fouet en tirant sur la lanière de son sac. Carla n’émit aucun son. Sous le choc, elle tenta néanmoins de sauvegarder son bien,
mais alors tout bascula dans l’horreur. L’homme lui fit face sans appréhension, un cutter à la main, l’autre toujours agrippée à la bandoulière. Le temps était comme figé. Elle n’entendait même plus le roulement du métro sur la voie ni les gens pressés allant et venant autour d’elle. Elle ne voyait que le regard noir de cet homme, cet étranger pointant une lame sur sa gorge. Il fouilla dans son sac sans la quitter des yeux. En silence. C’était surréaliste. Elle aurait pu se défendre, crier, lui envoyer son genou entre les jambes, mais elle resta immobile, muette. Un vrai plat de nouilles trop cuites. Cela lui parut affreusement long, pourtant, il ne fallut guère plus de quelques secondes au voleur pour la délester de son portefeuille, porte-monnaie, chéquier. Puis, l’homme se retourna et partit en courant. C’était fini et elle n’avait pas bougé. * Téléchargez le texte intégral
www.numeriklire.net
ISBN 978-2-89717-685-3
numeriklire.net
Tous droits réservés Christy Saubesty et Numeriklivres, 2014
Éditeur : Jean-François Gayrard Éditrice déléguée : Anita Berchenko
eBook design :Studio Numeriklivres Nous joindre :numeriklivres@gmail.com
Cette oeuvre est protégée par le droit d'auteur, nous vous prions de ne pas la diffuser, notamment à travers le Web ou les réseaux d'échange et de partage de fichier. Toute reproduction ou diffusion au profit de tiers, de tout ou partie de cette oeuvre, est strictement interdite et constitue une contrefaçon prévue par les articles L 335-2 et suivant du Code de la propriété intellectuelle.
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux Facebook |Twitter |Pinterest