OEuvres complètes de Eustache Deschamps, pub. d

OEuvres complètes de Eustache Deschamps, pub. d'après le manuscrit de la Bibliothèque nationale par le marquis de Queux de Saint-Hilaire

-

Documents
366 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

SOCIETE
ANCIENS TEXTES FRANÇAIS
ŒUVRES COMPLÈTES
D'EUSTACHE DESCHAMPS
?
JcaiE
->
ùitmuo:
'A
ïf^iJi .c^ml

.if^hV-av-ifuS ».I
!T5ii;)0
dlADVlAHl 231 XH!
•^
iqi/'
:.
MiY./xn^':.îvi
Le Puy-cn-Velay.

Imp. Régis Marchessou, boulevard Carnot,
23.
-*rp-
OEUVRES COMPLETES
DE
EUSTACHE DESCHAMPS
publiéï>sldIa.prks
LE
MayNJUseMTjoftq noiJB3iWo*ï
^^v'b îloqqBT
19
si
luz
,Ô^ÎJi Ji
V^noD
al
icq oàvuoicjq/v
33oJ riata(i2Wl<-'\jM»LI]a.^ttÈdîlî«/; «liïlA^AArPnoiseimffioD .nongnoJ A
Gaston
RAYNAUD
PARIS
LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT ET
•ni
C^^
,
suihsammem
RUE JACOB, 56
M DCCCCI
8HTajqMO:j
ca>i
•/
.
J
'Il
\
awAHDaaa hh3âT2U3
Publication proposée à la Société le 9 mars 1876.
Approuvée par
le
Conseil
le
i3 avril 1876, sur le rapport d'une
le
Commission coihposée de
A. Longnon.
MM.
baron de Ruble, Siméon Luce
et
Commissaire responsable
:
M. G. Paris.
"O TH TOaiv
AU
ioaa3a
h\
SI
\\fl\AHaid
NOTE
SUR UN CERTAIN NOMBRE DE PIÈCES
ATTRIBUABLES A EUSTACHE DESCHAMPS
L'introduction qui formera
cation
et
le
tome XI de
cette publi-
terminera l'édition des Œuvres complètes d'Eustache Deschamps contiendra tout naturellement
un
chapitre relatif aux manuscrits qui nous les ont
conservées.
manuscrit bien connu de la Bibliothèque 840, qui renferme Tœuvre incontestable ...

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 11 janvier 2011
Nombre de lectures 28
Langue Français
Signaler un problème
SOCIETE ANCIENS TEXTES FRANÇAIS ŒUVRES COMPLÈTES D'EUSTACHE DESCHAMPS ? JcaiE -> ùitmuo: 'A ïf^iJi .c^ml — .if^hV-av-ifuS ».I !T5ii;)0 dlADVlAHl 231 XH! •^ iqi/' :. MiY./xn^':.îvi Le Puy-cn-Velay. — Imp. Régis Marchessou, boulevard Carnot, 23. -*rp- OEUVRES COMPLETES DE EUSTACHE DESCHAMPS publiéï>sldIa.prks LE MayNJUseMTjoftq noiJB3iWo*ï ^^v'b îloqqBT 19 si luz ,Ô^ÎJi Ji V^noD al icq oàvuoicjq/v 33oJ riata(i2Wl<-'\jM»LI]a.^ttÈdîlî«/; «liïlA^AArPnoiseimffioD .nongnoJ A Gaston RAYNAUD PARIS LIBRAIRIE DE FIRMIN DIDOT ET •ni C^^ , suihsammem RUE JACOB, 56 M DCCCCI 8HTajqMO:j ca>i •/ . J 'Il \ awAHDaaa hh3âT2U3 Publication proposée à la Société le 9 mars 1876. Approuvée par le Conseil le i3 avril 1876, sur le rapport d'une le Commission coihposée de A. Longnon. MM. baron de Ruble, Siméon Luce et Commissaire responsable : M. G. Paris. "O TH TOaiv AU ioaa3a h\ SI \\fl\AHaid NOTE SUR UN CERTAIN NOMBRE DE PIÈCES ATTRIBUABLES A EUSTACHE DESCHAMPS L'introduction qui formera cation et le tome XI de cette publi- terminera l'édition des Œuvres complètes d'Eustache Deschamps contiendra tout naturellement un chapitre relatif aux manuscrits qui nous les ont conservées. manuscrit bien connu de la Bibliothèque 840, qui renferme Tœuvre incontestable de Deschamps, il en est en effet d'autres, quatre au moins \ où se rencontrent non seulement des pièces on a eu soin à l'ocexistant déjà dans le ms. fr. 840, casion d'en relever les variantes, soit en appendice, soit mais encore un assez grand nombre de balen note, lades ou autres poésies, environ 81, qu'à défaut d'indications précises leur contexte, la nature de leur sujet, leur place dans le manuscrit désignent suffisamment Outre le nationale fr. — — I. Je ne parle pas ici des quelques manuscrits en note, qui n'ont fourni que des variantes. cités plus loin T. X a ii'^^-— PIÈCES ATTRIBUABLES A DESCHAMPS comme devant ou pouvant être attribuées à Eustache Deschamps. publiées, Ces pièces, intéressantes et dignes d'être pour prendre place dans l'introductrop nombreuses Vocabulaire et les Index tion, sont données ici avant le ce X« volume. La plupart, au nombre qui composent appartiennent de 70 (64 ballades et 6 pièces diverses), françaises de la au ms. 6221 des nouvelles acquisitions qui, sur un Bibliothèque nationale (anc. Barrois 523)', déjà 79 indiscutanombre de i55 pièces % en compte composées par Deschamps et six seulement blement écrites par différents auteurs '. Il semble donc difficile les 70 autres ne de supposer que dans ces conditions de Deschamps, alors que cette attrisoient pas l'œuvre d'aucune de saurait être infirmée par le texte bution ne contraire ces pièces et s'impose au d'entre elles. pour quelques-unes maistre Fumeux Telle est par exemple la Ballade de l'on est bien forcé de (voy. plus loin la pièce 11° IX), où Fumeux, le Jean Fumée reconnaître le chancelier des qui désignent Deschamps et VEmpereur de Fumée, 33 1 ; t. VII, dans trois pièces antérieures (t. IV, p. sont aussi trois ballades (n<« IV, p 3x2 et 320) ; telles Pierre de V et VI) faisant allusion à l'élection du pape déjà sur ce nom, comme le poète l'a Luna et jouant autrefois partie du ms 275 Voy. sur ce manuscrit, qui faisait Delisle, Catalogue des mss. ^fy^^Ji-'*;;' de Saint-Victor (L. f^ dEustache I Barrois, p. 254-261), le t. II des Œuvres complètes Deschatnps, 2. p. xvii-xliv. La De notice compte du marquis de Queux de Samt-H.laire il , i54. 3 numéros, auxquels faut ajouter le 97 bis. à Christine de «ne 36-4 1 t. XXVII (1900), p. de la Soc. de l'Hist. de Paris, i52 de la notice), conpièce, une ballade anonyme (n» dernière Richement, est postérieure temporaine du connétable Arthur de à la mort de Deschamps. ; à Alain Chartier une ces six pièces, trois appartiennent (fî«W. autre à un prêtre nomme Adam Pisan, une