Pétrone en France
218 pages
Français

Pétrone en France

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

PETRONE EN FRANGE OUVRAGES DU MÊME AUTEUR
RELATIFS A PÉTROXE OU A SES IJOTATEURS MODERNES
Étude sur Pétrone. La critique littéraire, l'imitation
—et la parodi*' dans le Satiricon. Paris, Hachette et C'*.
1892.
Pétrone au Moyen Age et dans la littérature
—française . l'aris, Ber^^er Levranlt et C'^ 1893.
La Littérature romanesque chez les Latins, leçon
d'ouverture du cours d'histoire de la littérature latine.
— Fai-is. Berger-Levrault et C'% 1898.
—Notes sur i'Euphormion de Jean Barclay. l'aria,
I3erger-Levi-ault et C'% 1901.
Notes historiques, littéraires et bibliographi-
i'Argenis — Taris.ques sur de Jean Barclay.
Berger-Levrault et 1902.C''% Albert COLLIONON
PROFESSEUR A l'uNIVERSITÉ DE NANCY
Pétrone
en France
531015
6»5. IX.
PARIS
ALBERT FONTEMOING, ÉDITEUR
4, RUE LE GOFF, 4
1900 AVANT-PROPOS
On sait que des lambeaux seulement du Sati-
ricon^ sont parvenus jusqu'à nous. Peu d'ouvra-
ges furent plus mutilés par le temps. Il n'en
est guère non plus dont l'origine et le caractère
aient prêté à autant de controverses. Quant au
texte même des fragments conservés, c'est à peine
après critique arrivesi, des siècles d'efforts, la
aujourd'hui à le fixer.
Ces difficultés déjà si grandes, des mystifica-
teurs se sont plu encore à les compliquer, soit
par l'addition de morceaux apocryphes, soit par
la propagation d'erreurs volontaires.
On n'entreprend pas d'écrire ici, d'une ma-
tribulations du Sa-nière détaillée, l'histoire des
tiricon, depuis l'antiquité jusqu'aux temps ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 64
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo
PETRONE EN FRANGE OUVRAGES DU MÊME AUTEUR RELATIFS A PÉTROXE OU A SES IJOTATEURS MODERNES Étude sur Pétrone. La critique littéraire, l'imitation —et la parodi*' dans le Satiricon. Paris, Hachette et C'*. 1892. Pétrone au Moyen Age et dans la littérature —française . l'aris, Ber^^er Levranlt et C'^ 1893. La Littérature romanesque chez les Latins, leçon d'ouverture du cours d'histoire de la littérature latine. — Fai-is. Berger-Levrault et C'% 1898. —Notes sur i'Euphormion de Jean Barclay. l'aria, I3erger-Levi-ault et C'% 1901. Notes historiques, littéraires et bibliographi- i'Argenis — Taris.ques sur de Jean Barclay. Berger-Levrault et 1902.C''% Albert COLLIONON PROFESSEUR A l'uNIVERSITÉ DE NANCY Pétrone en France 531015 6»5. IX. PARIS ALBERT FONTEMOING, ÉDITEUR 4, RUE LE GOFF, 4 1900 AVANT-PROPOS On sait que des lambeaux seulement du Sati- ricon^ sont parvenus jusqu'à nous. Peu d'ouvra- ges furent plus mutilés par le temps. Il n'en est guère non plus dont l'origine et le caractère aient prêté à autant de controverses. Quant au texte même des fragments conservés, c'est à peine après critique arrivesi, des siècles d'efforts, la aujourd'hui à le fixer. Ces difficultés déjà si grandes, des mystifica- teurs se sont plu encore à les compliquer, soit par l'addition de morceaux apocryphes, soit par la propagation d'erreurs volontaires. On n'entreprend pas d'écrire ici, d'une ma- tribulations du Sa-nière détaillée, l'histoire des tiricon, depuis l'antiquité jusqu'aux temps mo- i.-On conserve ici le titre le plus usité du roman de Pétrone. M. Buecheler et d'autres l'intitulent : Salirce, d'après plusieurs ma- nuscrits. VI AVAXT-PROPOS. dernes. Sur ce sujet, l'essentiel a été dit par M. Bueclieler (préface de l'édition de 1862)\ par Pétrequin [Nouvelles recherches historiques ^ et littéraires sur Pétroiie et le Satyrîcon) et par C. Beck, en ce qui concerne les manuscrits^. C'est la fortune de Pétrone en France que l'on se propose principalement d'étudier dans le présent essai. On insiste surtout sur les tra-y vaux dont le Satiricon a été l'objet chez nous et on passe en revue les jugements que nosy critiques ont portés sur cette œuvre. On cherche déterminer l'influenceaussi à que, soit direc-y tement, soit par l'intermédiaire des traducteurs, il a pu exercer sur nos écrivains, et à en relever dans notre littérature.les imitations L'influence de Pétrone en France existe, quoi- que le plus souvent discrète et latente, parce n'ont pas osé avouer franchementque beaucoup leur goût pour un auteur plein d'esprit, mais 1. Berlin, Weidmann. —2. Paris, J.-B. Baillière. Lyon, Méra et Mégret, 18C9, 3. The Manmcripts the Pelronius Arbilerof Satyricon of descri- bed and coUated by Cliarles Beck, Cambridge Mass. U. S. l'rintcd at Ihe Riverside Press. 1863, in-l'ol. 2i8, p.