Ballade des Enfants sans souci
1 page
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Ballade des Enfants sans souci

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
1 page
Français

Description

Albert Glatigny — Le Parnasse contemporain, IIBallade des Enfants sans souci Ils vont pieds nus le plus souvent ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 109
Langue Français

Exrait

Albert GlatignyLe Parnasse contemporain, II
Ballade des Enfants sans souci
Ils vont pieds nus le plus souvent. L’hiver Met à leurs doigts des mitaines d’onglée. Le soir, hélas ! ils soupent du grand air, Et sur leur front la bise échevelée Gronde, pareille au bruit d’une mêlée, À peine un peu leur sort est adouci Quand avril fuit la terre consolée. Ayez pitié des Enfants sans souci.
Ils n’ont sur eux que le manteau du ver, Quand les frissons de la voûte étoilée Font tressaillir et briller leur œil clair. Par la montagne abrupte et la vallée, Ils vont, ils vont ! À leur troupe affolée Chacun répond : « Vous n’êtes pas d’ici, Prenez ailleurs, oiseaux, votre volée. » Ayez pitié des Enfants sans souci.
Un froid de mort fait dans leur pauvre chair Glacer le sang, et leur veine est gelée. Les cœurs pour eux se cuirassent de fer. Le trépas vient. Ils vont sans mausolée Pourrir au coin d’un champs ou d’une allée, Et les corbeaux mangent leur corps transi Que lavera la froide giboulée. Ayez pitié des Enfants sans souci.
 ENVOI
Pour cette vie effroyable, filée De mal, de peine, ils te disent : Merci ! Muse, comme eux, avec eux, exilée. Ayez pitié des Enfants sans souci !