Ce n
1 page
Français

Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte, ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Évadez-vous en lisant le poème "Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte,." écrit par Olivier de MAGNY. Ce poète de France est né en 1530, mort en 1561. "Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte,." de de MAGNY est un poème classique extrait de Les Soupirs. Profitez de ce poème en le découvrant sur cette page. Et n’oubliez pas que vous pouvez télécharger gratuitement en format PDF le poème Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte,. et l’imprimer depuis chez vous !
Avec le poème de de MAGNY, vous pourrez faire un commentaire ou bien tout simplement profiter de très beau vers de "Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte,.".

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 0
Langue Français

Exrait

Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte, ...

Ce n'est pas moy qui sçait d'une voix feinte,
Ou d'un semblant traitrement deguisé,
Feindre mon cueur d'un amour embrasé,
Pour à tous vents la flamme en estre esteinte.
Autre'que moy d'une menteuse plainte
Aura l'honneur des dames abusé,
Car sois-je pris, ou sois-je refusé,
J'ayme tousjours d'une amitié plus sainte.
Et si chantant d'une debile voix,
Ou si pleurant devant vous quelque fois,
J'ay decelé mon amour et ma peine,
Asseurez-vous que le cueur qui sentoit
Un plus grand mal, mon chant ne desmentoit :
Ne rendez donc mon espérance vaine.