L arbre
153 pages
Français

L'arbre

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
153 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Recueil de 188 poèmes sur le thème de l’arbre.
« Témoin de nos joies, de nos peines démasquées à travers les générations, l'arbre garant de nos moindres secrets incline à croire à la vie. »

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 février 2012
Nombre de lectures 251
Langue Français

Exrait

1 2 Arbres Poèmes Sylvia de W. 3 4 Arbres Poèmes Editions Servimédia 5 © Servimédia 2009 pour la présente édition. ISBN : 978-2-9526488-9-9 6 Je songe à un cimetiè reQ.uelques hauts peupliers décorent c echam dup repos et je les regarde frissonner sous le vent. Dans la campagne au loin, le même coup de vent met en émoi les bois de scôte es t les vergers de mirabellie rsCha. cun de nous est pareil à l’une quelconque de leurs feuilles .Ardeur pour conquéri run surcroît de sève e t de lumière, e tpuis, soudain, le détacheme entt la mort. Maurice Barrès Les arbres... sans qui la terre serai tnue... 7 8 Le silenc epouvait s’éterniser, c en’étai tpas impensable . Le paysage demeurai tdisponible , abandonné après c e dernier bruit de la vie humaine, d’activi téconfuse, il y avait un instant. L’hiver déploierait sa solitude glacia let limpide .Plus tard dans un avenir incerta imnai sprévisible ,la neige commence àra fondreit . Des ruisseaux, de l’ea uvive partout dans la forêt. Le bois travaillerai tl,a terre aussi ,les sèves, les germes .Un jour c eserai tvert. Virile même , foisonnant. Il y a un mot pour tout ce l:a le printemps. Alors sur la gauche il y avait l’arbre .Au del àdu talus ,de la rangée de hauts lampadaire s,de longue théorie de colonnes hiératique si,l y avait un arbre . Un hêtre sans doute. Détaché de la masse confuse de s hêtres, au milie ude l’espac edégagé, somptueusemen t solitaire . L’arbre qui empêcha deit voir la foret, qui sai t?. Le hêtre suprême. Il n’y avait aucune nostalgie dans sa curiosité Pas de souvenir enfantin, juste la beaut dé’un arbre ; dont le nom même n’avait aucune importanc e: un hêtre sans doute, un sycomore, un saule pleureur, un bouleau blanc , un frêne, un tremble ,un cèdre un, tamaris. Un arbre ,c’est tout, dans sa splendeur immédiat eda, ns l’immobili traénsparente du présent 9 Il avait franchi le talus ,il marcha idat ns la neige molle , immaculée L’arbre étai tlà, à porté de main. L’arbre étai tréel ,on pouvait le toucher Il tendai tla main, il touchait l’écorce en grattant la neige glacée que le vent avait plaquée sur le tronc du hêtre. Il s’écarta aiust sitôt prenant du recul ,du cham pourp mieux voir Il se réchauffa istes doigts au souffle de sa bouche ,il enfonçait les mains dans les poches du caba blneu. Il se campa istur ses jambe res,gardait .Le ci edel décembre étai tpâle ,on pouvait rêver au soleil. Le temps passerait. Le hêtre se dépendrait de son mantea neuigeux. Avec un frémissement sourd, Les branche sde l’arbre laisseraie snt’écrase srur le sol de stouffes poreuses, friable sL.e temps ferai tson travail, le solei laussi L.e temps s’enfoncerait dans l’hiver. (Auteur non reconnu) 10
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents