//img.uscri.be/pth/a7bbe13955c1b03b02cd96d6b7e8038de351a728

Sonnet héroïque

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La Gueule parle : « L’or, et puis encore l’or,Toujours l’or, ...

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 21 mai 2011
Nombre de lectures 79
Langue Français
Signaler un abus
La Gueule parle : « L’or, et puis encore l’or, Toujours l’or, et la viande, et les vins, et la viande, Et l’or pour les vins fins et la viande, on demande Un trou sans fond pour l’or toujours et l’or encor ! »
La Panse dit : « À moi la chute du trésor !
La viande, et les vins fins, et l’or, toute provende,
À moi ! Dégringolez dans l’outre toute grande Ouverte du Seigneur Nabuchodonosor ! »
L’œil est de pur cristal dans les suifs de la face : Il brille, net et franc, près du vrai, rouge et faux, Seule perfection parmi tous les défauts.
L’Âme attend vainement un remords efficace, Et dans l’impénitence agonise de faim Et de soif, et sanglote en pensant à La Fin
1881.