Polybiblion; revue bibliographique universelle

Polybiblion; revue bibliographique universelle

-

Documents
122 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

POLYBIBLIONREVUEBIBLIOGRAPHIQUE UNIVERSELLEPARTIE LITTÉRAIRE— VI.NGT-HUITIEME.DEOXIEMK SÉRIE. TOME —LUI' DE LA COLLECTIONSIXIÈME LIVR.tlM>:V — DÉCEMBREPARISDUAUX BUREAUX POLYBIBLIONîi, SAINT-SIMON, 2 et 52 et RUE(Boulevard Saiat-Gerinain)ROMELONDRESLe Chevalier Melasdui, Directeur-Administra-BuRNS et Oatês, 2S, Orchard Street.teur lade LiiiRAiRit Di: l'a Propagande.FRIBOURG EN BADE BARCELONEB. Herder. ('>«, 3!), culli-Palau et Santa-Anna.MADRIDVIENNELa ViiUDADEKA CiKNciv JJsPAVOLA, 15, calleet Stefansplatz.Geroli) C"',de! Art'iial.BRUXELLES LISBONNEParoissiens.Guillaume Lakosk, S, rue des Manoel-^ose Ferreira, 132, rua Aurea, 13^1MONTRÉALCauievx et DmiOME, rue Noire-Daine.BJCHIREST, BUDAPEST. COPENHAGUE, CHRISTIANIA, STOCKHOLMSAINT-PÉTERSBOURG , VARSOVIE :lîLP.EAl-X m; POoTh.1888isssla livraison de décembreimmi m— ILLUSTRÉES, par Visenot.RÉCENTES PUBLICATIONSI.— Léonce Couture.II. PHILOSOPHIE, par M.—III. COMPTES RENDUS.— Le Papp et TÉgliseXhéologic. R. P. Marin de Boylesve : (p. 531).—— : Histoire des Papes depuis la fin du moyen âge 535).Iletoii-c. L. Pastor (p.Hyde de Neuville 53G). — Le Général de laMémoires et Souvenirs du baron (p.— et Caaipajçnes (1804-18^3) (p. 537). G.-M. Paciîtler :Motte-Rouge.Pajilagogica. — Ratio studioruni et Institutiones scholaslica*Monumenta Germani

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 122
Langue Français
Poids de l'ouvrage 8 Mo
Signaler un problème
POLYBIBLION REVUE BIBLIOGRAPHIQUE UNIVERSELLE PARTIE LITTÉRAIRE — VI.NGT-HUITIEME.DEOXIEMK SÉRIE. TOME —LUI' DE LA COLLECTION SIXIÈME LIVR.tlM>:V — DÉCEMBRE PARIS DUAUX BUREAUX POLYBIBLION îi, SAINT-SIMON, 2 et 52 et RUE (Boulevard Saiat-Gerinain) ROMELONDRES Le Chevalier Melasdui, Directeur-Administra-BuRNS et Oatês, 2S, Orchard Street. teur lade LiiiRAiRit Di: l'a Propagande. FRIBOURG EN BADE BARCELONE B. Herder. ('>«, 3!), culli-Palau et Santa-Anna. MADRIDVIENNE La ViiUDADEKA CiKNciv JJsPAVOLA, 15, calle et Stefansplatz.Geroli) C"', de! Art'iial. BRUXELLES LISBONNE Paroissiens.Guillaume Lakosk, S, rue des Manoel-^ose Ferreira, 132, rua Aurea, 13^1 MONTRÉAL Cauievx et DmiOME, rue Noire-Daine. BJCHIREST, BUDAPEST. COPENHAGUE, CHRISTIANIA, STOCKHOLM SAINT-PÉTERSBOURG , VARSOVIE : lîLP.EAl-X m; POoTh. 1888 isssla livraison de décembreimmi m — ILLUSTRÉES, par Visenot.RÉCENTES PUBLICATIONSI. — Léonce Couture.II. PHILOSOPHIE, par M. —III. COMPTES RENDUS. — Le Papp et TÉgliseXhéologic. R. P. Marin de Boylesve : (p. 531). —— : Histoire des Papes depuis la fin du moyen âge 535).Iletoii-c. L. Pastor (p. Hyde de Neuville 53G). — Le Général de laMémoires et Souvenirs du baron (p. — et Caaipajçnes (1804-18^3) (p. 537). G.-M. Paciîtler :Motte-Rouge. Pajilagogica. — Ratio studioruni et Institutiones scholaslica*Monumenta Germani; pays et ses habilanls, par Charles Grad, membre correspondant de Ouvrage contenant 386 grav. et 17 cartes.rinstilul, député au Reichstag. Paris, Ha- chette, 1889, in-4 de 1016 Broché, 50 fr. ; relié, 65 fr.— 2. Honorif Fragonard, sap. vie et son œuvre, par le baron Roger Portalis. Paris, Rothschild, 1889, in-4 de xn- les peintures, estampes348 p., avec 210 pi. et vign., d'après et dessins originaux; eaux-fortes, par Lalauze, etc. Broché, 60 fr. rel., 75 fr.— 3.L'An 1789. Événements, ; jnœurs, par Hippolvte Gautier. Paris, Delagrave,idées, œuvres et caractères gr., in-4 de 804 avec 650 reproductions, par la photogravure sur cuivre, de vignettes,p., d'estampes et tableaux de l'époque. Br. avec couvert, de luxe, parch. gaufré,de titre fr.doré, 50 fr.; rel. demi-chagr., fers spéciaux, tr. dorées,65 — 4. La France révolu- tionnaire, /789-/8S9,pa.v Charles d'Héricault. Ouvrage illustré de plus de 250 grav. : les meilleurs dessinateurs des xvine xix^ siècles.scènes, vues, portraits, d'après et Paris, Perrin et C'^; Lille, Librairie de l'OEuvre de Saint-Charles Borroraée, 1889, in-4 de XL-756 Br., 12 fr.; relié, ISvt 17 fr.— 5. Le Bienheureux J.-B. de la Salle,p. fonda- teur de l Institut des Frères des écoles chrétien?ies,i)av XRyiA:«Franklin [1881-1884), L. Triga.nt. Paris, Hachette, 1889, gr. in-S de 580 , orné de 150 grav. et 4 cartes.p. —Broché, 15 fr.; relié, 20 fr. 19. Les Previières civilisations, par Gustave Le Bo.n. Flammarion, gr. in-8 de 820 avec 443 (ig., reproductions,Paris, Marpon et 1889, p., res- —titutions, photograv. et photogr. Broché, 10 fr.; relié, 14 et IG fr. 20. La Clef de explication des ph(?nomènes de tous les jours, par Brewer etla science, JIoigno. Edition refondue par He.nri de Parville. Paris, Henri Laurens, 1889, gr. in-8 de orné de 250 grav., 10 fr.— 21. Notre capitale Paris, par Charlesvii-408 p., Delo.\. Paris, Georges Maurice, 1888, gr. in-8 de 393 p. et nombr. grav. Broché, 10 fr.; relié, —tr. dor., IG fr. 22. Contes juifs, mœurs de famille, par Sacher Masocii. Paris, Quantin, in-4 de iv-282 p., avec 28 héliogr. hors texte et 100 dessins dans le texte, par Gérardin, Aiph. Lévy, Emile Léyy, H.Lévy, etc. Broché, 30 fr.— 23. Les BorQia. César Borgia.sa vie, sa captivité, sa mort, d'après de nouveaux documents, par Cii. Yriarte. Paris, Rothschild, 1889, 2 vol. in-8 de 312 et 351 avec portraits, autogr. etp. p., —cartes. 20 fr.; relié en un vol., 25 fr. 24. L'Ecole des beaux-arts, par Alexis Le- maistre. Paris, Firmin-Didot, 1889, gr. in-8 de 407 avec 60 grav. hors texte.p. fr.; spéciaux, 13 fr. —Broché, 10 cart. fers 25. La Guerre de Crimée, par Gustave Marchal. Paris, 1889, gr. in-4 de 368 avec 26 gravures hors texte,p.,, Broché,par Quesnay de Beaurepaire. 8 fr.; relié, tr. dorées, 12 fr.— 26. La Retraite infernale, armée de la Loire {1870-71), par Edmond Deschau.mes. Paris, Firmin-Didot, in-4 de 357 illustré de 26 grav. hors texte, par Quesnay de Beaurepaire,1889, p., et —d'une carte de la campagne de la Loire. Broché, 8 fr.; relié, tr. dorées, 12 fr. 27. La Téléfjraptiie historique depuis les temps les plus reculés nos jours,jusqu'à par Alexis Belloc. Paris, Firmin-Didot, 1889, gr.in-4de350 p., illustré de 76 grav. Bro- —ché, 8 fr.; relié, tr. dorées, 12 fr. 28. Histoire d'un bonnet à poil, par Jules de Paris, Libr.Marthold. d'éducation de la jeunesse, s. d., gr. in-8 de 213 p., illustré de 100 dessins de Job. Broché, 9 fr.; relié, 12 fr. — 29. Brave Fille, par Fer.na.xd Calmettes. Paris, Libr. de la jeunesse, s. d. (1888), gr. in-8 de 303 p., —illustré par l'auteur. Broché, 9 fr.; relié, tr. dorées, fers spéciaux, 12 fr. 80. La Mission de Philibert, par Jacques Naurouse. Paris, Colin, in-8A. 1889, gr. de iv-348 p., orné de nombr. grav. Broché, 7 fr,; relié toile rouge, fers spéciaux, tr. dorées, 10 fr. — 31. Les Femmes dans l'histoire, par .M™^ de Wrrr, née Guizot. Paris, Hachette, de —1888, in-8 398 p., avec 80 grav. Broché, 7 fr.; cartonné, 10 fr. 32. Le Chef- d'œuvre de Papa Schmeltz, par Paul Celières. Illustr. de J. GeofTroy. Paris, Hennuyer, —1889, in-8 de 362 p., 7 fr. oi. Les Alpes et les GrandesAscensions par E. Levasseur,, membre de l'Institut. Paris, Delagrave, gr. in-8 de 392 avec 75 cartes et grav.1889, p., Broché, 5 fr.; relié, 6 fr. —75. 34 Voyages de Gulliver à Lilliput et à Brobdin- gnag, par J. Swift. Paris, Garnier frères, s. d., in-4 cart. de 76 illustré de grav.p., en couleurs, d'après les dessins Lix, —de F, et de vignettes sur bois, 6 fr. 35. La Farce du cuvier, comédie du moyen âge arrangée en vers modernes, par Gassies des Brulies, avec 7 composit. en taille-douce, hors texte, par J. GeofTroy. Paris, Dela- grave, —1889, in-8 de 40 p. 6 fr. 36. Entre Cousines. Joy et Gypsy, par Jacques LERMCTf. Paris, Libr. d'éducation de la jeunesse, s. d., gr. in-8 de 317 illustré dep., dessins, A. —75 par Leroux. Broché, 5 fr.; relié, 7 fr. 50. 37. Contes de la mer et des grèves, par Jea.n de Nivelle (Charles Camvet). Paris, Jouvet, iu-i de1889, 157 p., illustré de 61 grav. par Ferdinandus, A. Guillemot et C.-E. Matthis. Broché, 5 fr.; relié 8 fr. 50. — 38. Nos petites braves, par C.-E. Matthis. Paris, Jouvet, 1889, in-4 de 151 p., illustré de 46 corap. par l'auteur. Broché, 5 fr.; relié, 6 fr. 50. — 39. Nos petits amis, par Albert Girard. Paris, Jouvet, in-4 de il-1889, 152 p., Hatisbonne. Broché, —lustré de 148 grav. de Louis 5 fr. ; relié, 6 fr. 50. 40. Les Robinsons de la Grève, par Jules Gros. Illustr. de Fréd..Massé, l'aris. Picard et Kaan, — Le1888, in-8 de 374 p. Relié, 5 fr. 41. Règne de François i<='' et laRenaissance, par EuGiJNE DE LA GouR.NERiE. TouTs, .Miuiio, 1888, in-4 de 288 p., avec 45 grav. Broché, -5 fr.; relié, 6 et 7 fr.— 42. Les Deux Auberges (l'Ours et l'Ange), Jacquespar Porciiat. Paris, Delagrave, 1889, petit iu-4 de 208 illustré de 40 comp. de Fr. Régamey. Broché,p., —3 fr. 90; relié, Ir. dorées, 5 fr. 40. 43. Eii Asie centrale à la vapeur. Notes de voyage, Napoléo.n Nev. Paris, Garnier,par 1888, in-8 de 466 dessins de Dick de Lonlay et 2 cartes. Broché, 3 fr. 50; relié, 6 fr.— 44. Les Loisirs d'un campagnard, par J. PizzETTA. l'aris, Hennuyer, petit in-8 1'.1889, de viii-432 p., illustr. de KauÛ"- —— 483 —A. Jobin. Broché, 3 fr. 50; relié, 5 fr. 45. Souvenirs d'unraann, F. Lix et .Marpon et Flammarion, 1889, in-18homme de lettres, par Alphonse Daudet. Paris, illustr. de Bieler, .Montégut, .Myrtjach et Hossi, gravées par Ch. Guillaume.de 260 p.. — Deux petits touristes en Algérie, par Gas-Broché, 3 fr. 50; relié, 5 et 6 fr. 46. ton BoN.NEFO.NT. Paris, Bernardin-Bèchet, s. d. (1S88), iQ-12 de 246 p., illustré de chromo, 2 fr. rel. toile rouge, tr. dorées,25 grav. par Kauffman cartonnage avec 50.; ; — Tante3 fr. Journée du tjon et du mauvais écolier, par Nicole. Paris, De-47. La petit cartonné non pasjiné, illustrations de J. Geoffroy. Cart., 3 fr.lagrave, s. d., in-4 — M^e.Marte Delorme. Ouvrage48. Les Petits Cahiers de J/"» Brunet, par couronné Doyen-Doubliéj. Paris, A. Colin, 1888, in 12 de viii-.350 p.,avec 22 vign.à Reims (Prix reliure toile, tr. dorées, 2 fr. 50. — 49. Journéespar Ferdinandus. Broché, 1 fr. 50 ; M™ede deux petits Parisiens (Jacques et Juliette), par J. .Malasskz. Paris, A. Colin^ illustré de 55 vign., par Mouligné. Broché, 1 fr. rel.1889, in-12 de vii-282 p., 50; — Sculpture, par Charles Bia.nc. Paris,toile rougp, tr. dorées, 2 fr. 50. 50. La H. Lau- in-8 écu de 275 Broché, 3 fr. 50; relié, 4 fr. 50.rens, 1889, p. — —H. péi-iodiquos et .albums. 1. Le Tour du inonde. Nouveau joui'nal de direction de M. Édocard Charto.n et illustré par nos plus cé-voyages publié sous la in-4 4.38 chacun.lèbres artistes. Année 18S8. Paris, Hachette, 2 vol. de p. Br. 25 fr. — Journal de la jeunesse. Nouveau recueil hebdomadaire illustré. .\nnée 1888.2. Le —fr. rel.Paris, Hachette, 2 vol. in-4 de 408 p. chacun. Br., 20 ; tr. dor. 26 fr. Tomes LX et LXI. Paris, Delagrave. 1888, 2 vol. gr. in-8 de3. Musée des familles. illustrations. 14 fr. à Paris; 16 fr. dans les dé-chacun 380 avec de nombreusesp., partements. — 4. Saint Nicolas, journal illustré pour garçons et filles. Tome IX. in-8 de 848 avec de nombreuses illustrations.Paris, Delagrave, 1888, vol. gr. p., — '.2<^fr. 5. Le Musée des Enfants année\ Paris, Lille et Bruges (Belgique),18 Desclée et de Brouwer, 1888, in-4 de .381 nomb.Société Saint-Augustin, p., —illlust. en noir et en couleur. Broché, 6 fr. 6. Mon Journal, recueil mensuel ans. 6« année. Paris, Hachette, in-8 illustré de nomb.pour les enfants de 5 à 10 —grav. sur bois. Cart. 2 fr. 50. 7. La Fontaine, Fables choisies pour les en- Monvel. Paris, Pion et Nourrit, album in-4fants et illustrées par .M. B. de 1889, —Rel. toile anglaise, fers spéciaux, 10 fr. 8. L^s Exploits d'unoblong de 48 p. [François Fredon), par Raoll de N.uac. Paris,arlequin, autobiographie d'un mime Hennuyer, 18S9, in-4 de 90 dessins de F. Lix. Br., 10 fr.; rel. toile, fers spéciaux,p., — l'antiquité, par Cara.n d'Ache. Paris, Pion et Nourrit13 fr. 9. Les Courses dans — rives(s. d.), album in-4 oblong de 63 p. avec cart. spéc, 10 fr. 10. Aux d'or, le de Marseille à Gênes, par Mars. Paris, Pion et Nourritlittoral méditerranéen —(s. d.), album in-4 de 34 pi. Reliure étoffe, avec fers spéc, 10 fr. 11. La chasse à croquis par Crafty. Paris, Pion et Nourrit, in-4 oblong de 48courre; notes et p. , — Brwoning, interprétation de J.Cart. 10 fr. 12. L'Homme à la flûte de R. Gir.\r- —dln. Hachette, album in-4 de 64 Cart. 8 fr. 13. Armée française, parParis, p. Jouvet, album oblong. Br., 3 fr. rel. toileG. Gaulard, texte par un officier. Paris, ; plaque or, 5 fr.rouge, — llîKsti-ée, série, publiée par la maisonlin. Bîï>Iîotlièqiie format in-4, l''*^ Mame, Tours. 5 fr. 50 le vol. broché; cart. perçai, orn. en noir et or, plaques spé-de — Explorateurs de l'Afrique, par Paul Bory.ciales, tr. dorées, 8 fr. 50. 1. Les — Entreprises modernes,orné de nomb. grav. et de cartes. 2. Les Grandes397 p., 40G illustré nomb. grav. et de cartes.par Paul Borv. p., de JV. — S»ouveî5e collection î» l'usage de la jeiïnesse, publiée per la en perçai, à biseaux, tr. dorées, 6 fr.maison Hachette. Vol. in-8 à 4 fr. broché ; cart. — illustré de 80 grav.1. Le Général du Maine, par M™^ P. de Na.nteuil, d'après — 2. Le Valanzé, par J. GmARDLx, illustré de 112 grav.Myrbach, 309 p. Fils — M"e Fleuriot, illustré de grav.Tofani, 29i 3. Les Premières Pages, par Z. 60p. — M^eAdrien Marie, 282 4. Les Révoltes de Sylvie, par j. Colomb, illus-d'après p. — 5. La Filleule de saint Louis, par Fr.tré de 112 grav. d'après Tofani, 302 p. DiLLAYE. illustré de 39 grav. d'après E. Zier, 304 p. — maîsons d'éducntîonV. Bibliothèque des familles et des , pu- maison Mame, Tours. Vol. in-8 à 2 fr. 40 broché et 4 fr. rel. perçai.bliée par la de — —484 dorés, plaques riches, tr. dorées. — 1. Le Royaume de l'Eléphantornements blanc, quatorze mois au pays et à la cour du roi de Siam, par Charlks Bock, trad. par —TissoT, orné de 50 grav., 360 2. Castel-Blair , histoire d'une famille ir-A. p. —landaise, par Flora Siiaw, Irad. par A. Chevalie», orué de 23 grav., 366 p. 3. Cratère, par Fe.nimore Cooper, adaptation et réduction û l'usage de la jeunesse, parLe grav., —A.-J. Hubert, orné de 21 368 p. i. A travers le Tyrol, par Jules Gour- orné de 62 grav, et d'une carte, 368DAULT, p. —V2. Bibliotlièquc des ."5aJîotliètiiie •os« lllusti-ée, pour les enfants et les adolescents, Hachette. Vol. in-18 fr.publiée par la maison à 2 25 broché et à 3 fr. 50 cart. en —percaline rouge, tr. dorées. 1. La Petite Chailloux, par Élie Berthet, illustré de 217 — L'Embarras illus-44 vign. par Fraipont, p. 2. du choix, par M™" de Stolz, —de 36 vign. par Tofani, 289 3. Le Petit Chevrier, par M™« J. Cazlv, illustrétré p. Vuillier, — Thérèse Saint-Domingue M™ede 39 vign. par G. 249 p. 4. à par A. , —Fres.\eau, née de Ségur, illustré de 49 vign. par Tofani, 256 5. Robin desp. Vt«'se de Ségur, illustréBois, par M™^ la Pitray, née de de 40 vign. par Sirouy. 265 p. —IX.. BîblîotUcque «les petîtis cnrunts tîe ti««ti'« à tiuit ans, pu- maison Hachette. Vol. in-16 carrés, à 2 fr. 25 et rel. perc. bleue, tr.bliée par la br., —dorées, 3 fr. 50. 1. Les Vacances à Trouville par M™!^ Chéron de la Bruyère,, d'après Tofani, — lac, par .M™« de Wirr,illustré de 40 vign. 292 p. 2. Au-dessus du née GuizoT, illustré de 44 grav. d'après Ferdinandus, 314 p.— 3. La Vieille Maison —par André Surville, illustré de 34 grav. d'après E. Zier,du grand-père, 295 p. 4. L'Épreuve de Georges, par Pierre Favre, illustré de 44 grav. d'après Geoffroy, 355 p. —X. BiblîotUcquc îllusti-éc, format in-12, publiée par la maison .Mame, de —Tours, à 2 fr. le vol. broché et 3 fr. cart. perçai., orn. en noir et or, tr. dorées. i. —Cœur Loyal, par Marie Guerrier de Haupt, orné de 10 grav., 374 2. La Niècep. de l'Isle, —du docteur, imité de l'anglais par Adaji orné de 30 grav., 395 p. 3. Les Bonnes Gens, par M^' Marie-Félicie Testas, orné de 15 grav., 375 p. —XB. Contes et Fal)los aux petits, publiés par la maison Bernardin-Béchet, chacunde Paris. 4 vol. petit in-12 carré de 16 pages, ornés d'images en couleurs et — —en teinte bistre, texte par A. des Tilleuls. 1. Les Amis des bébés. 2. Les — chez —Bébés s'amusent. 3. En Congé grand'ynère. 4. Plaisirs champêtres; —fr. 60 le vol. cartonnage chromo. 5. Barbichon, le roi des caniches, par A. des chromos.Tilleuls, in-4 de 32 p., illustré de 8 Cartonné, 2 fr. 50. — — n'était mieux en état de nous parlerII. 1. Nul de l'Alsace que M. Charles Grad, correspondant de TlnsLilut cl député au Reichstag. On peut dire que, dans le beau livre qu'il vient de lui consacrer, il a qu'iltraité le sujet de main de maître et l'a envisagé sous toutes ses faces, une compétence, un talent et un patriotismeavec qui ne sau- raient r-tre trop loués. Qui ne voudrait, on compagnie d'un tel guide, parcourir cette admirable contrée, si riche en souvenirs de tout genre? Depuis ravie, n'a-t-elle pas conquisqu'elle nous a été un titre de plus —— 48o donc acquisgrand et bien légitime succès està notre sympathie? Un qui paraît à la librairie Hachette,à la splendide publicationà l'avance avec ses beautés artistiques, seset qui nous fait coaiiaitre l'Alsace, tradi-historiques, ses monuments incomparables, sesgrandes pages si vive, son industrie sitions fidèlement conservées, sa foi toujours qu'on ne se lasse point d'explorer,prospère, ses richesses scientifiques charmepiquante saveur. Que dire duses mœurs originales et d'une l'autre, sans fa-d'un récit le lecteur passe sans cesse d'un sujet àoù moment? de l'illustration quitigue, sans que l'intér''! se ralentisse un beautés de premier ordre el , avecplace sous nos yeux ravis tant de lesles les monuments, les scènes de mœurs, les types etpaj-sages, maîtres d'un rarecostumes, nous fait contemplerun choix d'œuvres de faire que de renvoyertalent? Encore une fois nous ne saurions mieux si remplies et si magnifiqxiement illustrées.le lecteur à ces pages bien prodiges deNous aimons à signaler le bel hommage rendu aux « » lesquels « la foi chrétiennedévouement et de désintéressement par « rôle apostolique de l'éloquent curé Win-a affirmé sa vitalité, et au conclusioa deet nous nous associons pleinement à laterer (p. 396) ; faire chérirl'auteur qui, « en esquissant ici ce tableau, a voulu(p. 993; connaissent déjà et ap-davantage la terre natale par ceux qui la prendre connaître mieux ceux qui l'affectionnent. »a la — véritable-2. Honoré Fragonard était-il digne de la monographie M. le baron Rogerment splendide que n'a pas hésité à lui consacrer et des maisons de gravure lesPortails, aidé de l'éditeur Rothschild plus habiles de Paris? Je n'oserais l'affirmer. Alors que tant de nos leur monu-grands artistes. Poussin par exemple, attendent encore penser que le goût des amateurs lesment littéraire, il est triste de distingués, qui régnent en maîtres à l'Hôtel des ventes etplus ceux chez les éditeurs, va chercher un peintre, charmant peut-être, mais Frago-qui n'a apporté à l'art français rien de grand ni de nouveau. tour tour toutes les influences, cellenard, par exemple, qui a subi à des Italiens de la décadence, celle de Rembrandt et de Rubens, est-il Bou-autre chose, en ses meilleures œuvres, qu'un clair-de-lune de notre austérité sem-cher?M. R. Portailsva nous trouver bien sévère, et peut-être ridicule lecteurs fortunés qui feuilleteront ce beaublera aux recueil, où les reproductions les plus parfaites de dessins, d'estampes, premier tributet de tableaux, attirent à l'euvi les yenx. Mais ce une en déclarant que le livre,fois payé à la vérité, nous devons le compléter écrit d'une façon agréable et entraînante, et sans les vaines pompes du demi, cause de sonpanégyrique, gagne peu à peu, au moins à la hé- On le prend à sa naissance, sous les oliviers de Grasse, en 1732,ros. on le suit dans l'atelier de Boucher, puis à l'Académie de Fjance à son maître : « Si tu prendsRome, où, trop fidèle au conseil célèbre de -— 486 au sérieux, lu es perdu ! » il dédaigne les grandes œuvresces gens-là préférence Pierre de Corlone, les Tie-des claàsiques et étudie de les le i-etrouve à Paris, imitant Boucher^ « lepolo et les Solimène. On peintre des amours faciles de ce siècle voluptueux : » c'est le chemin cet appât font,du succès, et maître Frago ne résiste pas plus à que ne jeunes peintres contemporains. Le voilà à la modeà celte heure, nos ; travaille pour la Guimard et pour la comtesse du Barr3r il fait leil ; fer-portrait de.-, acteurs et des actrices il entre en relations avec les ; Coules La Fontaine, etc. Son mariage, enmiers généraux, illustre les de donne quelque temps à sa verve égrillarde une direction nou-1769, velle : il prend pour modèle ses enfants, met partout de jolis amours dans le genre deroses et joufflus, et compose des sujets familiers finances Bergeret deGreuze. Il retourne en Italie avec le receveur des Grandcoui' (et M. Portails a tiré ici un très curieux chapitre duR. journal de voyage de ce financier) puis le peintre des élégances aris- ; tocratiques traverse, non sans peine, la période révolutionnaire, et triomphe de l'école de David, quimeurt en 1806, au milieu même du retrempe l'art dans sa source et en prépare le renouvellement. L'au- teur a joint à son texte de nombreuses pièces inédites, souvent pi- quantes, et des catalogues très complets de l'œuvre de Fragonard qui seront bien précieux pour les amalevu\s. En arrivant à la fin du volume, nous comprenons comment ce maître de second ordre a pu inspirer un si grand travail : l'infinie variété de ses compositions, la fécondité gracieuse (sinon dont les in-toujours chaste) qui les a produites, et nombrables planches du recueil donnent à chaque instant la preuve, la diversité de ses caprices de peintre et de dessinateur nous l'ont par- courir toute une époque artistique, avec ses fantaisies et ses tendances contradictoires, d'autel la peinture d'al-qui vont de la peinture à côve. C'est tout le xviii'2 siècle qui défile devant nos yeux dans ces ta- bleaux et dans ces estampes, un siècle corrompu sans doute et d'une incorrigible mièvrerie, séduisant, français entremais vivant, mobile, tous. —3. Le Polybiblion a déjà annoncé et signalé (t. LUI, 357) l'ou-p. vrage intitulé l'An 1789 lorsqu'il n'en avait paru que douze livrai- sons il est complet aujourd'liui. C'est un majestueux volume, remar- ; quable d'abord par le papier, par l'impression, par le grand nombre des reproductions. Diminuerai-je k- mérite de ce livre en disant que surtoutduces reproductions en sont le charme principal, à cause pro- cédé qu'a employé l'éditeur? photogravures, en effet, sont em-Ces pruntées à quelques-uns de nos dépôts publics, au musée de Versailles, au cabinet de.-^ estampes,dont elles reproduisentmême lamarque; elles sont des personnagesplusvariées : des portraits, fort nombreux, de secondaires que des plus approfondies sur la Révolution faisaientétudes