Des nouvelles de chez-soi
2 pages
Slovak

Des nouvelles de chez-soi

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
2 pages
Slovak
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Histoire d'un vieux couple sédentaire coulant leur retraite au fil des saisons réhabilitées conformément à leur temps psychologique, à leur besoin de sentir la paix et la chaleur bercer leur molle existence..internet les accompagne..

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 décembre 2011
Nombre de lectures 135
Langue Slovak

Exrait

Tu vas tracer le cours d’un spicilège socio-familial à partir d’extraits de ton
journal intime suivant optique limitée d’une femme au foyer ! Installée
confortablement chez-elle malgré toutes les incommodités de la cohabitation !
Les mésententes passagères survécues par son couple ancien combattant ! dont
les rapports houleux se familiarisent tantôts conformes au tempérament du jour!
de la semaine! du mois ! de la saison ou de l’année! et suivant l’évènement du
jour calme ou poisseux ! Tout ce temps à soi ! échappé à l’ordre d’un
organigramme spécifié ! ou à une conduite de vie mettant l’individu enrôlé dans
la vie quotidienne aux prises avec une réalité matraque à assumer au fil des
heures de la journée presque toutes consacrées aux boulot courses rencontres
démarches administratives…repas ..contacts… mettant cet individu actif face à la
fonction publique et familiale attribuée qu’il l’ait ou non choisie ! et face à la vie
existentielle de routine accablante tel un automate programmé à exercer ses
activités….à jouer des rôles…
........................................................................................................................................
.............................................
Leur temps à ce couple disons bienheureux ou bien chanceux ! retranché dans
leur domicile de partage de repas et de discussions à table petit déjeuner qui
s’allonge jusqu’à midi… ! c’est à envier !!! …Leur temps est jonché pourtant de
faits de société de faits de famille incontournables ! jonché aussi d’affronts
conjugaux enragés fondus au cas extrême dans une espèce de guerre alimentée
par la flamme des rancunes attisa blées quoique tues ! sinon criées sans
ménagement à visage cru de l’autre pris sans témoin à flagrance des langues
déliées ! Le moment de vérité sonne ! alors crachons ce qu’on a sur le cœur !
........................................................................................................................................
............................................
Cet autre familier et étranger ! à toi souvent de par son comportement
d’assombri cachotier frisant le mystère émanant de l’inconnu ou de par ses
sournoiseries jamais affranchies ! malgré tes efforts de vouloir déceler ce terne
obscur au regard suranné dont tu espères contourner tes pensées...dans lequel
tu ne veux pas fondre à mesure de tes ressentiments attardés..Et tu mijotes à ton
tour dans la boue des demeurés ! en demeure de résider au fil des jours installés
telles des sultanes d’Andalousie sur des sofas de luxe au royaume des
condamnés ! piétinant le cours des années sans être touchés directement par les
malheurs survenus ou plutôt absorbant à cœur volant l’histoire de l’humanité
défilant sur chaînes Tivi ou épuisant encore vos yeux sur Net ébahis par le
cours affolant de l’histoire de l’humanité !
........................................................................................................................................
.............................................
Leur coexistence soit dépendant de leur nature ou de leur environnement
familio-socioculturel agit sur leur comportement ! Chaque évènement survenu
aux quatre coins du monde et qui frappe indubitablement leur existence
commune à bout soufflant ou leur solitude adoucie par une présence paisible
stimule leurs journées ! Celles-ci s’en trouvent influées via leur bonne ou
mauvaise humeur d’extra compagnons endurcis ! Paradoxalement envisagées !
longues à raccourcir ou trop courtes à allonger jamais trop longues ou courtes
jamais suffisantes ou à la hauteur de leur bénédiction inaccomplie ! ou à la
mesure de leurs attentes maximales de retrait absolu de la société! maudites sont
leurs heures quand elles ne répondent pas à leur besoin d’arrêter ou d’accélérer
le cours du temps coulant en dehors de leur sphère ! de leur tableau diurne et
nocturne !
à suivre............
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents