L,AMOUR  LA  FAUTE  ET  LE  DESTIN  23
2 pages
Français

L,AMOUR LA FAUTE ET LE DESTIN 23

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description


HISTOIRES D, AUTREFOIS

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 décembre 2011
Nombre de lectures 66
Langue Français

Exrait

L.AMOUR, LA FAUTE ET LE DESTIN N°
23
Le
docteur
Paulin
finit
par
lui
annoncer.
Tu
es
enceinte
Eléna !..
Le
docteur
qui
connaissait
la
stérilité
de
Julien,
l,interrogea
du
regard, Eléna
sous
le
choc
de
la
révélation,
les
yeux
hagards,
sembla
ne
pas
réaliser,
ce
qui
lui
arrivait,
En
êtes
vous
sur
docteur ?
Aussi
sur
que
du
chagrin
qu,aura
Julien
,
lorsqu,il
l,apprendra
Eléna
lui
avoua
que
c,était
le
fruit
d,une
aventure,
lors
de
ses
vacances
en
Espagne
Tu
sais
Eléna!
on
se
connait
depuis
si
longtemps
que
je
te
considère
un
peu
comme
ma
fille.
alors
je
vais
te
donner
un
conseil
Julien
ne
tardera
pas
à
s,en
apercevoir,
tu
devras
affronter
et
faire
face
à
une
situation
pénible,
ne
l,oublies
pas,
sois
le
plus
honnête
possible
avec
lui,
avoue
tout
sans
tarder
Elle
sortit
du
cabinet,
abasourdie,
par
cette
nouvelle.
De
suite
elle
se
rendit
chez
Suzy,
qui
à
l;annonce
de
la
grossesse
d,Eléna
se
laissa
tomber
dans
un
fauteuil,
les
deux
mains
sur
la
tête
Que
vas-tu
décider
pour
le
bébé ?
Je
garderais
cet
enfant,
Suzy,
Elle
qui
avait
tant
espéré
un
enfant
de
Julien,
voici
que
son
voeu n,était
qu,en
parti
exaucé:
elle
aurait
un
enfant,
mais
pour
elle
seule
Cet
événement
imprévu,
mettrait
probablement
un
terme
à
son
mariage
avec
Julien,
elle
le
perdrait , mais
retrouverait
un
peu
de
Rénato
Elle
posa
les
mains
sur
son
ventre:
une
nouvelle
vie
était
là.
Cela
lui
procura
une
joie
immense,
elle
n,était
plus
seule
Revenue
à
la
maison
Eléna,
songea
à
ses
parents,
comment
leur
expliquer? ils
ne
comprendraient
pas
leur
séparation,
et moins
encore l;arrivée
de
cet
enfant.
Commencent
à
avancer
dans
l,âge,
et
puis
d,une
autre
génération,
cela
risquerait
de
provoquer
un
choc
fatal
à
son
pére
qui
était
d,une
santé
précaire.
néanmoins
tot
tard
ils
devraient
savoir
On
était
à
la
fin
du
mois
juillet,
dans
la
chaleur
vibrante,
les
oiseaux
sous
les
feuillages
se
taisaient,
et
de
temps
à
autre
s,abreuvaient
à
la
source.
Comme
tout
paraissait
calme
et
tranquille,
pas
un
bruit,
pas
un
souffle
Le
parc
navait
jamais
été
aussi
beau,
les
fleurs
s,inclinaient
sous
le
soleil
en
attendant
la
fraîcheur
du
soir,
à l,heure,
les
parfums
qui
se
mélangent
sont
enivrants
à
vous
donner
des
vertiges
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents