Un beau mariage
4 pages
Français

Un beau mariage

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
4 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Un cérémonie de mariage bourgeois. La fête bat son comble au rythme des mamalangues frisées. Des histoires communes vont se broder

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 novembre 2011
Nombre de lectures 152
Langue Français

Exrait

Comment s’est passé le mariage de خAwela la première petite fille de
Mama ? Dans un palace sorti des contes des mille et une nuits passant
par l’Andalousie atterrissant au cœur de la capitale enchantée ! Avec
l’assistance de la reconnue pro traiteuse Mme Berrado .Celle-ci a à son
service 2OO personnes a-t-on divulgué ! Elle organise les mariages
bourgeois dans un esprit parfaitement traditionnel ! doura f’l عamma
رiya suivie de séance rituel حenna ! suivie de doura f’lmida après l
عcha ! au rythme d’lalane ya lalane ! Ah l’orchestre était formidable ! Le
chanteur au souffle phénoménal ! passant du cha عbi au char قi à
le’àala ! تBareke llahe عelihe ! l’a عrousse ! a bien dansé des pieds!
Comment l’as-tu trouvé ? Pas mal ! Hiya حssène mennou ! Et Elle ?
Rayonnante ! Comme sa grand-mère pater !
Au retour de la fête coulent les décris bon train ! Je savais NaFarJaZina
reine des critiques délicates ! Elle la fine savante aux connaissances
illimitées à l’œil recherché au goût raffiné a dit ni subtilement ni de
manière soignée à lancé aussitôt que C’’était nul la bouffe !!! Comment
a répliqué la voix derrière prise à témoin ?! avec tout ce faste toute cette
organisation toute la peine des parents en vue de préparer le mariage de
leur fille ! un vrai marathon la mère a perdu 7kg ! le père trente
briques !!! La voix soupesée pense simultanément il y a des personnes
qui trouvent un malin plaisir à soudoyer tous les efforts ! à dire tout
simplement que c’était nul !infect ! Mais c’est légitime ! Nul infect !
Franchement ! pourquoi le cacher ? Faut le divulguer à haute voix ! Ce
que la traiteuse ! cette soi disant pro des mets délectables et
sophistiqués !...la considérée pro des nulles oui ! a présenté ! comme
mets si raffinés !... mon œil !... si bien garnis de restes d’autres
cérémonies oui !... des plats somptueux si bien présentés ! ornés de
légumes sautés avariés oui ! de vrais chefs d’œuvre de décoration
chatoyante ! alléchant le regard ! et la langue ! tu parles ! attisant les
narines ! Et voilà que les pro langues de distinction courtoise se
déclarent par raffinement et élégance choquées indignées heurtées
froissées soulevées par le goût infect avarié fade des mets disposés dans
de somptueux réceptacles géants argentés ! des plats de l’avant avant
veille et encore ! réchauffés tu veux dire ! des légumes sautés pourris ! Le
méchoui sec et froid ! du cawatchou !!! Mais je n’ai pas pu tirer un seul
lambeau ! En plus dira l’autre connaisseur en la matière des chairs roses
et sensuelles ce ne sont pas des agneaux ! ce sont des agnelles qu’elle
leur a filées ! Elle les a trop trichés cette femme ! Non franchement ! il
ne devrait pas lui régler le reste de son du c’est immérité c’est
scandaleux c’est de l’arnaque ! Comment peut-on être aussi roulés !!!
Mais il devait lui faire une scène en plein fête ! C’est inacceptable ! ces
croquettes de garniture ce bdenjal confit ! avez-vous jamais vu du
bdenjal confit ? Mais nous ne sommes pas mises à table à minuit pour
gober des carottes sucrées et cramées en plus ! Mais je t’assure que ces
croquettes brochetées si mignonnes et décoratives étaient dégoûtant
antes
خkhanezine !!! quel mélange de sucré salé absolument raté ces
poulets ! des fraises et des poires confites sur des croisées marmeladées
d’ognon pourri ! même pas du beldi ! quelle fadeur rancie ! ça pue l’ail
carbonisé ! un fiasco de poulet soit disant m’ قalli !! ni tfaya ni m قalli !
une recette bâtardisée!! Mais toi tu n’a rien mangé ! je n’ai pas touché à
une cuisse ! on dirait que malangue s’est ravalée ! Tiens la glace était
bonne ! se hasarde une voix au milieu du chaos ! Comment ? c’était trop
acide ! et ces plateaux de fruits conserves découpés insipides altérés ! on
dirait qu’elle les a gardé dans ses frigidaires à découvert pendant un
mois ! ils ont perdu toute leur saveur ! et les petits fourres ! vraiment du
soua قi ! Et pour combler le faste le magnifique gâteau de mariage extra
meringué ! du praliné extra sucré ! je n’ai pas pu avaler une bouchée !
Non franchement cette femme doit recevoir de ces nouvelles ! on ne
touche pas des millions pour présenter des horreurs ! et en plus on en
fait l’invitée d’honneur !
Une femme très élégante d’un certain âge, bien coiffée bien maquillée au
sourire si doux si poli d’un raffinement si affecté est amenée par le fils
ainé si ému le père de la mariée ! l’ainé de la grande Dame d’Honneur
pionnière des assises dignement sur les sofas tapissés de ba هja dorée au
salon fuyant un peu le vacarme de l’orchestre au centre de la cérémonie
accordée via la voix tapageuse tantôt ! mélodieuse tantôt ! du jeune
chanteur à la voix rodée ! Ils viennent auprès de nous ! Je me trouvais
assise aux côtés de Mama ! J’avais déjà eu écho de l’histoire de naissance
de cette femme si chic si mielleuse ! présentée avec son sourire si
mignon si gracieux ! son air affable suave flottant à la hauteur du regard
inquisiteur des femmes assises ! elle est d’une douceur à vous faire
fondre de sympathie pour sa personne fluette sa main tenant son caftan
et les pans de sa manesourya aux étoffes de luxe ! Lalla tu sais qui c’est ?
La dame au sourire assis proche de ses lunettes relevées soulève la tête et
dirige son regard attentivement vers la personne fine de douceur
souriante débordante d’amabilité debout amène légèrement penchée en
avant pour se décider à faire prestement la bise à celle qui a assisté à sa
naissance !!! C’est madame Br Lalla ! Oh quelle surprise ! Tu sais que tu
es née au creux de mon giron dans ma maison dans cette ville des
neiges ! Après ta naissance ta famille est restée trois mois chez nous ! ta
mère ta grand-mère, ta tante ! ah c’étaient des femmes formidables ! sma
ق w تawil d’Elles ! est incomparable ! dakchi ma عtélh هom me’essele
bou عane jede ! Raconte raconte-moi l’histoire ! yemma l’llahe
yerhameha m’a raconté ! Ta grand-mère sniffait en parlant ! Oui ! elle
n’était pas satisfaite ! tous les kilos de grains de sésame et d’amendes
apportés par ton père pour faire le sellou de ton baptême étaient
insuffisants pour ses yeux ! Elle disait nwiline nya Bern nous
préneparions nce nmélange ndans des ncnuves nénormes nen nbois
nprévunes npour nle nlinge ! ça sortait de son nez plus sucré que le
miel ! La dame extrêmement délicate se trémousse de rire soigné ! Elle
se tourne de mon côté me pose des questions..Je suis émerveillée par son
émerveillement ! je suis émue par son émotion ! Elle se lève va ramener
son mari, demande à la dame indifféremment assise emportée de fatigue
par cette joyeuse ambiance de réjouissances stylistiques aussi bien
qu’acoustiques ! elle demande ya lallla echrifa que Dieu te garde pour
nous re raconte nous l’histoire ! c’est mon mari ! elle chuchote à son
oreille..et la fameuse dame au culte de la narration animée de réciter !
c’est enraciné dans leur famille sma ق w تawil w l’ حlawi ! Et à
l’Aubergiste des lieux magiques visités par les sultanes d’Arabie de
raconter à son tour son histoire abrégée ! J’ai pris ma retraite anticipée
pour accomplir ma passion va-t- elle avouer la lady au service des
meilleures organisations cérémoniales ! Yak ma mère ma grand-mère ma
tante étaient des pros ! ? Oui ça leur était donné ! Oui j’ai hérité de leur
don !!!
Attendez il y’a une qui va le lui broder !!!
Je n’ai pas goûté l’makla d’dar l’ عeresse ! même pas l’basta dyal’hom !
dira l’Honorable grande Lady si appréciée au cours de la cérémonie vue
son charisme et son charme intarissables ! si la mariée a été rayonnante !
la grand Mama a ébloui par son resplendissement !
Combien d’autres vont le leur broder ?!!!?
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents