.1

.1

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

TITRE DU LIVRE 1. Il fait noir, très noir, totalement noir. Dans La petite fille lui adresse un signe de tête l’ombre elle peut voir ces yeux qui la fixent apeuré en guise de confirmation. et la dévisage. Elle tremble, et n’ose - Ce sont des histoires d’adultes, respirer. Elle ne sait pas où elle se trouve, Madie. Mais puisque tu me poses ni le temps passé dans cet endroit mais gentiment la question, je vais te le l’odeur est nauséabonde. L’humidité qui dire. Une grande personne que tu règne dans la pièce lui glace le sang. Son connais très bien Madie, m’a fait du corps est engourdit. Sous elle, un matelas. mal, beaucoup de mal. Si je t’ai Recroquevillée sur elle-même, elle se colle choisi toi, c’est juste pour me contre le mur pour paraitre moins visible venger de cette personne, lui mais il est là, en face d’elle, à la regarder explique l’homme en lui caressant sans relâche. les cheveux. - Je veux m’en aller ! supplia la - Tu n’as pas été sage Madie… jeune fille. Elle sursaute en entendant cette voix si - Non tu vas rester ici !! hurla-t-il en froide et agressive. Elle est terrifiée. Elle sortant un couteau. Et si tu ne entend un bruit de pas. L’homme vient-il m’obéis pas Maddie, affirma-t-il en vers elle ? passant la lame devant la gorge de la petite fille, je te donnerai une - Si j’allume la lumière tu me bonne correction ! promets de rester tranquille Madie ? - Oui, c’est promis, s’entend-elle 2. répondre d’une voix tremblante et - Chérie c’est moi !

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 11 février 2013
Nombre de lectures 30
Langue Français
Signaler un problème
1.
TITRE DU LIVRE
Il fait noir, très noir, totalement noir. Dans l’ombre elle peut voir ces yeux qui la fixent et la dévisage. Elle tremble, et n’ose respirer. Elle ne sait pas où elle se trouve, ni le temps passé dans cet endroit mais l’odeur est nauséabonde. L’humidité qui règne dans la pièce lui glace le sang. Son corps est engourdit. Sous elle, un matelas. Recroquevillée sur elle-même, elle se colle contre le mur pour paraitre moins visible mais il est là, en face d’elle, à la regarder sans relâche. - Tun’as pas été sage Madie… Elle sursaute en entendant cette voix si froide et agressive. Elle est terrifiée. Elle entend un bruit de pas. L’homme vient-il vers elle ? - Sij’allume la lumière tu me promets de rester tranquille Madie ? - Oui,c’est promis, s’entend-elle répondre d’une voix tremblante et basse. Soudain, un éclair. Madie est aveuglée par la lueur reflétée dans la pièce. Ces yeux ont du mal à s’habituer à la lumière. - Regarde-moiMadie ! lui ordonne l’homme d’une voix perçante. La petite fille détourne tant bien que mal le regard. L’homme est vêtu de noir de la tête au pied. Elle aurait aimé voir son visage mais l’individu porte une cagoule. Plutôt detaille moyenne, l’homme parait décontracté. - Pourquoi? - Pourquoi? lui répond-il. L’homme s’assit à côté d’elle sur le lit et lui prend la main d’un geste brusque. - Tuveux savoir pourquoi je t’ai choisi toi, Madie ?
La petite fille lui adresse un signe de tête apeuré en guise de confirmation. - Cesont des histoires d’adultes, Madie. Maispuisque tu me poses gentiment la question, je vais te le dire. Une grande personne que tu connais très bien Madie, m’a fait du mal, beaucoup de mal. Si je t’ai choisi toi, c’est juste pour me venger de cette personne, lui explique l’homme en lui caressant les cheveux. - Jeveux m’en aller ! supplia la jeune fille. - Nontu vas rester ici !! hurla-t-il en sortant un couteau. Et si tu ne m’obéis pas Maddie, affirma-t-il en passant la lame devant la gorge de la petite fille, je te donnerai une bonne correction !
2. - Chériec’est moi ! Je suis en retard, la circulation était difficile ce soir. Stéphanie dépose son manteau dans l’entrée et se dirige vers la cuisine. - Jecroyais t’avoir demandé de mettre la table ! Devant le silence de sa fille Stéphanie décide d’aller dans sa chambre. - Madie? Personne. La panique prend le dessus. La jeune femme fouille toute la maison à la recherche de sa fille. Elle crie son nom dans toutes les pièces mais rien, en vain. L’armoire ! Madie dort peut être chez une copine et a oublié de me prévenir ! A cet âge on ne pense pas à tout.
Stéphanie part en courant en direction de la chambre de sa fille. Rien. Les affaires de Madie sont toutes présentes, il ne manque aucun pyjama, aucune chaussure, ni pantalon. - Elleest forcément quelque part ! pensa-t-elle. La jeune femme tourne et retourne dans la pièce, toutes les idées lui viennent à l’esprit. - Nepanique pas. Madie a surement du faire un tour chez une copine à la dernière minute et dans son excitation elle ne m’a pas prévenue, se convaint Stéphanie. D’un geste las elle s’assit au bord du lit et sort son portable. Après plusieurs coups de téléphone aux parents des amis de sa fille, Stéphanie est en larme. Elle doit se rendre à l’évidence. Sa petite Madie a disparue… 3. - Ohmon amour, je t’aime, tu sais. - Ouimoi aussi. Depuis mon divorce, je n’avais plus gout à rien mais heureusement je t’ai rencontré ! Le couple est au lit enlacé, en cette période d’hier, ils sont dans la chaleur de la couverture, leurs corps serré après avoir fait l’amour. - Jesuis heureux de t’avoir dans ma vie Lise. Bientôt on pourra déménager et faire un bébé. - Ouij’ai hâte ! Je suis sûre que ta fille s’entendra très bien avec son petit frère ou sa petite sœur. Elle est tellement adorable, je suis folle de ta fille, Thierry. - Viensla toi, dit-il en l’embrassant. - Hum..attend c’est quoi ce bruit. ? demande Lise. Y a un truc qui vibre.
Thierry se penche et tend le bras droit pour atteigne la table de chevet. C’est son téléphone. - Allo?... Attend calme toi !... Explique moi doucement je te comprends pas.. OK. J’arrive dans 20 minutes. Lise se tourne vers Thierry. Il est livide. - C’étaitmon ex-femme. Je dois partir. Il est arrivé quelque chose à Madie.