4504

4504

-

Documents
3 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

sta dire ? ben che pa, on pe ptêtre s’incrust’ à la soirée de Djian. Y’a Momo qui mix dla tec-groove-psyché-fiction ça m’di bi1 wé jvé voir avc Maryline et jte di Ça sentait l’embrouille encore. Les plans de Fati, ça se finissait toujours en défonce partie, en rodéo les flics au cul ou en partouze géante. Pas qu’l’idée de laisser Maryline sur le carreau pour se lever une ptite minette dérange Mikey mais bon, faut gérer l’after de l’after, j’te le donne en mille : le lendemain. Et demain, Mikey, il a prévu un gros coup. Il se dit qu’il peut pas vraiment se permettre d’être à l’envers le jour de son jour J. Ça fait un moment qu’il la lorgne la grosse qui, tous les soirs, fait style qu’elle se trimbale pas des liasses comac sous le bras. Il rêvasse à son plan huilé comme une horloge suisse. Il s’imagine déjà en short sur une plage qu’il ne sait même pas situer sur une carte. À quoi ça sert d’t’façons de savoir où sont les choses quand t’as les tunes pour que tout se rapproche de toi ? alor tu vien ? on t’atan kestufou ? sa va laisse mwa respiré, j’arrive. J’enfile un fut’ histoire dpa avoir l’r d’1 clodo com toi J et jvs rejoins ok ben grouille, c blindé et jsé pa si von ns laisser rentré avc tes conneries de gonzesse qui sfé prié là, putain bouge ton q mon gros L’ambiance est dingue. Survoltée. Ya des nanas démentes déchaînées sur toutes les tables. D’la bibine à tous les étages et d’la braise un peu partout. À quoi bon s’cacher quand on est entre nous ?

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 décembre 2013
Nombre de lectures 81
Langue Français
Signaler un problème
sta dire ?
ben che pa, on pe pttre sincrust  la soire de Djian. Ya Momo qui mix dla tec-groove-psych-fiction a mdi bi1
w jv voir avc Maryline et jte di
a sentait lembrouille encore. Les plans de Fati, a se finissait toujours en dfonce partie, en rodo les flics au cul ou en partouze gante. Pas qulide de laisser Maryline sur le carreau pour se lever une ptite minette drange Mikey mais bon, faut grer lafter de lafter, jte le donne en mille : le lendemain. Et demain, Mikey, il a prvu un gros coup. Il se dit quil peut pas vraiment se permettre dtre  lenvers le jour de son jour J. a fait un moment quil la lorgne la grosse qui, tous les soirs, fait style quelle se trimbale pas des liasses comac sous le bras. Il rvasse  son plan huil comme une horloge suisse. Il simagine dj en short sur une plage quil ne sait mme pas situer sur une carte.  quoi a sert dtfaons de savoir o sont les choses quand tas les tunes pour que tout se rapproche de toi ?
alor tu vien ? on tatan kestufou ?
sa va laisse mwa respir, jarrive. Jenfile un fut histoire dpa avoir lr d1 clodo com toiJet jvs rejoins
ok ben grouille, c blind et js pa si von ns laisser rentr avc tes conneries de gonzesse qui sf pri l, putain bouge ton q mon gros
Lambiance est dingue. Survolte. Ya des nanas dmentes dchanes sur toutes les tables. Dla bibine  tous les tages et dla braise un peu partout.  quoi bon scacher quand on est entre nous ? Mike commence  se chauffer srieux, c'est clair, o qutu regardes, c'est juste mieux que c'que tu peux imaginer.
Quant  son plan du lendemain de quoi on parle dj ? Il en est loin. Sur son tapis volant, il survole la soire et se choisi une jolie rousse qui tourne sur la piste, les yeux visss dans les siens.
1
Mike se rveille. Il est tard. Il est dans lcoltard c'est mme pas la peine. Il cligne des yeux comme sil regardait dans un diaporama. Une femme le regarde. Il sait plus trop Mike  ce moment-l o il est. Il lui semble quil la connat mais son cerveau est mit ce matin. Il lui manque des infos. Il ne sait mme pas ce quil fout l. - Tu crois peut-tre que le dcor va changer gros malin ? Tu crois pttre que si tu regardes ailleurs, tu vas pouvoir ttirer ?
Et l, tout lui revient. Son plan dattaquer la nana qui trimbale le bl pour le bijoutier de ce quartier de richards. Son plan quil a cherch  mettre en pratique  5 du mat.Putain c'que tes con Mikey quand tu prends des trucs. Surtout qutes encore tout dfonc comme un gosse qui connatrait rien  rien. Va falloir la grer la daronne maintenant.
- Quest-ce quelle prendra la dmoiselle au ptit dj ? Un ptit coup dans lcul ou bien ma main dans sa gueule ? Ptain, c'qui faut pas faire pour contenter ces dames !
- Arrte tes conneries Mikey, a sert  rien. Toi et moi maintenant, on est lis, jte ldis. Ouais mon chri, toi et moi, c'est pour la vie.
Mais de quoi quelle cause la Graldine l ?de la brume de son esprit, Mikey seDu fin fond souvient de bribes de la soire. La rousse.Ah oui la rousse avec ses mains baladeuses. Elle est passe o celle-l ? Mikey cherche des rponses dans ce dcor qui nest pas le sien. La femme assise  ct de lui lobserve, un sourire paysag sur les lvres qui redessine un continent pour eux deux.Mais de quoi on cause l bordel. Moi, jai rien  voir avec c'te grosse, queskelle mveut ?
Et l, les images de la fin de la soire lui reviennent de plein fouet. La rousse quil avait trane dans le quartier bijoutier et qui stait mise  gueuler dans tous les sens quand la grosse stait rue sur eux. C'te mme grosse quil lorgnait depuis des jours C'te tare . quavait dchir la tte  la rousse qui stait barre en gueulant sa race et lui avait ensuite carrment saut dessus. Elle avait mme du rpondant la gironde, elle avait chop Mikey et lavait plaqu sur le trottoir pour lui rouler une de ces pelles. Il en tait encore tout retourn.
Et elle qui continuait dagrandir le monde de son sourire  ct l. Comment a sfaisait quil se retrouvait dans son pieu ce matin ?Merde Mikey, quest-ce tas fait, tu tsouviens de rien ?
2
- Tas lair tout perdu mon Mikey, jvais tremettre un peu dlordre dans ton cerveau de moineau. Jtavais remarqu en train dme zieuter tous les jours. Jsais bien quc'est pas seulement pour mon corps de rve, ten avais aussi au magot du pre Vernier. Ce con, y mfaisait un peu trop confiance, accroire que les grosses, elles ont t compltment oublies ljour dla distribution ! Jtattendais tous les jours. Jattendais que tu msautes dessus. Pis tu prenais ton temps.
Un peu trop. Jen pouvais plus moi dtattendre. Alors jai pris les dvants puisque tu mcourais pas derrire. Jlai braqu moi-mme ce vieux con de Vernier. Ses mains baladeuses sur mon cul, termin ! Jnous ai pris des billets pour les chelles.
- Les Seychelles, Graldine, Les Seychelles on dit !! Ah mais attends, putain, jy crois pas, mais c'est trop bon ! Les Seychelles wouah !!Non mais attends Mikey, quest-tu fous, tes pas un peu con l, tu vas pas te barrer avec c'te tche qui sait mme pas prononcer une destination non ?
- Alors tes partant mon chou ? iiiouh ouh jsuis trop contente !!!
Graldine quand elle est contente, a svoit. Dj quon peut pas la louper. Elle se jette sur Mikey et lembrasse de tout son enthousiame. Mikey lattrape et saffale sur elle.
Putain Mikey, c'que tes con, taime vraiment trop la tune et les gros nichons !
3