10 contes de loups

10 contes de loups

-

Documents
49 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

En ce temps-là les bêtes parlaient. Voici 10 contes du beau pays gascon. Le Loup, la Chèvre, le Renard vivent ensemble dans les bois. Il vont à la foire avec les paysans. Tout ce monde ne s'entend pas toujours très bien. Le Renard est cruel, mais il sera puni. Quant au Loup, il est trop bête, tant pis pour lui ! Les gentils petits animaux, le Chat, la Poulette, l'Oie et même le Limaçon réussissent bien mieux leurs affaires.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 31
EAN13 9782824712659
Langue Français
Signaler un problème

JEAN-F RANÇOIS BLADÉ
10 CON T ES DE LOU PS
BI BEBO O KJEAN-F RANÇOIS BLADÉ
10 CON T ES DE LOU PS
Un te xte du domaine public.
Une é dition libr e .
ISBN—978-2-8247-1265-9
BI BEBO OK
w w w .bib eb o ok.comA pr op os de Bib eb o ok :
V ous av ez la certitude , en télé char g e ant un liv r e sur Bib eb o ok.com de
lir e un liv r e de qualité :
Nous app ortons un soin p articulier à la qualité des te xtes, à la mise
en p ag e , à la ty p ographie , à la navig ation à l’intérieur du liv r e , et à la
cohér ence à trav er s toute la colle ction.
Les eb o oks distribués p ar Bib eb o ok sont ré alisés p ar des béné v oles
de l’ Asso ciation de Pr omotion de l’Ecritur e et de la Le ctur e , qui a comme
obje ctif : la promotion de l’écriture et de la lecture, la diffusion, la protection,
la conservation et la restauration de l’écrit.
Aidez nous :
V os p ouv ez nous r ejoindr e et nous aider , sur le site de Bib eb o ok.
hp ://w w w .bib eb o ok.com/joinus
V otr e aide est la bienv enue .
Er r eur s :
Si v ous tr ouv ez des er r eur s dans cee é dition, mer ci de les signaler à :
er r or@bib eb o ok.com
T élé char g er cet eb o ok :
hp ://w w w .bib eb o ok.com/se ar ch/978-2-8247-1265-9Cr e dits
Sour ces :
– Bibliothè que Éle ctr onique du éb e c
Ont contribué à cee é dition :
– Gabriel Cab os
Fontes :
– P hilipp H. Poll
– Christian Spr emb er g
– Manfr e d KleinLicence
Le te xte suivant est une œuv r e du domaine public é dité
sous la licence Cr e ativ es Commons BY -SA
Except where otherwise noted, this work is licensed under
h tt p : / / c r e a ti v e c o m m on s . or g / l i c e n s e s / b y - s a / 3 . 0 /
Lir e la licence
Cee œuv r e est publié e sous la licence CC-BY -SA, ce qui
signifie que v ous p ouv ez lég alement la copier , la r e
distribuer , l’ env o y er à v os amis. V ous êtes d’ailleur s
encourag é à le fair e .
V ous de v ez aribuer l’ o euv r e aux différ ents auteur s, y
compris à Bib eb o ok.En ce temps-là les bêtes parlaient. Voici 10 contes du beau pays gascon.
Le Loup, la Chèvre, le Renard vivent ensemble dans les bois. Il vont à la
foire avec les paysans. Tout ce monde ne s’entend pas toujours très bien. Le
Renard est cruel, mais il sera puni. ant au Loup, il est trop bête, tant pis
pour lui ! Les gentils petits animaux, le Chat, la Poulee, l’Oie et même le
Limaçon réussissent bien mieux leurs affaires.
n
1CHAP I T RE I
Le Loup , le Limaçon et les
Guêp es
  , les bêtes p arlaient.
Un jour , le Loup mar cha sur le Limaçon.E « T u es bien mé chant, Loup , dit le Limaçon, de fouler ainsi aux
pie ds le p auv r e monde . Si je v oulais, je cour rais plus vite que toi. Parions
que je t’ essouffle , toi et tes comp agnons.
— T oi, p auv r e Limaçon ?
— Moi, Loup . Sois ici, av e c les tiens, demain, au le v er du soleil, et nous
v er r ons qui de nous ar riv era le pr emier au b ord de la Gar onne .
— Nous y ser ons, p auv r e Limaçon. »
Le Loup r eprit son chemin. Vingt p as plus loin, il mar cha sur un nid
de Guêp es.
« T u es bien mé chant, Loup , de fouler ainsi aux pie ds le p auv r e monde .
Nous sommes p etites, mais nous n’av ons p as p eur de toi. Parions que nous
210 contes de loups Chapitr e I
te fer ons no y er , toi et tes comp agnons.
— V ous, p auv r es Guêp es ?
— Nous, Loup . Sois ici, av e c les tiens, demain, au le v er du soleil, et
nous v er r ons si v ous tarder ez à êtr e no yés dans la Gar onne .
— Nous y ser ons, p auv r es Guêp es. »
Le Loup r ep artit aussitôt, p our aller av ertir son monde . Alor s, le
Limaçon dit aux Guêp es :
« Mes amies, mandez tout v otr e monde . Le mien ne manquera p as
à l’app el. Cachez-v ous dans les saules qui sont au b ord de la Gar onne .
Moi et les miens, nous v ous amèner ons les Loups. T omb ez sur eux au b on
moment et piquez-les jusqu’à ce qu’ils se jeent tous à l’ e au.
— Limaçon, c’ est une affair e conv enue . »
Les Guêp es p artir ent donc, p our fair e ce qui leur était commandé .
D e son côté , le Limaçon esp aça les siens de cinq en cinq p as, jusqu’à la
Gar onne .
Le lendemain, au le v er du soleil, les Loups et le Limaçon étaient à
l’ endr oit mar qué p our le dép art.
« Y es-tu, Limaçon ?
— J’y suis, Loups. Partons. »
Les Loups p artir ent au grand g alop . T out en courant, ils criaient :
« Où es-tu, Limaçon ?
— Je suis ici, Loups », criaient les Limaçons, esp acés de cinq en cinq
p as.
and ils fur ent au b ord de la Gar onne , les Guêp es sortir ent des saules
comme un nuag e et tombèr ent sur les Loups à grands coups d’aiguillon,
en criant :
« A u p oil ! A u p oil ! »
Les p auv r es Loups plongèr ent dans l’ e au, d’ où ils n’ osaient sortir que
le b out du muse au.
« A u nez ! A u nez ! » crièr ent les Guêp es, en tombant sur le nez des
Loups à grands coups d’aiguillon.
T ous les Loups fur ent no yés, et les Limaçons et les Guêp es r e vinr ent
chez eux bien contents.
310 contes de loups Chapitr e I
n
4CHAP I T RE I I
Le Renar d et le Loup
 ,  Renard et le Loup v o yag e aient de comp agnie . Sur
leur chemin, ils tr ouvèr ent un p ot de miel.U « Bonne affair e , Loup , dit le Renard. Si tu v eux me cr oir e , nous
enter r er ons ici le p ot de miel, et nous le p artag er ons en r e v enant.
— Renard, je le v eux bien. »
Le Renard et le Loup enter rèr ent donc le p ot de miel et r ep artir ent.
Cinq cents p as plus loin, le Renard s’ar rêta court.
« Jésus, mon Dieu ! Oublieux que je suis ! Je ne song e ais plus qu’ on
m’aend, p our un baptême . C’ est p ourtant moi qui suis le p ar rain. Loup ,
mar che de vant. Je ne tarderai guèr e à te r ejoindr e . »
T andis que le Loup mar chait de vant, le Renard cour ut entamer le p ot
de miel. Cinq minutes plus tard, il avait r ejoint le Loup .
« Renard, v oilà un baptême bientôt fait.
— C’ est v rai, Loup .
— Dis-moi, Renard, quel nom as-tu donné à ton filleul ?
5