PETITS JEUX D’ENFANT.
2 pages
Français

PETITS JEUX D’ENFANT.

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Quand j'y repense c'est rigolo.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 janvier 2013
Nombre de lectures 63
Licence : Tous droits réservés
Langue Français

Exrait

P a g e|1 PETITSJEUX D’ENFANT Ma Grand-Mère avait comme outil de travail des petites paires de ciseaux de couturière. Comme très souvent les matins d’été, je sortais sur le balcon pour regarder le vol des martinets, pendant que ma grand-mère travaillait à ses stoppages. Soudain coup de sonnette. ème Quelle ne fut pas sa surprise de voir arriver notre voisine du 2 étage, voulant savoir à tout prix si elle était entrain de couper des cheveux. Car affirmait-elle, depuis un petit bout de temps elle recevait sur son balcon une myriade de petits poils. Bonne-Mamanm’appelle.Je me retourne. Et là Surprise ! Ayant subtilisé une de ses paires de ciseaux qui allaient juste dans ma menotte, je m’étais faite une coupe à la mode Patricia.Peu de temps avant elle m’avait déjà faite une coupe très courte. Mais moi j’avais fait très fort.J’avais décidé que ma frange serait de traviole.Pour être plus juste, j’ai coupé dans le tas sans savoir ce que je faisais, mais c’est ma frange qui a écopé le plus. D’après mon avis tout personnel, j’ai voulu faire comme bonne-maman. Malgré ma coupe d’ultra visionnaire au vu de ce qui se passe actuellement en ce domaine, et à partir de ce jour, mes aspirations de coiffeuse furent définitivement enterrées avec le massacre de mes quelques tifs que je m’étais occasionnée.Et à l’avenir, bonne-maman fut plus attentive avec ses outils de travail. Par une très belle et chaude matinée d’été, elle m’achète des très jolies sandalettes dorées de qualité (comme toujours) que je garde. Nous allons au jardin du Peyrou. Elle s’assied sur un banc à l’ombre etme laisse aller vers le bassin. Soudain un détail l’intrigue.Où pouvaient donc être mes pieds ? D’où elle se trouvait elle constatait que mon positionnement était énigmatique.Elle avait beau essayer de me trouver une position adéquate, pour placer mes ripatons rien de rien. Soudain prise d’une affreuse intuition, elle se rapprocha pour venir voir.Et là : bingo. Ses doutes se confirmèrent. J’étais assise sur la bordure du bassin, et je jouais à faire splitch et splatch dans l’eau, avec mes pieds.J’avais occulté l’achat du matin.Et je n’ai même pas pensé à enlever mes belles chaussures.Comme il faisait chaud, j’avais trouvé le moyen le plus radical pour me rafraîchir.
P a g e|2 Autant vous dire que mes jolies sandalettes toutes neuves étaient complètement fichues, et que bonne maman a été quitte pour retourner chez le chausseur, plus vite qu’elle ne l’aurait voulu.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents