Une dent contre moi
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Une dent contre moi

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

En lisant Miguel Torga

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 juillet 2020
Nombre de lectures 6
Langue Français

Exrait

Arianeest une dent,
Une dent contre moi.
Une dent contre moi
Elle m’accuse d’être un mangeur de livres
Un glouton des heures
Et pendant mes festins
Plus personne n’existe.
« Tu es unlivre d’heures».
Ariane est une dent,
Une dent contre moi,
Parfois elle me mord
Parfois elle me tord
Et fait beaucoup de bruit.
Elle agite mes heures
Et secoue mes pages.
Elle ravive mes souvenirs.
Elle aime s’endormir sur mon torse
Elle l’appelle son chat et me dit qu’il ronronne
Comme une locomotive et qu’elle part en voyage.
Lorsque la couverture du livre lui plait
Ou le nom de l’auteur,
Elle veut connaître ledénouementde l’histoire.
« A quoi te sert de lire tout ça alors qu’il te suffit de vivre ?
Me demande t’elle souvent.
Je lui réponds qu’il n’y a pas tout dans ma vie, que le monde est vaste et grand
Que les livres nous apprennent ce qui était là avant nous et les vies, les endroits, où nous ne sommes pas et où nous n’irons sûrement jamais.
Pour ma petite dent, ce qui compte c’est maintenant.
Je lui explique qu’à travers les livres, je connais la vie des paysans dans larizière,
Je vis l’histoire duPortugal,
J’entends laguerre civile.
Je peux lui proposer une ballade à New York, dans la vallée de Katmandou ou uneballade de la morgue,
Moins romantique mais tout aussi instructive, lieu du dernier voyage.
Ariane s’endort toujours avant laprière
Et lorsque je caresse ses cheveux, j’entonne unrequiem pour moi, le chant grégorien «Dies Irae»,
Un de ses préférés. Elle écoute et ne me demande jamais ce qu’il signifie.
Elle me dit qu’il lui suffit d’imaginer un fil entre moi et le ciel.
Je sais que dans ses rêves, elle a choisi que je l’emmène dans la vallée de Katmandou et a retiré les quelques livres de mon sac.
-« Tu liras tout sur les lèvres et nous irons en vrai. »
Juliasmile1 Anna Noé 17 juillet 2020 Tous droits réservés
Texte écrit à partir de dix titres de poèmes de Miguel Torga (1907-1995)