Communiqué de presse Ulysse Nardin sur l

Communiqué de presse Ulysse Nardin sur l'Ulysse Anchor Escapement

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Communiqué de presse Ulysse Nardin sur l'Ulysse Anchor Escapement en français

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2014
Nombre de visites sur la page 229
Langue Français
Signaler un problème
Ulysse Anchor Escapement.Il existait le tourbillon volant, il y a désormais l’ancre volante ! Basé sur le principe des mécanismes flexibles utilisant l’élasticité de la matière, ce nouvel échappement révolutionnaire permet de se passer de la tige d’ancre.Chez Ulysse Nardin, l’innovation n’est pas que le prix de l’indépendance, elle est l’essence-même de la marque, sa raison d’être. A la pointe de la recherche et du développement depuis sa fondation en 1846, la manufacture du Locle marque aujourd’hui de son empreinte non seulement son histoire, mais celle de toute l’horlogerie mécanique. Jouant avec les limites de la physique des matériaux, le nouvel échappement Ulysse Anchor Escapement relève d’une architecture inconnue jusqu’ici. Basé sur le principe des mécanismes flexibles utilisant l’élasticité de ressorts à lames, le dispositif en silicium se passe de pivot d’ancre, cette dernière étant littéralement suspendue dans le vide. Une véritable révolution. La chronologie de la manufacture Ulysse Nardin est jalonnée d’inventions et de premières mondiales. En 1862 déjà, son fondateur décrochait le Saint-Graal à l’Exposition universelle de Londres, « The Prize Medal » dans la catégorie « montres compliquées ». Une récompense qui soulignait l’excellence de ses chronomètres de poche et de marine, e mais qui augurait surtout de l’esprit pionnier de la marque du XXI siècle : première à développer un échappement en silicium en 2001; première à mettre au point un spiral en diamant en 2002; première, en 2005, à proposer un échappement sans ancre ni roue d’ancre, mais à deux roues d’impulsion, le Dual Ulysse en silicium; première à équiper une montre d’un échappement en diamant en 2005 aussi; première enfin à utiliser le silicium comme matrice pour la croissance de diamant. Après sept ans de recherches, de développements et d’améliorations en collaboration avec Sigatec – société spécialisée dans la réalisation de micro-composants en silicium dont elle est co-propriétaire –, Ulysse Nardin est aujourd’hui en mesure de présenter ce qui apparait comme un changement de paradigme dans l’approche de l’horlogerie mécanique. Bousculant le principe traditionnel de l’échappement à ancre suisse, le nouvel échappement Ulysse Anchor Escapement met en scène un cadre circulaire en silicium au centre duquel est fixée une ancre, suspendue dans un même plan par deux lamelles flambées – c'est-à-dire maintenues sous pression de manière à les arquer – perpendiculaires l’une à l’autre. Ce dispositif complexe use de la propriété physique des ressorts à lames à se déformer dans un certain axe tout en restant parfaitement rigide dans d’autres, afin de reproduire les fonctions cinématiques d’un pivot. L’impulsion émise à chaque alternance du balancier va donc transmettre son énergie aux lamelles, lesquelles vont basculer d’un état d’équilibre à un autre, à la manière d’une barrette à cheveux « clic-clac ». L’ancre, dénuée d’axe, va ainsi pivoter d’un côté et de l’autre sans générer de forces de frottement. Mieux encore : en revenant à sa position initiale, le système va restituer la force acquise, rendant le bilan énergétique quasi nul. Enfin, cette architecture qui se passe d’un pont d’ancre – puisque celle-ci n’est plus fixée à un axe – permet de réduire d’autant l’épaisseur du mouvement. Ce mécanisme extrêmement sophistiqué, qui doit être implémenté d’ici à la fin de l’année, ouvre à Ulysse Nardin des perspectives encore inexplorées.
Ulysse Nardin SA www.ulysse-nardin.com facebook.com/ulyssenardinwatches , twitter.com/ulysse_nardin , blog: live.ulysse-nardin.ch