Le Fils de Louis XVII en Suisse
38 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Le Fils de Louis XVII en Suisse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
38 pages
Français

Description

Le Fils de Louis XVII en Suisse

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 256
Langue Français

Exrait

Digitalisatio
n faite par J.-C. Léchot
Le Fils de Louis XVII en Suisse
Page 1/38
Digitalisatio
n faite par J.-C. Léchot
Le Fils de Louis XVII en Suisse
Page 2/38
Le Fils de Louis XVII en Suisse
Préambule à la digitalisation de cet ouvrage
Ce livre m’a été offert par André Leschot du Mans en France en 1986. André, fils du fondateur de la Société Yoplait, est un généalogiste de la famille Leschot qui est devenu mon ami. Il avait acheté ce livre dans une librairie historique à Paris et s’excusait déjà de son mauvais état à cette époque. L’ayant conservé précieusement plusieurs années, j’ai décidé en 2000 de le digitaliser puis de le diffuser sur Internet afin de le conserver de façon durable. Comme vous pouvez le voir sur les premières pages où j’ai reproduit en image la couverture, ce livre mesure 18,5 cm de hauteur et 12 cm de largeur. Il a cependant été digitalisé et reproduit dans ce document au format A4 beaucoup plus facile à la reproduction et à la diffusion. A l’origine, il est constitué de 94 pages, des ouvrages consultés, de la table des matières, d’un appendice de 9 pages et du tableau généalogique final de la famille Himely. Je suis un généalogiste amateur suisse et de religion protestante réformée. Ainsi, si j’ai décidé de diffuser cet ancien ouvrage, ce n’est que pour l’anecdote généalogique. En effet, mon nom est Léchot descendant des Leschot et imaginer que peut-être un lointain cousin aie été mêlé à la vie de Louis XVII me fait rêver. Cependant, je m’empresse de dire que je n’ai ni vérifié ni voulu prouver la véracité des faits que relate ce livre. Je ne suis ni suffisamment historien, ni partie prenante dans la querelle entre les amis du Naundorff et de ses opposants. Je laisse donc l’entière responsabilité des informations de ce livre à son auteur. D’ailleurs je ne connais ni M. Paul F. Macquat, ni l’éditeur H. Daragon. Aussi, j’espère ne pas violer les droits d’auteur de qui que ce soit. Si ce devait être le cas, je m’engage dès ma connaissance d’une violation prouvée d’un droit d’auteur à retirer immédiatement cet ouvrage d’Internet.
Bienne, avril 2001 Jean-Claude Léchot Jeanclaudelechot@bluewin.ch
Digitalisation faite par J.-C. Léchot
Page 3/38