La mémoire de l'esclavage à La Rochelle

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La mémoire de l'esclavage à La Rochelle

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 275
Langue Français
Signaler un problème
La mémoire de l’esclavage à La Rochelle
La ville de La Rochelle était le deuxième port négrier français à l’époque de la Traite. J’ai été frappé, au cours d’une visite guidée de la ville, de l’absence totale de lien entre la prospérité de la bourgeoisie marchande et la Traite. Au bout d’une heure quarante-cinq de visite, la guide a enfin mentionné l’esclavage… Mais il s’agissait davantage de dire que, finalement La Rochelle n’était pas pire qu’une autre et que les Portugais, dont on ne parlait jamais, avaient pratiqué la Traite de manière beaucoup plus importante !
Le décret rétablissant l’esclavage en 1802
[La Rochelle, Musée du Nouveau Monde, photo : E. Augris]
Lisez ci-dessous le reportage de Florence Maître sur les villes de la Traite insistant sur La Rochelle, écrit en 2006 [source :la guinguette]