Télechargez - Mise en page 1
2 pages
Français

Télechargez - Mise en page 1

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Télechargez - Mise en page 1

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 142
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Des communs au manoir, 400 ans d'architecture
e Au XIXsiècle, un violent orage endommagea fortement la toiture du manoir dont les lauzes (tuiles de pierre) furent remplacées par des ardoises de Corrèze. Les lucarnes du toit furent refaites ainsi que de nombreuses petites ouvertures appelées « outeaux » servant à aérer le grenier qui contenait les réserves de blé et, sur le côté nord, un curieux conduit de cheminée qui comporte deux lucarnes latérales, destinées elles aussi à l’aération du grenier. Le crépi des murs extérieurs fut enlevé, libérant au grand jour la pierre naturelle, plus vivante.
C’est dans la chapelle que tous les membres de la famille ont été baptisés jusqu’à ce jour, le dernier étant Gilles Sermadiras de Pouzols de Lile en 1998, le fils de Patrick, actuel propriétaire. La grande pièce d’eau de cinquante mètres de long qui servait autrefois de vivier, d’abreuvoir et de baignade pour le bétail a été conservée, ainsi que l’ancien lavoir de pierre agencé pour six lavandières. Lorsque le jardin fut ouvert à la visite en 1987, les bâtiments de la ferme furent transformés en bureaux d’accueil, salle d’expositions, restaurant, réserves afin de recevoir les très nombreux visiteurs.
LES JARDINS
“Jardins extraordinaires nés d'un désir, d'un fantasme mené à son plus haut degré d'expression”
En 1986, l’ensemble – le jardin, le manoir et ses dépendances – est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques et en 2004, le label « Jardin remarquable » est attribué par le Ministère de la Culture. Ouvert à la visite en 1987, Eyrignac est aujourd’hui l’un des jardins les plus visités et les plus prestigieux de France avec près de 100 000 visiteurs par an. C’est à Gilles Sermadiras, père de l’actuel propriétaire, que l’on doit les jardins tels qu’ils s’offrent aujourd’hui aux amoureux des belles choses. Sonenfance et sa jeunesse passées à Eyrignac lui permirent de développer sa propension à la rêverie. Les années passant, il échafauda des plans, s’inspirant de lectures et d’ouvrages sur les grands jardins. Sensible au rythme et à l’harmonie des jardins à la Française, ému par les créations de Le Nôtre, il décida de passer du rêve à la réalité dans les années 1960. Après avoir abattu e les grands bambous et les palmiers plantés au XIXsiècle pour suivre la mode de l’époque, il mit totalement à nu le terrain autour du manoir. Puis ce fut un minutieux travail de piquetage, de tracés au cordeau et de répartition des différentes plantes selon l’espace, l’âge et l’aptitude, qu’il fallut arroser largement. Les végétaux, ifs, charmes, buis, cyprès provenaient des grandes pépinières de la région parisienne. Peu à peu, le jardin prit forme et se montra conforme à l’imagination, au cœur et à l’âme de son créateur. A Eyrignac, tout est fait pour que le regard glisse vers l’horizon, pour que l’harmonie de ses structures taillées apporte sérénité et rêverie, tout est allégeance à la beauté.
Les jardins sont ouverts 8 la visite tous les jours de l:ann9e sans exception T9l       contact@eyrignaccom  wwweyrignaccom
© Les Jardins d’Eyrignac 2008. Textes de Anne Bécheau.
Ce n'est que plus tard, dans les années 2000, que Gilles Sermadiras conçut, traça et ajouta un petit jardin secondaire, comme cela se faisait souvent autrefois. Un "jardin blanc", à base de roses blanches et de quelques plantes annuelles, pour atténuer les écarts de floraison des roses. Il mit deux ans à chercher le sculpteur qui réaliserait le modèle des grenouilles de bronze qu'il avait imaginées, inspirées de celles de Latone à Versailles. Aujourd'hui encore, les quatre grenouilles s'égosillent et crachent à plein poumon leurs jets d'eau éblouissants.
MadameJacquesChirac,lejourdelinaugurationdujardinblancenjuin2001
LejardindEyrignac,cestaussi:
-5hectares -5jardiniers à l’année -4tailles par an pour les charmes, 3 tailles par an pour les ifs et 2 tailles par an pour les buis -500arroseurs qui fonctionnent la nuit de mai à septembre
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents