44 pages
Français

Règles du poker

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.Poker Texas Hold'EmSommairePoker ........................ p. 4Texas hold'em .............. p. 6Les mains au poker ........ p. 8Comparaison des mains ... p. 9Carte haute ................. p. 12Paire simple ................ p. 13Double paire ............... p. 14Brelan ....................... p. 15Quinte ou Suite ............ p. 16Couleur ..................... p. 17Full ou Main pleine ....... p. 18Carré ........................ p. 19Quinte Flush ............... p. 20Quinte Flush Royale ...... p. 21Mise en place de la partie. p. 22Déroulement d'un coup ... p. 26Structure des enchères ... p.31 Limit ................. p. 31 No limit ............. p. 32 Exemple ............ p. 33 Pot limit ............ p. 35 Ante ................. p. 35 Showdown .......... p. 36Exemples de mains ........ p. 38POKERLe poker est une famille de jeux de car-tes comprenant de nombreuses formules et variantes. Il se pratique à plusieurs joueurs avec un jeu généralement de cinquante-deux cartes et des jetons.Les séquences de jeu alternent distribu-tion de cartes et tours d’enchères. Le but du jeu est d’obtenir la meilleure combi-naison de cinq cartes, la main, afin de remporter l’ensemble des mises, le pot. Les joueurs surenchérissent en fonction de la force de leur main (dont tout ou partie est cachée) et de leur espoir de l’améliorer, ou abandonnent le tour.Il y a de très nombreuses formules de jeux se ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 205
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo
Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Poker Texas Hold'Em Sommaire Poker ........................ p. 4 Texas hold'em .............. p. 6 Les mains au poker ........ p. 8 Comparaison des mains ... p. 9 Carte haute ................. p. 12 Paire simple ................ p. 13 Double paire ............... p. 14 Brelan ....................... p. 15 Quinte ou Suite ............ p. 16 Couleur ..................... p. 17 Full ou Main pleine ....... p. 18 Carré ........................ p. 19 Quinte Flush ............... p. 20 Quinte Flush Royale ...... p. 21 Mise en place de la partie. p. 22 Déroulement d'un coup ... p. 26  Structure des enchères ... p.31 Limit ................. p. 31 No limit ............. p. 32 Exemple ............ p. 33 Pot limit ............ p. 35 Ante ................. p. 35 Showdown .......... p. 36 Exemples de mains ........ p. 38  POKER Le poker est une famille de jeux de car- tes comprenant de nombreuses formules et variantes. Il se pratique à plusieurs joueurs avec un jeu généralement de cinquante-deux cartes et des jetons. Les séquences de jeu alternent distribu- tion de cartes et tours d’enchères. Le but du jeu est d’obtenir la meilleure combi- naison de cinq cartes, la main, afin de remporter l’ensemble des mises, le pot. Les joueurs surenchérissent en fonction de la force de leur main (dont tout ou partie est cachée) et de leur espoir de l’améliorer, ou abandonnent le tour.  Il y a de très nombreuses formules de jeux se rattachant au poker. Historique- ment, le terme « poker » a surtout dé- signé le poker fermé (Five-card draw en anglais), qui se prête bien aux soirées de jeu privé (et a lui-même de nombreuses sous-variantes). La variante la plus fré- quente en tournois officiels ou dans les jeux de casino est aujourd’hui le Texas Hold’em. Le tronc commun de ces formules in- clut le système d’enchères en plusieurs tours, le principe d’abattre son jeu s’il y a égalité des mises, les types de mains et leur hiérarchie. Les formules de jeu se distinguent par la manière de distri- buer les cartes et d’organiser les tours d’enchères, et le fait que certaines car- tes peuvent être exposées, voire être communes à toutes les mains.  TEXAS HOLD'EM Le Texas Hold’em (littéralement : « Texas - garde-les [en avance] ») est la variante du po- ker actuellement la plus jouée et la plus connue, notamment dans sa forme no-limit utili- sée au cours de l’épreuve principale des World Series of Poker (WSOP). [1] Il se joue à des tables de 2 joueurs (Heads- Up), 6 Joueurs (Short-Handed) ou 9-10 joueurs (Full Ring). Le but est de gagner de l’argent en ayant la meilleure main ou en faisant « se coucher » les autres  joueurs. Les règles du Texas Hold’em sont faciles à comprendre, mais ne ren- dent pas le jeu plus simple pour autant. Le poker étant originaire des États-Unis, le jargon technique utilisé au cours du jeu est généralement en anglais, même en France ; on assiste aussi à un mélan- ge des deux langues (franglais) ou même une francisation des termes anglais.  Les mains au poker Dans le jeu classique (sans joker ni car- tes rajoutées) les mains, ou combinai- sons possibles, de la plus faible à la plus forte sont : * Pas de combinaison ou tirage, * Jeux courants qui peuvent être amé- liorés : Paire < Double paire < Brelan, * Jeux forts : Quinte < Couleur < Main Pleine (Full), * Carré < Quinte Flush (jeu « cinq étoi- les », pratiquement imbattable).  Comparaison des mains Au poker, les couleurs (pique, trèfle, carreau, cœur) sont de force identique. Si deux mains ne se distinguent que par leur couleur, elles sont donc de même force. Sinon, l’une ou l’autre des cartes étant de force différente, la première différence permet de comparer les mains. Les cartes sont, par force croissante : Deux, Trois, Quatre, Cinq, Six, Sept, Huit, Neuf, Dix, Valet, Dame, Roi, As. Mais il faut noter que ces valeurs sont arbitraires. Il est en effet aussi difficile d’obtenir un As qu’un Deux.  * Lorsque deux paires, deux brelans ou deux carrés s’affrontent, c’est celui ou celle de la valeur la plus élevée qui l’emporte. En cas d’égalité, le dépar- tage se fait sur le principe de « carte haute » appliqué aux cartes restantes. * Dans le cas de deux mains pleines (full house), le départage se fait sur la hauteur du brelan, puis de la paire. Pour la double paire, on compare d’abord la paire la plus élevée, puis l’autre. * Pour le reste, la main la plus forte est celle qui contient la carte de rang le plus fort, et en cas d’égalité, on com- pare les rangs suivants. Si vraiment les deux mains sont sem- blables, il y a partage du pot. Cela peut arriver, car les valeurs des mains ne tien- nent pas compte de la couleur (l’As de trèfle a la même valeur que l’As de pi- que, par exemple). 10
)