DIJON ATTEND ILAN
3 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

DIJON ATTEND ILAN L'attaquant vedette de Dijon, Sebastian Ribas, s'est engagé au Genoa et rejoint donc le championnat italien. Une bien triste nouvelle pour les Dijonnais, qui perdent leur meilleur élément au moment de leur première montée en Ligue 1.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 juillet 2011
Nombre de lectures 5
Langue Français
DIJON ATTEND ILAN

L'attaquant vedette de Dijon, Sebastian Ribas, s'est engagé au Genoa et rejoint donc le championnat italien. Une bien triste nouvelle pour les Dijonnais, qui perdent leur meilleur élément au moment de leur première montée en Ligue 1. Sacré meilleur buteur et meilleur joueur de Ligue 2 la saison dernière, l'avant-centre uruguayen s'est révélé indispensable pour le club bourguignon. Un départ qui fait mal à la formation entraînée par Patrice Carteron et un vide offensif qui va être dur à combler. Heureusement, les dirigeants du DFCO se sont attelés très vite à l'ouvrage et veulent enregistrer des signatures d'attaquants confirmés le plus rapidement possible. L'ancien Boulonnais, Grégory Thil, ayant d'ores et déjà été enrôlé, une partie du chemin est fait. Mais les Dijonnais veulent recruter une autre pointure capable de faire trembler les filets de l'élite. Et Dijon a mis le turbo pour acquérir un ancien pensionnaire de Ligue 1 qui pourrait, contre toute attente, retrouver les pelouses du championnat de France. En effet, le Brésilien Aurojo Ilan jouit toujours d'une bonne cote de popularité auprès des équipes françaises. Ses passages à Sochaux (2004-2006) et à Saint-Etienne (2006-2010) n'ont pas été oubliés par les recruteurs hexagonaux et son fabuleux but face au PSG en 2006 est resté gravé dans les mémoires. A 30 ans, l'avant-centre pourrait bien aider Dijon à se maintenir grâce à son expérience du haut niveau.

UN CONTRAT DE DEUX ANS LUI A ÉTÉ PROPOSÉ

Pourtant la carrière de l'international brésilien, qui compte trois sélections avec la Seleçao, connaît un sérieux coup de mou. Après avoir rompu son contrat avec Saint-Etienne en janvier 2010, il quitte les Verts pour la Premier League et West Ham. Après six mois sans éclat, il n'est pas conservé par la formation anglaise. Il opte alors pour un retour au pays à l'intersaison 2010 et signe avec l'Internacional Porto Alegre : un des plus grands clubs brésiliens. Encore une fois, ce choix est un échec retentissant. Son club résilie son contrat après six mois de galère durant lesquels Ilan n'aura participé qu'à quatre rencontres. Sans club depuis, il désespère de relancer une carrière au point mort et de retrouver un club lui faisant confiance. Le projet de Dijon pourrait donc fortement l'intéresser. Bernard Gnecchi, le président dijonnais, lui aurait proposé un contrat de deux ans. Une offre qu'Ilan aura beaucoup de mal à refuser. Il faut encore que les deux parties trouvent un accord sur le plan du salaire que percevra le joueur. Comme rien n'est fait, Patrice Carteron a tenu à mettre les points sur les i : "Je suis en discussion mais dire que c'est en bonne voie, c'est un peu hâtif. Il y a eu des discussions mais rien n'est encore acté. Effectivement, il n'y a pas d'accord au niveau salarial mais on va voir dans les jours qui viennent". Le coach dijonnais ne se mouille pas mais demeure confiant quant à la suite de l'opération. Ilan va bel et bien revenir nous émerveiller lors de nos soirées foot.