La femme, avenir du sport ?
1 page
Français

La femme, avenir du sport ?

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

La femme, avenir du sport ? 8 mars 2012 - 16h34. Selon le ministère de la Santé, « les femmes sont de plus en plus nombreuses en France à pratiquer des ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 135
Langue Français
La femme, avenir du sport ? 8 mars 2012 - 16h34 Selon le ministère de la Santé, «les femmes sont de plus en plus nombreuses en France à pratiquer des activités physiques et sportives». Elles sont toutefois (trop) peu enclines à pousser la porte d’un club ou d’une association. Seules 37% des licences distribuées en 2010 l’ont été à des femmes. Etat des lieux.En février dernier, le ministère de la santé lançait une campagne visant à développer la pratique sportive féminine. Celle-ci en effet, est partie intégrante duplan d’action interministériel en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. L’objectif est notamment d’attirer les femmes vers les clubs et associations sportives. En 2010 en effet, un peu plus d’une licence sur trois (37,3%) toutes disciplines confondues, concernait une discipline féminine. C’est à peine plus qu’en 2009, où les femmes s’étaient vues délivrer 36,2% des licences. Le ministère cible particulièrement les quartiers sensibles, dont la population féminine «est souvent victime de freins d’ordre social ou culturel». Dans les zones d’éducation prioritaire (ZEP), un tiersseulement des jeunes filles pratiquent un sport alors qu’elles représentent plus de la moitié des pratiquants (51%) hors ZEP.Trop peu de dirigeantes…Au-delà de la pratique elle-même, les autorités veulent améliorer la présence des femmes au sein des instances dirigeantes du sport. Actuellement, 28% seulement des présidents de clubs sportifs sont des femmes. Sans compter que «la diversité et la mixité s’amenuisent au fur et à mesure que l’on s’élève dans les instances dirigeantes des fédérations sportives», souligne le ministère. Cette sous-représentation féminine aux postes à responsabilité est également observée dans le domaine de l’encadrement technique. Un exemple: 26,9% des profs de sport sont des femmes. Pour les instances, «l’accès des femmes auxformations et aux métiers du sport reste encore insuffisant». Dans le cadre de la Journée internationale de la Femme, la ville de Paris organise la quatrième édition deFemmes en sport. L’occasion de proposer une journée «sport bien-être »à toutes les femmes. Au programme: course à pied, marche nordique, danse, fitness,Qi-gong, tennis, golf… Rendez-vous au Stade Emile Antoine dans le 15e arrondissement, entre 9h et 17h. Source : Ministère de la Santé, février 2012http://www.destinationsante.com/La-femme-avenir-du-sport.html