On prend les mêmes et on recommence
1 page
Français

On prend les mêmes et on recommence

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats PDF et ZIP

Description

On prend les mêmes et on recommence Le Top 14 reprend ses droits. Va-ton retrouver les mêmes à la fin ? C'est fort probable. Le fossé risque même de se creuser davantage avec les autres équipes.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 54
Langue Français
On prend les mêmes et on recommence

Le Top 14 reprend ses droits. Va-ton retrouver les mêmes à la fin ? C'est fort probable. Le fossé risque même de se creuser davantage avec les autres équipes. Quand on voit l'armement de Toulon, c'est impressionnant. Ils sont suréquipés et voudront finir premiers ou deuxièmes ! Toulouse, de son côté, a pris trois ou quatre joueurs en intégrant des jeunes comme Pujol, Payen, Boukerou qui ont beaucoup de qualité. On retrouve souvent les Toulousains à l'arrivée, mais ils ont aussi beaucoup gagné. Ça leur arrive d'avoir des petits creux et là ils doivent gérer un changement de génération avec la retraite de Servat, celle programmée de Jauzion donc il faut voir. Clermont, c'est Clermont. Le Racing risque de retrouver un deuxième souffle. Biarritz est aussi de retour. Pour les autres, ça risque d'être compliqué. On risque d'avoir deux championnats dans le championnat, ce qui était déjà le cas la saison dernière, avec ceux qui visent une place dans le Top 6 et ceux qui ne veulent pas finir dans les deux qui descendent. Une équipe peut toujours créer la surprise, ça aurait pu être le cas la saison passée avec la Coupe du monde, mais là tout le monde repart au complet à part ceux qui n'auront pas leurs Argentins, mais ils s'y sont préparés. Une grosse écurie peut néanmoins connaître une méforme, on l'a vu avec le Racing qui a connu une mini crise. C'est un sport collectif. Personne n'est à l'abri. Mais sur la durée, on retrouvera les mêmes équipes à la fin. Toulon n'est pas mon favori, mais le potentiel de cette équipe est énorme. Ils se sont donné les moyens d'être champions et ils ne lésinent pas sur le recrutement. On peut mettre Toulon au même niveau que Clermont et Toulouse car les Toulonnais ne rééditeront pas leurs faux-pas de la saison dernière. Mais une équipe comme le Stade Français, qui est allée gagner chez les Pumas, pourrait bien surprendre avec un état d'esprit Stade Français avec Auradou et Dominguez. Ils peuvent viser une place dans les six. Pour Perpignan, ce sera plus compliqué, car ils ont beaucoup de nouveaux joueurs et il faudra très vite réussir l'amalgame.

*DIRECTEUR TECHNIQUE NATIONAL, CHAMPION DE FRANCE AVEC LE STADE TOULOUSAIN COMME ENTRAÎNEUR EN 1985, 1986 ET 1989