Stars en Dior, de l
2 pages
Français

Stars en Dior, de l'écran à la ville

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Exposition des costumes de cinéma crées par Dior au musée Christian Dior de Granville, du 12 mai au 23 septembre 2012

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 février 2012
Nombre de lectures 183
Langue Français
Stars en Dior
De l’écran à la ville
Exposition présentée au Musée Christian Dior à Granville du
12 mai au 23 septembre 2012
Le 7
ème
Art sera à l’honneur au Musée Christian Dior en 2012 et les salons de la Villa «
Les
Rhumbs
» deviendront, le temps d’un été, ceux des stars de cinéma habillées en Dior, à l’écran
comme à la ville.
Avant 1947 : Christian Dior, costumier
Dès avant 1947 et la création de la maison de couture qui porte son nom, Christian Dior
exerce ses talents de couturier pour le cinéma. Il collabore avec des cinéastes de renom
(Claude Autant-Lara, René Clair…) et dessine les costumes d’actrices célèbres, parmi
lesquelles Odette Joyeux, à l’affiche de plusieurs films auxquels participe Christian Dior. «
Le
lit à colonnes
» (Roland Tual, 1942) est l’un d’entre eux, adapté du roman éponyme de Louise
de Vilmorin. Des dessins originaux de la main du couturier permettront de l’évoquer.
No Dior no Dietrich
Le succès de Christian Dior à partir de 1947 incite les réalisateurs de cinéma à faire appel à
son talent et, bien souvent, le couturier ne sait résister à ces sollicitations malgré l’activité
débordante qui est la sienne au sein de la Maison Dior. Il lui est difficile de refuser quand les
cinéastes ont pour noms Jean-Pierre Melville, Vittorio de Sica, Marcel Carné ou encore Henri
Verneuil, pour n’en citer que quelques-uns. Cependant, c’est à l’initiative de l’actrice Marlène
Dietrich que le nom de Christian Dior sera associé à l’un des plus grands cinéastes du
vingtième siècle : Alfred Hitchcock. Choisie par le réalisateur pour le film «
Le Grand Alibi
»,
elle est aussi une cliente de la Maison Dior de la première heure (elle assiste au premier défilé
le 12 février 1947 !). Déterminée à ce que Christian Dior l’habille pour ce film, elle en fera
une condition pour en être l’actrice principale, et aura cette formule devenue légendaire au
sein de la Maison Dior : «
No Dior, no Dietrich
». Un prêt exceptionnel de la Cinémathèque
de Berlin permettra de faire une large place à l’actrice, habillée par Dior sur les plateaux de
cinéma comme à la ville.
Portraits de stars en Dior
Admiratives de son talent de créateur, d’autres actrices feront de Christian Dior leur couturier
préféré et apparaîtront souvent habillées en Dior. Après la mort de Christian Dior en 1957, la
fidélité à la Maison Dior ne fléchit pas et de nombreuses stars en seront des clientes
régulières. Cependant les collaborations avec le cinéma se poursuivent et, de 1958 à
aujourd’hui, les héroïnes de plus de cinquante films, français et étrangers, apparaissent à
l’écran tout de Dior vêtues : «
La comtesse de Hong Kong
» de Charlie Chaplin avec Sophia
Loren (1957), «
Cérémonie secrète
» de Joseph Losey avec Elisabeth Taylor (1968), «
Tout
feu tout flamme
» de Jean-Paul Rappeneau avec Isabelle Adjani et Lauren Hutton (1981), et,
plus récemment, «
Etreintes brisées
» de Pedro Almodovar avec Pénélope Cruz (2007). Grâce
à un prêt important de la Cinémathèque Française seront présentés, aux côtés de certains des
costumes de ces films, les dessins préparatoires ainsi que des affiches, scénarios, documents
CP Stars en DIOR. BR. Novembre 2011.
d’archives, et bien sûr de nombreuses photographies ainsi que des extraits qui en feront
revivre l’atmosphère, et montreront la part essentielle que prennent les costumes de cinéma au
succès d’un film.
Quand la Maison Dior fait son cinéma
Si la Maison Dior contribue ainsi, par la réalisation de costumes, à la qualité d’un film, les
cinéastes talentueux auxquels celle-ci fait appel vont, à leur tour, contribuer au succès de la
marque. La promotion des parfums Dior s’adjoint régulièrement le concours des plus grands
noms du cinéma, parmi lesquels Jean-Jacques Annaud ou Wong Kar Waï. Les films réalisés
seront présentés, ainsi que des scénarios qui montreront le soin qu’apportent les cinéastes à la
réalisation de ces films de promotion, films à part entière qui requièrent tout leur talent pour
séduire et toucher le public en quelques minutes seulement. L’exposition de quelques-unes
des somptueuses robes conçues pour les actrices devenues égéries de la marque nous fera
côtoyer l’univers tour à tour féerique ou onirique des créations cinématographiques de la
Maison Dior.
Commissariat général : Florence Müller, assistée de Barbara Jeauffroy-Mairet, commissaire
associée.
Scénographie : Frédéric Beauclair.
Catalogue et petit journal d’exposition sous la direction de Florence Müller.
Exposition présentée tous les jours de 10h à 18h30 sans interruption du samedi 12 mai au
dimanche 23 septembre 2012. Fermeture de la Billetterie à 18h.
Tarifs : 7 euros (tarif plein), 4 euros (tarif réduit), 4 euros (groupes à partir de 20 personnes
sur réservation).
Musée Christian Dior – La Villa «
Les Rhumbs »
- Route d’Estouteville - 50400 Granville.
Tél. 02 33 61 48 21 – Fax. 02 33 61 99 15 – Mail.
www.museechristiandior.com
Contact presse : Agence Catherine Dufayet.
CP Stars en DIOR. BR. Novembre 2011.