Extrait de Alternatives et randonnée Trièves RandoPays
6 pages
Français

Extrait de Alternatives et randonnée Trièves RandoPays

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

ALTERNATIVES ET RANDONNEE A la rencontre des innovations en Trièves – 5 jours Trièves - Isère randonnée accompagnée Randonnée itinérante – 5 jours Jours de marche : 4 Prix du séjour : 395 € Portage : assistance véhicule Niveau : randonneur occasionnel, 4 à 5 h de Gîtes : 4 nuits marche + visites/rencontres Encadrement : Accompagnateur en Montagne Groupe : 6 à 12 personnes maxi Tout un chacun (ou presque !) sait que les bouleversements liés à la raréfaction des matières premières sont en marche et que nous devons contenir l’impact de nos activités sur le climat. Mais comment ? Un peu partout de nombreuses actions sont déjà réalisées qui montrent qu’on peut agir, vivre, différemment. Plutôt que de faire le tour du monde des bonnes pratiques, nous vous proposons de faire le tour du Trièves des innovations qui marchent ; et de le faire à pied. Le Trièves est un concentré d’initiatives innovantes, de nouveaux savoir faire locaux, de redécouvertes de pratiques traditionnelles, de solutions à l’échelle de l’Homme. Nous ferons donc rencontres, visites et étapes auprès des trièvois, pour vivre en Trièves, l’espace de 5 jours.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 avril 2014
Nombre de lectures 243
Langue Français
ALTERNATIVES ET RANDONNEE A la rencontre des innovations en Trièves5 jours
Trièves  Isère randonnée accompagnée
Randonnée itinérante5 jours Jours de marche: 4 Prix du séjour:395 €Portage: assistance véhicule Niveau: randonneur occasionnel, 4 à 5 h de Gîtes: 4nuits marche + visites/rencontresEncadrement: Accompagnateuren Montagne Groupepersonnes maxi: 6 à 12 Tout un chacun (ou presque!) sait que les bouleversements liés à la raréfaction des matières premières sont en marcheet que nous devons contenir l’impact de nos activités sur le climat.Mais comment ? Un peu partout de nombreuses actions sont déjà réalisées qui montrent qu’on peut agir, vivre, différemment. Plutôt que de faire le tour du monde des bonnes pratiques, nous vous proposons de faire le tour du Trièves des innovations qui marchent ; et de le faire à pied. Le Trièves estun concentré d’initiatives innovantes, de nouveaux savoir faire locaux,de redécouvertes de pratiques traditionnelles, de solutions à l’échelle de l’Homme.Nous ferons donc rencontres, visites et étapes auprès des trièvois, pour vivre en Trièves, l’espace de 5 jours. Ce parcours des alternatives pour marcher à la rencontre de ces projets de vie, lieux inventifs, expériences qui fonctionnent, et autres solutions de demainest plus qu’unesensibilisation aux questions agroenvironnementales, à la construction écologique, la relocalisation alimentaire, et aux énergies renouvelables, etc. Chacun repartira avec des éléments concrets à mettre enœuvre,à partager. RandoPays®Pascal Lluch  Routede Tourres38710 Saint Jean d’Hérans 0631 15 10 36 pascal@randopays.com-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------RCP : MMA IARD ; 10, bd Oyon72030 Le Mans Cedex 09/ AgrémentAG 026 08 0001 - Atout France IM026100019(Vercors Escapade)
LE SEJOUR EN BREF  Lieu géographique : AU SUD DE GRENOBLE (40 Km) Espace naturel : zone de moyenne montagne au pied du parc naturel régional du Vercors  Altitude maximale de la randonnée : 1111 m (col de Mens) la rencontre des La thématique en quelques mots : un parcours pédestre à alternatives, des projets qui vont dans le sens d'un monde plus sobre et plus solidaire et d'une économie s'appuyant plus sur les ressources locales. ITINERAIRE De la gare de Clelles, nous partons à pied à pour longer les contreforts du Vercors. Puis partant vers l’Est, nous entreprenons une traversée originale du Trièves, entre terroirs et croupes dominantes. Les villages ont conservé tout leur caractère, les initiatives innovantes sont nombreuses, et la montagne est préservée, peu fréquentée ;c’est cette palette de paysages etde rencontres que nous proposons. L’Obiou, magnifique tête de prouedu massif du Dévoluy, est l’ange gardien de notre itinérance. Jour 1Clelles > Mialaure(912 m) De la gare, nous partons à pied pour aller visiter la centrale hydroélectrique de Clelles ; rencontre avec le propriétaire exploitant. Puis nous allons prendre notre piquenique dans une ferme en bio, lieu de culture et de culturel. Nous continuons l’aprèsmidi vers un petit hameau, où deux maisons en écoautoconstruction se sont construites: ossature bois, ouate de cellulose pour l’isolation, enduits de terre crue, photovoltaïque et poêle à granulés. Rencontre là aussi avec les propriétaires. Nuit en gîte d’étape isolé (sans électricité)  250 m ;150 m 4h de marche Jour 2Mialaure > Avers(commune de Lalley  800 m)Nous nous dirigeons vers le Percy, très petite commune, mais dynamique: belle rénovation d’une importante grange au centre du village pour favoriser les animations, les spectacles, rencontres, etc. Des jardins partagés ont débuté récemment, et le petit restaurant local mêle produits locaux et saveurs originales. Nous prenons notre piquenique en pleine nature. Nous rencontrons les acteurs d’une ferm: un maraîcher éleveur, une arboricultrice,e partagée également productrice de plantes médicinales et aromatiques qu'elle transforme en produits cosmétiques, un apiculteur; et un commerçant en produits d'artisanat russe, se sont installés sur une exploitationcomportant terres et bâtiment agricole : une SCI réunissant plus d'une centaine d'actionnaires solidaires s'est constituée autour d'eux pour acheter le bien et soutenir leur démarche dans l'agriculture bio : ils ont redonné un élan social et économique, et instauré des liens sur leur territoire du Trièves et contribuent au mouvement dynamique de cette région en démarche de transition ... La préparation des paniers commandés via un site Internet (Biaupanier), selon une formule très innovante, se fait dans leurs locaux. Depuis plus de dix ans, les Trièvois peuvent commander en ligne les produits locauxd’une dizaine de producteursplupart en bio. Six points de livraison la hebdomadaire couvrent l’ensemble du territoire.bel exemple de commerce équitable de Un proximité. Une randonnée variée, entre forêts et pâturages, nous mène à Avers, hameau bien conservé. Les maisons portent encore les caractéristiques de la vie montagnarde traditionnelle. Notre gîte, tenu par un couple pionnier de la construction et rénovation écologiques, occupe un ancien corps de ferme restaurée.Nuit en gîte  300 m ;420 m 5h de marche
RandoPays 5jours Alternatives en TrièvesLluch Pascal2 sur 6 Page
Jour 3Avers > Tréminis(945 m)Notre hôte est un passionné de préhistoire ; nous pourrons avoir une démonstration de démarrage de feu sans allumette (comme on le savait le faire encore dans nos campagnes entre les deux guerres)ou aller faire le parcours de lancer de sagaie qu’il a mis en place dans la forêt voisine.Départ de la randonnée ; sous le village nous traversonsl’Ebron, la seule rivière entièrement dans le Trièves, et dont les frasques sont célèbres. Puis nous la suivonsjusqu’au village le plus isolé du canton. Nous sommes au pied du Grand Ferrand, imposante falaise de calcaire. Tréminis a inspiré Jean Giono pour son romanBatailles dans la montagne; il y séjourna à partir de 1931. Nous logeons chez Catherine et Christian, «vrais »trièvois et agriculteurs atypiques, toujours prêts à discuter. Leur hébergement, labellisé «Accueil paysan» est probablement le meilleur endroit de la région pour déguster certains mets traditionnels. Limitant volontairement la taille de leur exploitation, la diversification estleur objectif, tant pour les productions végétales qu’animales. On se demande comment ils parviennent à gérer l’ensemble et nous recevoir si bien… Un magnifique exemple d’exploitation durable, en moyenne montagne.Catherine partage volontiers la préparation des fromage ou la cueillette des légumes de la soupe du soir. Nuit en gîte 200 m ;50 m 4 h de marche Jour 4Tréminis > Les Boutins(commune de Saint Baudille et Pipet 936 m) Nous quittons ce panorama vertical par le col de Mens (1111 m), pour retrouver des paysages plus ruraux, faits de vallons et de cultures. De hameaux en villages, nos pas nous mènent de points de vue sur le Vercors, le Dévoluy et la lointaine Chartreuse en bords de ruisseaux et haies bocagères. Nous nous rapprochons de la falaise du Dévoluy, dominés par l’Obiou (2789 m) et le Châtel (1937 m). Au bord d’un torrent, les Boutins, pionnière de l’accueil à la ferme de touristes dès les années 50, est un petit hameau de caractère du XVIe siècle. Rénovée une 1ère fois en 1887, la ferme est toujours en activité avec ses cultures extensives (vaches allaitantes, herbe et céréales) ; elle a été restructurée dès 1992 pour que se côtoient agriculture et accueil dans le respect de l’environnement.L’accent est mis aussi sur les traditions culinaires du Trièves.Nous aborderons avec Liliane, Jean et Romainleur perception des enjeux de l’agriculture de montagne, comme celui d’un tourisme de territoire.Le soir une conférence, ouverte aux habitants du Trièves, sera proposée sur un thème fonction de la disponibilité des conférenciers (déplacements, Trièves en transition, centrale solaire villageoise, biodiversité, paysans boulangers, etc.)Nuit en gîte 300 m250 m 4h de marche Jour 5Les Boutins > Mens(800 m) Nous restons à flanc de coteau pour rejoindre Menglas, gros hameau favorisé par une vue exceptionnelle; il n’est pas étonnant que plusieurs maisons écobioclimatiques aient vu le jour ici… Nous pourrons rencontrer les heureux propriétaires de l’une ou l’autre.Puis direction la rivière du canton, tout en bas, puisque le but est la visite du moulin. La première trace d’un moulin à cet endroit date de 1300; celui que nous visitons n’a guère changé depuis XVII siècle. Il produit des farines biologiques, que plusieurs paysans/artisans boulangers du Trièves utilisent. Il produit aussi del’huile de noix. Chacun peut venir avec ses sacs de cerneaux et repartir avec son huile de noix. Grâce au maintient de cette activité, les mondaisons reviennent à la mode dans le Trièves…Un maillon donc indispensable pour les circuits courts, entre production et consommation locales. Sur la colline voisine nous verrons une vigne réhabilitée par une association très dynamique qui tente d’enrayer le déclin des savoir faire traditionnels de la culture du raisin et de la vinification, et
RandoPays 5jours Alternatives en Trièves PascalLluch3 sur 6 Page
œuvre à la sauvegarde descépages locaux. Nous retrouverons un de ses membres actifs à Mens, au local de dégustation, à seulement 30 minutes de marche. Mens, cheflieu de canton, un peu moins de 1500 habitants, est le lieu d'échanges traditionnel. Mens a cultivé depuis le Moyenâge son patrimoine de foires et de marchés ; elle accueille depuis près de 20 ans une foire bio très connue. Sa vie culturelle est très riche, portées par de nombreuses associations. Nous rencontrons le pole des associations innovantes, motrices sur le territoire en matière d’habitat écologique, de tri des déchets, de compostage, de jardins partagés, de sauvegarde des vergers anciens, etc. Elles sont très actives envers le public jeune, en particulier par de nombreuses actions en milieu scolaire. Nous prendrons notre dernier repas en commun au café des Arts, classé café historique, et lieu incontournable de Mens. Fresques et boiseries en noyer datent du XIX ème siècle. De Mens il est possible de rallier la gare de Clelles, pour rejoindre la gare SNCF de ClellesMens. Un transport partagé sera organisé pour la rejoindre (12 Km). 100 m250 m4h de marche Ces cinq journées sont bien courtes pour vous faire découvrir toutes les facettes de l’innovation en Trièves. Ainsi, au gré des éventuels changements de programme, des opportunités, serail aussi possible de parler des cuissons solaires, de la traction animale, de la filière bois, des véhicules privés partagés, … ou du whisky triévois! L’itinéraire estdonc donné à titre indicatif, car il est aussi fonction de la saison, de la météorologie, des réservations dans les gîtes,etc. Avant le départ du séjour, et sur place, dans l’intérêt du groupe ou de la découverte, des variantes d'itinéraires ou modifications peuvent être apportées par le guide. L’itinéraire pourra à tout moment être modifié pour des raisons de sécurité, à l’initiative du guide.Carte de l’itinéraire avec le tracéhttp://maps.google.fr/maps/ms?msid=204703925084985508053.0004bf6ff71f73f9fe9a8&msa=0Utilisezl’affichage «SATELLITTE ou EARTH » ; vous pouvez aussi basculer sur Google Earth. Niveau / difficulté Facile, pour randonneur, même occasionnelmarche sur sentiers ; enfants : à partir de 10 ans DATES ET PRIX Retrouver ces informations actualisées sur notre site, avec le diaporama http://www.randopays.com/randopaysentri%C3%A8ves/randoetalternativesentri%C3%A8ves5jours/Le prix comprend demi Lapension en chambre d’hôteet gîtes piqueniques Les L’acheminement des bagages entre les gîtes de la randonnéeLes services d’unAccompagnateur enMontagne diplômé d’Etat vivant dans la région du séjour, en principe Pascal Lluch Le prix ne comprend pas L’acheminement jusqu’à la gare de Clelles  Letransport à partir de Mens boissons Les  Vosfrais personnels L’assuranceannulation et/ou rapatriement (voir nos conditions de vente)  Lesfrais supplémentaires entraînés par une éventuelle modification ou prolongement du séjour, indépendant de notre volonté (en dehors du programme prévu, hôtellerie, repas et transferts supplémentaires, etc.).
RandoPays 5jours Alternatives en TrièvesLluch Pascal Page4 sur 6
VOTRE GUIDE Pascal Lluchest accompagnateur en montagne diplômé : « Accompagnateur en montagne,et professionnel de la pratique de la montagne depuis 25 ans, j’aiaccompagné l’essor du tourisme d’aventure. Cette pratique a nourri mes réflexions quant à l’impact de nos activités sur des territoires en développement ; acteur du tourisme responsable en France aujourd’hui, je participe à des colloques sur le tourisme responsable, rédige des articles, participe à des études d’évaluation, de formation.J’ai imaginé les RandoPays® pour permettre aux accompagnateurs de mieux mettre en valeur leur connaissance du territoire, et pas seulement du terrain; et pour favoriser les bonnes pratiques d’un développement responsable.Cela me semble indispensable pour le développement d’un tourisme intégré au territoire. Vivant dans le Trièves, j’ai à cœur de faire découvrir cette régionnos massifs limitrophes, qui et ontfait le choix d’un développement maîtrisé, équilibré, intégrant toutes les activités. » Je suis signataire de lacharte Trièves Ecotourisme, marquant ainsi mon engagement à en respecter les valeurs. Mon engagement est reconnu, et 3 «feuilles » écotouristiques m’ont été attribuées.Vous pouvez aussi consulter la rubriqueQui sommesnousdu site Randopays. ® RandoPays Ce séjour porte la marque RandoPays® parce qu’il a été conçu dans l’esprit d’une découverte: il favorise, là où cela est possible, les initiatives innovantes, le tourisme montagnard d'intersaison, les zones peu fréquentées, le partage des «savoir vivre ensemble», un tourisme diffus, la mobilité douce. Ces randonnées naissent à la confluence d’un territoire, par son attrait paysager et sa richesse territoriale, et d’un accompagnateur les connaissant bien, qui dans la plupart des cas vit sur ce territoire où il est impliqué. L’accompagnateur est donc porteur de son projet.Cette découverte, que l’on peut qualifier de territoriale, dans le sens où elle n’est pas seulement l’enchaînement des plus beaux paysages de la région, mais une approche plus en profondeur, une introduction à des espaces de vie. L’espace rural et montagnard est, par nature, centré sur l’être, et non sur lerencontre,faire ; dépaysement, vie saine sont ces nouveaux chemins de découverte. SEJOUR A LA CARTE Vous souhaitez participer à / organiser ce séjour entre amis, en famille? Avec votre comité d’entreprise ou club de marche? Ce séjour peut être décliné à la demande, pour la durée et aux dates qui vous conviennent. Nous connaissons parfaitement la région et nous vous aideront à définir un itinéraire, une découverte personnalisés. Une version Entreprise / Elus / Techniciens territoriaux de ce séjour existe, sans randonnée, en 3 jours. Les déplacements sont assurés par un minibus. Les sujets, habitat, déplacements, alimentation, déchets, etc. sont abordés sous un angle plus technique. De 8 à 20 personnes. Contacteznous !
RandoPaysjours 5 Alternatives en Trièves PascalLluch5 sur 6 Page
PREPARER VOTRE SEJOUR La région «J’aime particulièrement le Trièves. Cette plaine tourmentée et qui s'étend en triangle sous l’Obiou et le grand Ferrand. Je suis à pied d'oeuvre pourmarches dans la montagne. Et puis les j'aime la vie avec ses paysans âpres et doux. » Jean Giono Aux confins de l'Isère et aux portes de la Provence, le Trièves est l'une des dernières terres préservées du Dauphiné. Ici, sur ce territoire que Giono décrivait comme «un cloître de montagne», se trouve l'un des rares espaces préservés des Alpes, où les paysages et les villages ont été maintenus dans un remarquable état de conservation. Aux portes des HautesAlpes et de la Provence, le Trièves est un territoire peu connu. Entre le Vercors et les Ecrins, adossé au Dévoluy, il fut un refuge discret pour les protestants, et une terre d’inspiration pour J. Giono, qui lui consacra plusieurs romans. Aujourd’hui, entre campagne et montagne, une économie équilibrée conjugue tourisme doux, agriculture maîtrisée, et conservation des paysages. Dans ce cadre de vie remarquable, entre 700 et 2500 m, le randonneur trouve toujours sentier à son pied, des bords du lac aux plus hauts sommets emblématiques que sont le Mont Aiguille et l’Obiou. En toute saison, le climat et la végétation ont déjà certains parfums méridionaux. Et la verticalité du calcaire tranche avec la douceur des collines. Trieves soutenable…Depuis plusieurs années le Trièves a mis en place un Agenda 21 local, plan d’actions concertées visant à assurer un développement collectif durable, mettre en valeur l’ensemble des ressources du territoire sans leur nuire dans la durée, en préservant la biodiversité et les paysages. Dans le Trièves, 15% des surfaces cultivées sont en bio, soit dix fois plus que la moyenne française. Les énergies renouvelables, le compostage, les circuits courts (alimentation), l’écoconstruction, les transports collectifs sont activement favorisés. Une filière bois a été mise en place (bois d’œuvre, chauffage par plaquettes), pour le territoire et l’exportation régionale.Le dynamisme des élus locaux fait écho à celui des habitants ; la vie associative est très riche, cinéma nomade, histoire locale et traditions, activités de plein air, organisation de nombreuses animations, et pas seulement à la belle saison. Ce territoire n’a pas subi les dommages de l’industrie du ski, ni aucune autre; il a conservé tous ces atouts pour développer un tourisme maîtrisé, respectueux des patrimoines. Le Trièves est un territoire qu’il est agréable de visiter, mais où il fait aussi bon vivre! Trièves en Transition LeTrièves, dans l'extrême sud du département de l'Isère, est un territoire rural de moyenne montagne de 9000 habitants, qui a toujours attiré les initiatives novatrices (école modèle protestante, ferme modèle du Thaud, qui datent du 19eme siècle, etc.) De nos jours, il est reconnu comme écoterritoire pour ses initiatives et politiques dans divers domaines. L'installation du centre écologique et des éditions Terre vivante à Mens, en 1991, a fortement contribué au rayonnement écologique de la région. Le tissu associatif y est dense et dynamique, les collectivités relativement volontaristes et une bonne partie de la population est sensibilisée à l'écologie.L’intégrale de l’article:http://aprespetrole.unblog.fr/defiouopportunitelesatoutsdutrieves/ Le mouvement international des villes et territoires en transition s'est constitué en Angleterre pour proposer une démarche au niveau local en réponse au triple enjeu du changement climatique, du déclin pétrolier et de la crise systémique de l'économie mondiale. Aujourd'hui, une cinquantaine d'initiatives de transition se sont créés en France et il en naît chaque semaine.
Dans cet esprit,l'association Trièves en Transition, première à avoir vu le jour en France, a pour but d’informer la population du Trièves (Isère) sur les enjeux énergétiques et socio économiques de la fin du pétrole bon marché, et de créer des passerelles entre les acteurs du Trièves en vue d’anticiper les événements et de préparer ensemble la transition vers l’aprèspétrole. Le Trièves en Transition dans Libération 14/10/2011 http://www.liberation.fr/economie/01012365550aupieddesalpespetitsgestesgrandecauseou la Libération du Trièves par la Transition ?
RandoPaysjours 5 Alternatives en Trièves PascalLluch Page6 sur 6