//img.uscri.be/pth/5ebbd909653326534fd5aa9e306bacc493085810
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Mon oiseau encore de retour ce printemps

De
3 pages

Mon oiseau de retour encore ce printemps.Mon oiseau, je l'entends, je le regarde. Je vis presqu'avec lui. Il chante des notes qu'aucun virtuose ne connait pas même Phébus.

Publié par :
Ajouté le : 18 avril 2012
Lecture(s) : 77
Signaler un abus
Mon oiseau de retour encore ce printemps.
Mon oiseau, je l'entends, je le regarde. Je vis presqu'avec
lui. Il
chante des notes qu'aucun virtuose ne connait pas même Phébus.
Du lever du soleil jusqu'au coucher me parvienne chaque note
musicale qu'il émet depuis le toit de la cabane à outil ou il y a son
perchoir, jusqu'à ma maison. Et depuis le printemps, j'assiste aux
récitals qu'il me sied d'entendre. Il me quitte parfois sous l'emprise
d'une folle envolée et revient après quelques jours rasséréné de sa
désertion
.
Ou t'en vas-tu donc ainsi Bruant?
Courir le monde comme il convient à ma race.
Tu voyages
comme le mari de Pénélope. L'Égypte, la Grèce, le
Japon..... que de pays tu as sans doute visités. Et que de récits!
Oui.
Regarde Bruant, moi je. suis prisonnière de mon monde. Je ne suis
allée nulle part ailleurs hormis les nombreux voyages que j'ai fait sur
les flots d'une mer d'un imaginaire incessant.
Mais ou donc es-tu allé ainsi dans ta cage?
Dans des contrées ou pas même Ulysse n'y a mis les pieds.
Mais encore?
Et bien, pas plus tard qu'hier, je suis allée pas très loin d'ici
Tu parles d'un voyage...... pas très loin d'ici.
Mais oui, je suis allée à la mer tout près d'ici. Seulement, je n'y suis
pas allée toute seule. Mon enfant était avec moi.
Et puis...?
Je me suis assise sur un banc et j'ai regardé l'air salant lui remplir les
poumons pendant que le vent fouettait ses cheveux contre son
visage. Puis j'ai gravé ma mémoire de cet instant.
Mais quel est le voyage dans tout
ça?
Bien voilà, dans le futur je retournerai dans le passé à cet instant
présent ou je suis à la mer avec mon enfant. C'est un voyage que fait
l'esprit.
Mais moi, j'ai vu des stars de cinéma sous l'assaut des projecteurs,
des limousines sillonnées les rues ou habitent les plus riches
hommes du monde et des bateaux de croisières d'ou festoyaient les
invités jusqu'à l'aube.
Mais moi aussi j'ai vu tout cela dans mon imagination.
Oui mais tu n'y étais pas. Ce n'était pas la réalité.
Tu as raison si ce n'est pas la réalité, ce n'est donc pas un voyage. Et
qu'as-tu vu d'autre dans tes voyages?
J'ai aussi vu la famine, la guerre, des enfants se faire tuer, des
meurtres et des viols.
Mais cela était-ce la réalité?
Bien entendu.
La réalité est un bien périlleux voyage.
Oui c'est vrai.
Mais toi pourquoi dont es-tu ici chaque jour perché là-haut?
Bien parce que chez toi, il y a tout ce qu'il me faut. De l'eau
amplement pour boire et me baigner, des fruits frais que mon bec
cueille chaque matin et surtout un magnifique jardin ou exercer mon
chant. Même les abeilles ont élu domicile chez toi. Et puis, il y a cette
paix profonde que je n'ai pas trouvé dans aucun de mes voyages.
Alors oiseau pourquoi t'envoles-tu encore?
--------------------------------