Mohammad Ali Amir-Moezzi (dir.), Dictionnaire du Coran.
3 pages
Français

Mohammad Ali Amir-Moezzi (dir.), Dictionnaire du Coran.

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
3 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mohammad Ali Amir-Moezzi (dir.), Dictionnaire du Coran.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 718
Langue Français

Exrait

Mohammad Ali Amir-Moezzi (dir.),
Dictionnaire du Coran.
Robert Laffont, « Bouquins », 2007, 981 pages
Le Coran est aujourd'hui au centre des jugements portés sur l'islam et des
critiques formulées à l'encontre de l'islamisme. Il était donc à la fois important
de le mettre à la disposition d'un large public, lui permettant ainsi non pas
d'accéder directement au texte mais de s'en faire au moins une idée, ce que
facilite encore le choix d'une forme francisée et simplifiée des noms référencés.
L'autre objectif était d'accompagner cette démarche d'un cadre d'explications
destiné à éclairer un ensemble de notions théologiques souvent difficiles. Quel
jugement peut-on alors porter sur l'entreprise lancée par les éditions Laffont qui
ont confié à Mohammad Ali Amir-Moezi, directeur d'études à l'EPHE, titulaire de
la chaire de théologie islamique et d'exégèse coranique classique, entouré
d'une trentaine d'auteurs, la réalisation de ce volume ? Parmi eux on retrouve
plusieurs grands noms des études coraniques dont M. Arkoun spécialiste de la
pensée islamique classique, E. Chaumont, spécialiste du droit musulman,
F. Déroche connu pour ses études d'épigraphie, mais aussi Meir Bar-Asher
professeur à l'Université hébraïque de Jérusalem ou M.-Th. Urvoy, qui avait
déjà travaillé sur les mots de l'Islam, ce qui témoigne également de la
dimension internationale de l'entreprise. Il ne s'agit certes pas d'un ouvrage de
spécialistes destiné à des spécialistes, comme l'est l'
Encyclopaedia of the
Quran
, monumental et excellent usuel publié en cinq volumes et ses milliers de
pages, mais il est destiné à un public lettré, qui aborde le texte coranique d'un
point de vue strictement philologique et historique. Chacun des articles, muni
souvent d'une bibliographie, constitue un savoir approfondi.
Il faut d'abord en dégager les attendus. Le premier sans doute est d'inscrire le
Coran au patrimoine des grands textes de l'humanité. Le second concerne
l'objectif même du
Dictionnaire
, à savoir la confrontation des notions définies
dans le Coran et de l'approche critique des sciences humaines. Conscients des
enjeux, les éditeurs ont fait précéder l'ensemble d'une introduction en forme
d'avertissement de M. A. Amir-Moezi, version abrégée d'un article déjà paru
dans le
Journal asiatique
(2005, 2) mettant en lumière l'histoire du texte
lui-même et les discussions auxquelles il a donné lieu lors des premiers siècles
de l'islam.
Forme francisée d'
al-Qur'an
, dont la traduction la plus proche serait « la
Récitation », le Coran est pour les musulmans l'ensemble des révélations
divines faites au prophète Mahomet depuis l'an 610 environ jusqu'à sa mort
en 632. Ecrit dans un arabe littéraire particulier, l'arabe coranique, comprenant
bon nombre d'archaïsmes terminologiques, de proses rythmées et parfois
assonancées, il est divisé en 114 chapitres appelés sourates (de l'arabe,
sûra
,
1
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents