Motion Porcherie St-Symphorien
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Motion Porcherie St-Symphorien

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

Groupe écologiste et citoyen Europe Écologie - Les Verts MOTION « La région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes dit non ĂƵ ƉƌŽũĞƚ Ě͛ĞdžƚĞŶƐŝŽŶde la porcherie de Saint-Symphorien » présentée par le groupe écologiste et citoyen - Europe Écologie Les Verts en séance plénière du 13 avril 2016 En janvier 2014, la porcherie Le Lay à Saint-Symphorien, dans le canton des Landes des Graves en Gironde, a demandé une autorisation d'extension au préfet de la Gironde pour augmenter le nombrĞ Ě͛ĂŶŝŵĂƵdž ĚĂŶƐ ƐŽŶ ĞdžƉůŽŝƚĂƚŝŽŶà 12000 équivalents de7 000 animaux, soit pratiquement un doublement de capacité. >͛ĞdžƉůŽŝƚĂŶƚ ĚĞ ĐĞƚƚĞ ƉŽƌĐŚĞƌŝĞ, installée sur la commune depuis décembre 1981, avait obtenu l'autorisationĚ͛ĞdžƉůŽŝƚĞƌ1 200animauxă ů͛ĠƉŽƋƵĞ, après son déménagement depuis la Bretagne, notamment suite à une condamnation pour pollutions. ğƐ ů͛ĂŶŶŽŶĐĞ ĚĞ ĐĞƚƚĞ ĚĞŵĂŶĚĞ Ě͛ĞdžƚĞŶƐŝŽŶ, une opposition croissante à ce projet de ferme-usineƐ͛ĞƐƚ ĨŽƌŵĠe, nourrie parů͛ĠƚƵĚĞ ĚƵ ĚŽƐƐŝĞƌde demande qui révèle les risques alarmants des impacts environnementaux et sanitaires de ce projet. hŶĞ ƉƌŽĐĠĚƵƌĞ ĚΖĞŶƋƵġƚĞ ƉƵďůŝƋƵĞ ƉŽƵƌ ů͛ĞdžƚĞŶƐŝŽŶ ĚĞ ĐĂƉĂĐŝƚĠ Ă ĠƚĠ ůĂŶĐĠĞ͕ ĂďŽƵƚŝƐƐĂŶƚ ă un avis défavorable du commissaire-enquêteur en mars 2014. Cat avis reprend pour ů͛ĞƐƐĞŶƚŝĞů ůĞƐ ƚƌğƐ ŶŽŵďƌĞƵƐĞƐ ĐƌŝƚŝƋƵĞƐ ĨŽƌŵƵůĠĞƐ ůŽƌƐ ĚĞ ĐĞƚƚĞ ĞŶƋƵġƚĞ ƉƵďůŝƋƵĞ.

Informations

Publié par
Publié le 11 avril 2016
Nombre de lectures 27
Langue Français

Exrait

Groupe écologiste et citoyen Europe Écologie - Les Verts MOTION « La région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes dit non au projet d’extensionde la porcherie de Saint-Symphorien » présentée par le groupe écologiste et citoyen - Europe Écologie Les Verts en séance plénière du 13 avril 2016 En janvier 2014, la porcherie Le Lay à Saint-Symphorien, dans le canton des Landes des Graves en Gironde, a demandé une autorisation d'extension au préfet de la Gironde pour augmenter le nombre d’aŶiŵaudž daŶs soŶ edžploitatioŶà 12 000 équivalents de 7 000 animaux, soit pratiquement un doublement de capacité. L’edžploitaŶt de Đette poƌĐheƌie, installée sur la commune depuis décembre 1981, avait obtenu l'autorisationd’edžploiteƌ1 200 animauxà l’ĠpoƋue, après son déménagement depuis la Bretagne, notamment suite à une condamnation pour pollutions. Dğs l’aŶŶoŶĐe de Đette deŵaŶde d’edžteŶsioŶ, une opposition croissante à ce projet de ferme-usines’est foƌŵĠe, nourrie parl’Ġtude du dossieƌde demande qui révèle les risques alarmants des impacts environnementaux et sanitaires de ce projet. UŶe pƌoĐĠduƌe d'eŶƋuġte puďliƋue pouƌ l’edžteŶsioŶ de ĐapaĐitĠ a ĠtĠ laŶĐĠe, aďoutissaŶt à un avis défavorable du commissaire-enquêteur en mars 2014. Cat avis reprend pour l’esseŶtiel les tƌğs Ŷoŵďƌeuses ĐƌitiƋues foƌŵulĠes loƌs de Đette eŶƋuġte puďliƋue. De nombreuses institutions (Parc naturel des Landes de Gascogne, Parc Marin du Bassin d'Arcachon,SAGEdu Ciron,SAGEde la Leyre, ODG Sauternes et Barsac, ...), des élus (Maires, Députés, Conseillers Départementaux et régionaux) et de nombreuses associations locales et nationales se sont également prononcés contre cette extension, poussant le préfet à repousser sa décision à plusieurs reprises. Le 21 mars 2016, il a ainsi pris un nouvel arrêté de sursis à statuer, lui permettant de repousser sa décision de trois mois. Ce projet est contraire à l'objectif prioritaire d'atteinte du bon état de la qualité des eaux du SAGE Leyre et du SAGE Ciron sachant en outre que la commune de Saint Symphorien, située dans le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, est classée en « zone vulnérable ». Il est également contraire à un des objectifs de la charte du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne : « maintenir la quantité et améliorer la qualité de la ressource en eau ». En effet, ce type d'élevage intensif entraîne un risque important de pollution des sols et des eaux du fait des épandages des lisiers contenant de fortes teneurs en nitrates et phosphates et en résidus d'antibiotiques. Onze captages d'eau potable se trouvent dans le secteur de la
porcherie et des secteurs où se dérouleront les épandages. Ces derniers se feront sur des sols sableux très perméables, ce qui augmente le risque d'un transfert rapide de l'azote vers les fossés puis vers la Hure, le Ciron et la Leyre et le Bassin d'Arcachon. L'expérience a montré, notamment en Bretagne, que le coût des dégâts écologiques sur l'eau et les écosystèmesde Đe tLJpe d’Ġlevagesont très importants et sont supportés majoritairement par les collectivités et in fine par les contribuables, sans compter les risques sanitaires pour la population. De même, des émanations de gaz toxiques (ammoniac, méthane,...) et de particules en suspension sont produites par les animaux, l'alimentation et les déchets produits et sont susceptibles de provoquer des maladies respiratoires chez les salariés de la porcherie. Après les scandales récents dans de nombreux abattoirs français, la question éthique du bien-être animal se pose de plus en plus dans notre pays. Les fermes-usines telle que celle de Saint-SLJŵphoƌieŶ, aveĐ leuƌs ĐoŶditioŶs d’Ġlevage saŶs Đesse dĠgƌadĠes pouƌ les aŶimaux conduisent à des crises sanitaires de plus en plus graves et entrainent une fuite en avant dans le recours aux produits pharmaceutiques, les souches de germes devenant de plus en plus résistantes aux antibiotiques. Antibiotiques qui se retrouvent ensuite dans nos assiettes avec la viande et qui concourent ainsi à une inefficacité accrue des antibiotiques utilisés pour les maladies humaines. La région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, première région agricole française, engagée dans une démarche vertueuse pour une agriculture durable et la promotion de la qualité des produits, également porteuse de politiques respectueusesde l’eŶviƌoŶŶeŵeŶt,peut ne rester silencieusefaĐe à Đe pƌojet d’edžteŶsioŶ.En effet, Đ’est l’iŵage de ŵaƌƋue desproduits régionaux qui est remise ici en question, avec uŶ ŵode d’Ġlevage loiŶ des Đƌitğƌes eŶviƌoŶŶeŵeŶtaux et éthiques ne pouvant satisfaire l’edžigeŶĐe d’edžĐelleŶĐe Ƌue Ŷous vouloŶs pƌôŶer sur notre territoire régional. Aussi, la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes refuse que le modèle de fermes-usines se dĠveloppe suƌ soŶ teƌƌitoiƌe, dĠgƌade soŶ iŵage d’edžĐelleŶĐe agƌiĐole et environnementale, et ainsi mette en danger toutes les filières de qualité régionales et par conséquent, aggrave considérablement la situation des éleveurs aquitains. C’est pouƌƋuoi, la région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes demande au Préfet de la GiƌoŶde de pƌeŶdƌe la dĠĐisioŶ Ƌui s’iŵpose daŶs Đe dossieƌ, eŶ ƌefusaŶt l’edžteŶsioŶ decapacité de la porcherie de Saint-Symphorien.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents