Bulles Spéculatives Prophylaxie et thérapeutique
18 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Bulles Spéculatives Prophylaxie et thérapeutique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
18 pages
Français

Description

Bulles Spéculatives Prophylaxie et thérapeutique

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 82
Langue Français

Exrait

 
Bulles Spéculatives : Prophylaxie et thérapeutique   A. MOKHEFI                                                                                                                      M.AMRANI *  Résumé:   La crise financière actuelle est la première crise due aux limites du nouveau modèle bancaire. Elle est la conséquence d'une crise très localisée, survenue sur un segment mineur du marché du crédit immobilier américain .Cette crise a été provoquée par le refus des établissements de crédit de croire à la réalité de la bulle spéculative immobilière, et à leur recherche de l'extension de leurs activités de prêt, fort rentables, sans considération de la solvabilité des emprunteurs.   L’éclatement d’une bulle spéculative c’est-à-dire l’effondrement des cours boursiers dans un secteur donné conduit les entreprises concernées à trouver un mode de financement adapté à cette conjoncture. Minsky distingue, notamment dans le cas de bulles de crédit, trois structures de financement des firmes possibles selon leur aversion au risque. Il y a le hedge finance (dette couverte par des revenus), spéculative finance (des revenus couvrent les intérêts mais pas le capital à rembourser), et Ponzi finance (couverture des engagements par la dette).Ce dernier mène à la plus grande fragilité financière.   Et d’autre part, l'évaluation du montant des bulles est souvent difficile a réaliser. La bulle immobilière américaine, à son paroxysme de 2006, est chiffrée par certains experts de l'urbanisme et de l'immobilier à 4 000 milliards de dollars soit un montant voisin évoqué pour la bulle immobilière européenne. Une partie porte sur une bulle purement financière susceptible de s'effondrer en quelques mois. Une autre disparaîtra plus lentement avec les migrations, les mutations économiques ou les assouplissements réglementaires. Par ailleurs, de nombreuses valeurs boursières ou monétaires sont en partie adossées à des actifs et créances immobiliers. Ceux-ci, une fois titrisés, figurent indirectement dans de nombreux portefeuilles eux-mêmes titrisés ou dans les actifs de sociétés cotées en bourse. Certains auteurs estiment le cumul des valorisations participant de la bulle financière de 2008 à cinquante fois le PIB mondial.  Bien que le phénomène de bulle financière soit connu et identifié depuis plusieurs siècles par les économistes, il a fallu attendre les années quatre-vingt pour que des modèles mathématiques en donnent une formulation précise. Le but de cette communication est de présenter brièvement les principaux modèles décrivant ou expliquant la formation des bulles. D’une manière générale, l’existence d’une bulle, définie comme un écart important et persistant du prix d’un actif par rapport à sa valeur fondamentale, repose sur le fait que le prix des actifs financiers dépend largement des anticipations de prix futurs, ce qui engendre des possibilités d’équilibres multiples. Deux types de modèles sont distingués à savoir: les bulles « rationnelles » et les bulles « irrationnelles ».  Mots clés : bulle spéculative – modèles - crise financière.                                                  Maître assistant, Université de Mostaganem, Faculté de Droit et des sciences commerciales, Département sciences  commerciales. * Maître assistant, Université de Mostaganem, Faculté de Droit et des sciences commerciales, Département sciences  de gestion.  
 
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents