//img.uscri.be/pth/8888407c0eabe49942b0ad8ff1046dda3d5c89f1
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

Avocats : au service des entreprises comme des particuliers

2 pages
Conseiller privilégié des entreprises, apportant une assistance juridique efficace à la personne privée, l'avocat devrait être consulté en amont d'un litige... avant qu'il ne soit trop tard !
Voir plus Voir moins
Avocats : au service des entreprises comme des particuliers
" Souvent perçu comme une contrainte, le droit représente pourtant une formidable ressource au service de la performance : organisant les relations, outil d'identification et d'analyse des risques, il permet d'anticiper les difficultés et règle les contentieux, au besoin par la médiation" souligne François Raby, avocat spécialiste en droit social. De fait, recourir aux services d'un avocat pour obtenir un conseil permet souvent d'éviter le recours au judiciaire.
Un accompagnement de chaque instant
Si vous êtes un particulier, votre avocat sera votre conseiller tout au long des évènements de votre vie. Son accompagnement et ses compétences seront notamment utiles lors d'un mariage (choix du régime matrimonial), d'un décès (conseils en matière successorale), d'un licenciement, de troubles ou de dégâts causés à vos biens par un tiers, ou de toute relation avec vos partenaires, entrepreneurs de travaux, administrations, assureurs, banquiers, employeurs, etc...
Il vous conseillera également sur les recours à exercer et sur les propositions d'indemnisation en cas d'accident ou de blessures corporelles. Comme l'indique Maître Marie-Hélène Lapalus-Dignac, dont le champ de compétences s'étend à la responsabilité médicale au sens large : " Pour ces victimes d'accident de la route, d'erreur médicale, d'accident médical, ou encore d'agression, l'intervention d'un cabinet spécialisé s'avère être une nécessité". En effet, " l'estimation du préjudice ne « s'improvise » pas et relève d'une parfaite connaissance du droit du dommage corporel et de son évolution jurisprudentielle et législative".
De la création à la transmission
L'avocat d'affaires accompagnera de même le dirigeant tout au long de la " vie" de sa société, dès la création (choix de la forme sociale de l'entreprise, rédaction des actes liés à cette création...), dans le quotidien en matière de droit des sociétés, et lors de la transmission, de restructurations, fusions et acquisitions... Droit bancaire et financier, droit des affaires et des contrats commerciaux, droit fiscal et droit social font également partie de ses domaines d'expertise. Peuvent s'y ajouter des spécialités par niches :
droit immobilier, de la propriété intellectuelle, des nouvelles télécommunications, etc.
technologies, de l'informatique, des
En matière de contentieux, l'avocat intervient aux différents stades de l'évolution d'un litige survenant dans tous ces secteurs du droit. Une intervention nécessaire si, préalablement, le recours à la négociation, à la médiation ou à l'arbitrage a échoué, des solutions pour lesquelles les sociétés vont beaucoup plus opter aujourd'hui.
Enfin, le suivi des opérations juridiques et fiscales relatives au patrimoine des dirigeants ou fondateurs des entreprises découlant de la réalisation de cessions, d'acquisitions, de prises de participation, etc, entrent dans le champ de compétences des avocats d'affaires.
Privilégier l'intuitu personae
Le marché se distingue par son hétérogénéité. Entre les très grands cabinets généralistes et les structures de proximité, le service va différer : les uns sont organisés par départements regroupant des avocats spécialisés, les plus petits offrent un service plus personnalisé.
Leschiffres de la profession
La profession se développe en terme d'effectifs, de chiffre d'affaires, de spécialisations et de compétences. Au premier janvier 2011, en France, il y avait presque 54 000 avocats en exercice, soit 22 133 avocats rattachés au Barreau de Paris et 31 532 rattachés aux 160 barreaux de province.
(Source : Observatoire du Conseil National des Barreaux)