Le coworking, une manière de travailler en nouant des contacts : une chaise et un bureau au milieu d
1 page
Français

Le coworking, une manière de travailler en nouant des contacts : une chaise et un bureau au milieu d'un réseau - 2010

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Article de presse sur le coworking : une manière de travailler en nouant des contacts.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 27
Langue Français
L’hebdomadaireaméricain en perte de vitesse « Newsweek » a annoncé vendredi son mariage avec le site internet d’informations « The Daily Beast » appartenant au groupe IAC. La journaliste Tina Brown dirigera la rédaction.© AP.
Le SoirSamedi13et dimanche14 novembre2010 l’économie2
Tendance/Le « coworking », une manière de travailler en nouant des contacts Une chaise et un bureau au milieu d’un réseau… maginez un grand bureau ouvert, avec ses rangées d’ordinateurs porta LE MATCH écIrans. Imaginez des sonneries de télé bles, des paires d’yeux rivées sur les « Coworking » vs « Business Centers », phone, une odeur de café, des allées et ve combien ça coûte ? nues entre les bureaux. Imaginez qu’as sis à ces bureaux se tiennent côte à côteTHE HUB BRUSAu niveau des tarifs, pas de un consultant économique et un compoSELS, le piongrande différence : 300 euros siteur. Imaginez que, plus loin, entre unenier des espapar mois pour utiliser l’espace « freelance » et un hommeces de cowordu Hub, dès 295 euros pour le qui dessine des parcours dans les arbres,king en BelgiBusiness Center Multiburo et une femme essaie de monter une entreque, a pris sesautour des 350 à 400 euros prise de vente de fruits exotiques. Vousquartiers àpour les bureaux Regus. Une avez compris le concept : des projets trèsdeux pas de ladistinction cependant : les es différents, un même espace de travail.porte de Napaces de « coworking » ont in C’est donc ça, le « coworking » ? Pas simur, dans les lotégré l’idée de réseau, de com simple. Il ne s’agit pas seulement decaux rénovésmunauté entre les travailleurs un bureau et une chaise dans un esd’une ancienned’un même espace. Et cette pace commun. Un « coworker » est quelchocolaterie.touche personnelle, ajoutée à qu’un qui choisit de nouer des liens avec© DRun concept ancré depuis près personnes qui partagent son lieu dede 20 ans, semble expliquer travail. Plus convivial que le business cenl’on veut. Veerle Van Kets, consultantedes personnes de tous horizons, le cowortreprises. C’est pourquoi il a décidé d’orleur succès. ter, l’espace de coworking cherche àdans l’économie sociale, vient au Hubking permet de multiplier les expérienganiser une conférence sur le sujet, la pre Les business centers ontils de créer une communauté de travailleurs isune cinquantaine d’heures par mois.« Jeces et les points de vue. Du simple échanmière du genre en Europe, les 19 et 20 quoi s’inquiéter face à l’expan sus de différents milieux et qui peuvent,pourrais travailler chez moi, mais c’estnovembre prochains à Bruxelles.ge d’idées à la véritable collaboration, il sion du coworking ? «Je ne con grâce à la diversité de leurs expériencesplus gai de ne pas être seule. Je peux étaLe développement du phénomène semrépond aux problèmes rencontrés dans nais pas grandchose du cowor professionnelles, s’entraider.blir des liens privés ou professionnels. »la mise en place d’un projet. Et le toutble confirmer ses impressions. Depuis king», avoue le directeur d’un Sa voisine espagnole Laura Prieto, trasans engagement.« C’est la maison duun an, le nombre d’espaces a explosé, centre Regus de Belgique fran « Quelqu’un sait utiliser Photoshop ? »ductrice, approuve :« On rencontre deswinwin», dit David, consultant auprèstant aux USA qu’en Europe ou en Asie. cophone. «Mais il n’est pas pré A deux pas de la porte de Namur, dansgens, on partage des idées. J’envisage dede la Commission européenne.Rien qu’en Belgique, un espace vient vu de développer ce nouveau con locaux rénovés d’une ancienne chocomonter un projet indépendant, et pourd’ouvrir à Anvers, et plusieurs autres cept chez nous». Avec ses The Hub Brussels, le pionnierça, c’est un grand avantage d’être ici. »Adapté à la phase de créationsont prévus, à Anvers, Gand, Bruxelles et 1.100 centres d’affaires répar des espaces de coworking en Belgique, aIls sont beaucoup, comme elle, à vouUtopique, le coworking ? Une solutionpeutêtre LouvainlaNeuve. tis dans 85 pays, Regus, pre pris ses quartiers. Sur les grandes tablesloir monter leur propre entreprise.pour la relance économique ? Les adepToutefois, JeanYves Huwart concède mier fournisseur mondial d’es de bois qui trônent au centre de l’immen«C’est l’endroit idéal pour le faire», soutes en sont persuadés.« Le coworking estque le coworking est adapté à la phase de paces de travail, n’a pas de sou se pièce à plafond haut, des dizaines deligne JeanYves Huwart, membre duun phénomène très récent qui correspondcréation d’une entreprise mais ne fonc ci à se faire. Mais le coworking personnes sont au travail. Membres duHub. Ancien journaliste, il a tout arrêtéà l’évolution du schéma de travail danstionne plus une fois que celleci est déve pourraitil finir par détrôner les Hub, elles paient un abonnement pourpour créer un thinktank économique.notre société. Il répond au fait qu’aujourloppée.« Le coworking est comme un éco business centers ? Ce direc occuper les locaux. Il existe diffé«d’hui, avec un ordinateur portable et 50système organique. Il aide la graine à gerLorsqu’on veut monter un projet, on a teur en doute. «Ce sont des ser rents abonnements avec des tarifs spécifibesoin d’un réseau de contacts. Or, ce rémer. Mais quand les feuilles poussent, ileuros, on peut lancer un projet d’entrepri vices différents qui sont propo ques, en fonction des besoins de chacun.seseau est souvent limité au milieu profes», analyse JeanYves Huwart. Selonfaut changer de pot. »sés ». V.G. (ST.) Ici, pas de place attribuée ; on s’assied oùsionnel dont on vientlui, le système représente l’avenir des enEn réunissant. » VALÉRIEGILLIOZ (ST.)
www.lesoir.be
24,90
AVATARéditionscialecollector3-disques. Exclusif !Recevez 4 cartes 3 D à l’achat du coffret !
Exclusif !
2927,50
50
COFFRETDVD,MémoireduCongo-Zaïre. Ce coffret, fragments d’inédits, offre plus de 14 heures d’archives de Thierry Michel sur le Congo.
BRUXELLESÀLAQUARELLE,instantanés1894-1897,JacquesCarabain. Avant que la photographie n’assure ce rôle, c’étaient les peintres qui représentaient la ville...
11
IDéESNOIRESDEFRANQUIN,lintégrale.
16764990
1NL