Optimiser l

Optimiser l'exploitation des données

Français
2 pages
Lire
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement

Description

Le marketing anticipe les activités commerciales qui considèrent les moyens dont dispose l'entreprise. Différentes méthodes sont appliquées pour être plus performants et faire face à la concurrence, mais surtout pour répondre aux attentes des consommateurs.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 44
Langue Français
Signaler un problème
Optimiser l'exploitation des données
L'entreprise doit impérativement donner une place privilégiée à sa clientèle. Elle opère ainsi une refonte de ses processus tant au niveau des comportements, du service clientèle, de la logistique, de la finance, de la production que de la recherche et du développement. Elle optimise ses ventes et s'ouvre à une clientèle qu'elle sait séduire.
Des outils sont disponibles pour élaborer les produits et services qui assureront une rentabilité à l'entreprise, tout restant proche des besoins exprimés par les consommateurs, voire même en les anticipant.
Le marketing traditionnel sert de levier à d'autres techniques utilisées pour identifier les besoins du client. Elles ont permis l'avènement de l'e-commerce, auquel ont de plus en plus recours des particuliers, commerçants ou entreprises.
L'utilisation de bases de données (BDD), rassemblant de nombreuses informations sur une clientèle potentielle, cible les personnes qui achèteront plus particulièrement les produits proposés par l'entreprise avec un objectif de satisfaction. Les BDD regorgent d'informations croisées collectées, classées et regroupées : elles constituent un stockage important de fichiers relatifs aux activités d'une entreprise, pour accroître la clientèle et optimiser les ventes.
La BDD est la première étape de toute prospection pour l'envoi d'e-mails ciblés, de newsletters personnalisées. Elle doit être complétée par d'autres outils pour fidéliser les nouveaux clients. Toute société mène une gestion de sa relation client, plus communément appelée CRM (Customer Relationship Management). Cette technique décèle, traite et analyse toutes les informations concernant les prospects et les clients, pour les attirer en leur offrant les services qu'ils attendent.
Ces méthodes relaient le marketing transactionnel vers un marketing relationnel qui prend en compte la satisfaction du client, sans négliger le moteur du commerce : l'augmentation des bénéfices.
Un exemple probant de réussite de l'optimisation de serveurs de fichiers est prôné par IBM, qui a mis avec succès sur le marché les solutions IBM DB2 sur Power 7 : cela a conduit à une administration simplifiée et à une fiabilité supérieure de la gestion des bases de données.
Avis d'Expert : « Les solutions de « Marketing Automation » seront « Plug & Play», ou ne seront pas ! »
Emmanuel Duhesme, PDG de Probance « En 2011, le One to One marketing se généralise et devient, et c'est nouveau, une préoccupation même pour les petits e-commerçants. Aujourd'hui tout e-commerçant sait que des campagnes de masse ou même ciblées de type "one to many" engendrent une diminution des taux de clic et d'ouverture et in fine une perte de l'actif "base de données clients". En effet, les clients n'acceptent plus d'être "spammés" comme ils le disent, c'est à dire visés par une offre qui ne leur correspond pas. Les éditeurs de solutions "One to One marketing" se doivent d'adapter offres et prix à cette nouvelle donne pour prendre des parts de marché. Comme les logiciels CRM de gestion des forces de ventes avant eux, les logiciels de gestion de campagne vont devenir Plug & Play, configurable online, sans engagement de durée et à des prix lisibles et accessibles. C'est la condition sine qua none pour prendre les parts d'un marché qui s'est considérablement démocratisé au cours des derniers mois. Les e-commerçants et les internautes et donc tout l'écosystème du web marchand seront les grands gagnants de cette saine évolution. »