CTI7 exé
12 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

CTI7 exé

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
12 pages
Français

Description

CTI7 exé

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 116
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

T O U R I S M E
I N F O S
N u m é r o7 Octobre 2008
L a l e t t r e d u t o u r i s m e e t d e s c o n g r è s
Ancien élève du Lycée Mistral à Avignon, diplômé de l'institut d'études gEAtamrsnoiénéelarivisno.sPorupslsdeFranceTélétxuanrusésivélé991enéjoxau8deviil996,n1etsilanruojtneeicrvseelnsda politiques de Grenoble puis de l’Ecole Nationale d’Administration Publique à Québec, Olivier GALZI débute sa carrière au Canada en 1993. Economie et Info de l'émission Télématin sur France 2, il reste cependant un journaliste de terrain, comme en témoignent ses reportages pour Envoyé spécial ou ses directs pour la chaîne lors des soirées électorales. Associé à David PUJADAS à la présentation du journal de 20 heures en semaine, Olivier GALZI présente la “revue de presse des hebdos” dans la nouvelle édition du samedi de Télématin. Le 4 juillet 2007, Olivier GALZI a été élu président de l'association des journalistes du Press Club de France.
CA S S I S
L’éveil des sens…
C’était un printemps. Un Printemps du Livre à Cassis. À cette occasion, j’ai découvert la ville, son âme et ses habitants. Je me souviens de l’amphitéâtre Romain, port de tous les mots du monde qui, au gré des lectures, levaient leur encre vers le large. Je me souviens d’avoir discuté avec des écrivains que je n’avais pu approcher à Paris que par leurs livres. Je me souviens d’un petit bout de femme (qui depuis, je crois, est devenue votre Maire) et qui courait jour et nuit pour assurer la réussite de l’événement. J’ai rencontré ce week-end là, un lieu que je n’ai plus quitté depuis. Cassis et sa route des crêtes, triomphale, dangereuse et majestueuse. Cassis et son vin, tantôt Paternel, tantôt fraternel. Cassis et ses pêcheurs, avec leurs fils et leurs petits fils qui ont appris de leurs grand-mère à lire dans l’œil des poissons pour le plus grand plaisir de nos papilles. Cassis et ses ruelles, ses artisans, son marché et sa rumeur. Cassis et ses calanques, comme l'emprunte gigantesque des doigts d’un Dieu qui aurait béni ce bout de terre. Cassis et son château, d’où l’on peut voir le matin le port s’éveiller et le soir, le Cap Canaille changer d’habit au coucher du soleil. Et pour qu’il rougisse ainsi, je me dis que je ne dois pas être le seul à l’aimer de la sorte !
N A T U R E L L E M E N T
Olivier GALZI