L

L'agaptualité n°22 Janvier 2019

Documents
11 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

agaptualité NOS PROJETS L’Extremely Large Telescope (ELT) : le plus grand télescope au monde sort de terre NEWS Nos équipes au plus près des étudiants en 2018 ! page 03 NOS PROJETS Gérer le stockage des déchets radioactifs page 05 n° JAN2VIER 20219 NOS INITIATIVES Le handicap, en aucun cas un frein à la performance ©ESO ©Eso / Safran page 04 page 09 ÉDITO SOMMAIRE Les années se ressemblent et on ne s’en lasse pas. Notre société poursuit sa croissance en France et en Europe et a terminé l’année sur une belle croissance de plus de 20%. Au-delà des chiffres, vous pouDŽĚǕ ƥūƭƙ ğƥƑĚ ǛĚƑƙ ēƭ ČĺĚŞĿŠ ƎîƑČūƭƑƭ car cette croissance a été collective et toutes nos agences se développent. La Suède, l’Italie, ainsi que les villes de Bordeaux et Toulouse ont vu l’arrivée d’agap22018 et les premiers pro- en jets ont été remportés. Notre société est présente aujourd’hui dans 10 pays et compte 8 agences en France. Nous souhaitons poursuivre notre déveŕūƎƎĚŞĚŠƥ îǛŠ ēɄîƎƎūƑƥĚƑ ā ČĺîČƭŠĚ et chacun d’entre vous de nouvelles perspectives tout en conservant fondamentalement l’ADN de notre société Casting 2019 ! (réactivité, communication, exigence). N’hésitez pas à nous poser vos questions, à nous faire des propositions.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 09 janvier 2019
Nombre de visites sur la page 829
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
agaptualité
NOS PROJETS
L’Extremely Large Telescope (ELT) : le plus grand télescope au monde sort de terre
NEWS Nos équipes au plus près des étudiants en 2018 !
page 03
NOS PROJETS Gérer le stockage des déchets radioactifs
page 05
JAN2VIER 20219
NOS INITIATIVES Le handicap, en aucun cas un frein à la performance
©ESO ©Eso / Safran
page 04
page 09
ÉDITO
SOMMAIRE
Les années se ressemblent et on ne s’en lasse pas.
Notre société poursuit sa croissance en France et en Europe et a terminé l’an-née sur une belle croissance de plus de 20%. Au-delà des chiffres, vous pou-vez tous être ïers du chemin parcouru car cette croissance a été collective et toutes nos agences se développent. La Suède, l’Italie, ainsi que les villes de Bordeaux et Toulouse ont vu l’arrivée d’agap22018 et les premiers pro- en jets ont été remportés. Notre société est présente aujourd’hui dans 10 pays et compte 8 agences en France. Nous souhaitons poursuivre notre déve-loppement aïn d’apporter à chacune et chacun d’entre vous de nouvelles perspectives tout en conservant fon-damentalement l’ADN de notre société
Casting 2019 !
(réactivité, communication, exigence). N’hésitez pas à nous poser vos ques-tions, à nous faire des propositions. Le développement de notre société passe par le développement personnel et pro-fessionnel de chacun et chacune d’entre vous. Soyez ïer d’être agapien !
Merci à tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce nouveau numéro de l’agaptualité.
Je vous souhaite une très belle année 2019 et vous donne rendez-vous aux prochains événements agapiens !
Benoit T. Directeur Opérationnel France
Vous parlez de votre métier avecpassion? Vous souhaitez vousinvestiretpartagervotre expérience avec de futurs agapiens ? Vous êtes à l’aise devant la caméra ? Nous recherchons nosfuturs ambassadeursà travers toute l’Europe !
Faites comme Thibaut, Victor, Sara et Rémy et rejoignez le casting de la campagne recrutement 2019.
Contactez-nous dès maintenant par mail à l’adresse suivante : communication@agap2.com
agap22018. Tous droits réservés. Directeur de publication : Patrice Giudicelli. Rédaction : Fanny GIRERD. Création graphique : Assema Moussa. Crédits photos © agap2 - Tél. : +33 1 41 31 20 20 - Email : agaptualite@agap2.fr - www.agap2.com
agaptualité| n°22 | janvier 2019
Sommaire News 03
Le plus grand télescope au monde
Stockage des déchets nucléaire
Système d’inspection visuelle
Projet CESAME
NADCAP, la certiIcation des procédés spéciaux
Nos initiatives
En bref...
Moments agapiens
04
05
06
07
08
09
10
11
2
NADCAP, la certiIcation des
Milan
Hugo et Maxime : ils ont accepté de relever le déI en ouvrant les agences de Milan et Toulouse !
En ouvrant les agences de Milan et Toulouse,agap2ses am réafïrme -bitions de développement en France et à l’étranger. Ces deux ouvertures traduisent notre volonté de proposer à nos collaborateurs de nouvelles op-portunités et d’encourager la mobilité géographique et interne. Aux com-mandes, Maxime et Hugo, qui après seulement quelques années chez agap2se sont vu proposer l’opportu-nité d’ouvrir une agence.
Entrepreneur dans l’âme, Hugo a tou-jours eu envie de lancer sa propre so-
ciété. Pendant six mois, il a travaillé sur le projet d’une ouverture d’agence en Italie. Quelques mois après avoir pré-senté son projet à la Direction et sans parler un mot d’italien, Hugo partait ouvrir l’agence de Milan : « Nous tra-vaillons déjà avec des clients italiens, nous avions besoin d’une agence de proximité aïn de renforcer nos liens et développer des partenariats straté-giques avec tous nos clients interna-tionaux. »
Maxime a débuté son parcours chez agap2en 2016 en tant que Business
Un agapien Champion d’Europe de Cross-Triathlon
Maxime, Business Manager chezagap2 depuis maintenant 2 ans, a remporté le Championnat d’Europe de Cross-Triathlon en octobre dernier à Ibiza. 1 heure et 28 minutes. C’est le temps qu’il a fallu à Maxime pour venir à bout des 1km de natation, 20km de VTT et 7km de trail. Cette très belle performance lui a valu la première place et le titre de Champion d’Europe catégorie 25-29 ans. Prochain objectif : l’Afrique du Sud ! Nous serons tous der-rière lui pour sa participation à la course emblématique du Cape Epic en mars 2019.
agaptualité| n°22 | janvier 2019
ÉNDEIWTOS
Toulouse
Manager sur l’agence de Lyon. Il a très rapidement compris les rouages du métier et son travail lui a permis d’accéder rapidement au poste de Responsable de Département. Moins de 2 ans après son arrivée, il est solli-cité pour ouvrir la nouvelle agence de Toulouse. «agap2fait conïance m’a et j’ai accepté de relever ce nouveau challenge. Nous sommes très ïers de démarrer l’aventure avec une équipe remontée à bloc. Nous invitons les agapiens motivés par des projets dans le Sud-Ouest à nous contacter. »
Nos équipes au plus près des étudiants en 2018
Depuis le début de l’année, c’est plus d’un évé-nement par semaine qui est organisé sur toute la France dans les écoles : séminaires, jury de projet de ïn d’étude, conférences techniques, apéro coaching… Ces rencontres sont aussi l’oc-casion pour nos ingénieurs consultants de rester connectés à leur école.
Plusieurs managers coachent et partagent leur expérience avec des futurs ingénieurs (peut-être futurs agapiens ?), bravo à eux pour le succès de ces actions !
Vous souhaitez à votre tour vous investir ? Contactez Lisa en charge du développement RH, lisa.rosemond@agap2.fr
3
Un miroir de 39 mètres de diamètre Surnommé ELT pour Extremely Large Telescope, il sera le premier et le plus grand de la nouvelle génération d’immenses Télescopes. Construit par l’ESO (l’organisation européenne pour des observations astronomiques dans l’hémisphère austral) au Chili sur le Cerro Armazones (3 046 m d’altitude), il permettra de réaliser des progrès signiïcatifs en astronomie en permettant notamment une étude détaillée d’objets tels que les exoplanètes (planètes gravitant autour d’autres étoiles que le Soleil).
Pour cela, il faut polir des surfaces avec une précision très importante, en s’as-surant toujours de passer aux bons endroits : il faut en permanence enlever un peu de matière, contrôler la préci-sion, puis continuer à polir uniquement aux endroits qui le nécessitent. Pour ré-pondre aux besoins du projet, REOSC a constaté qu’il était nécessaire de déve-lopper de nombreuses machines et de former un ensemble cohérent au sein de l’usine. Mon travail a donc consisté à mettre en place des outils de gestion des exigences permettant à chaque Responsable de machine de pouvoir se concentrer sur son développement, tout en assurant une cohérence d’ensemble. J’ai rejointagap2spécialement pour ce projet qui allie la recherche fondamen-tale, l’industrie et l’innovation au sein d’une entité à taille humaine. REOSC illustre bien ce déï : « La tête dans les étoiles, les pieds sur Terre » : voilà ce qui me fait rêver au quotidien.
Un niveau de précision jamais vu Le niveau de complexité de chaque seg-ment est tel que très peu de fabricants d’optique sont capables de les polir et de les contrôler. SAFRAN REOSC fait partie de ces quelques élus. Toutefois, dans ce cas précis, le nombre de miroirs à produire dépasse largement le cadre habituel. Pour assurer la production du miroir primaire, il faut donc développer une usine complète avec des équipe-ments dédiés à la production et surtout au contrôle. Le niveau de précision re-quis est le nanomètre (1 milliardième de mètre) sur une surface de 1.5m de large. Pour se donner un comparatif, c’est comme s’assurer que l’on maîtrise
Le concept du télescope s’appuie sur un miroir primaire de 39 mètres de dia-mètre. Ne pouvant pas être construit en une seule pièce, il est reconstitué à par-tir de 798 miroirs hexagonaux (appelés aussi segments).
©ESO
4
PÉRDOIJTEOTS
Le plus grand télescope au monde sort de terre
agaptualité|n°22 | janvier 2019
L’Extremely Large Telescope, dans le désert d’Atacama au Chili, va devenir, en 2024, le plus grand œil braqué sur le ciel. Le leader mondial en optique pour l’astronomie Safran REOSC s’est vu conîé en mai 2017 le contrat portant sur le polissage, le montage sur support et le test de l’ensemble des segments formant le miroir primaire M1 de l’ELT. Nicolas, après 5 ans passés dans le secteur aéro-spatial-défense et 10 ans dans celui des dispositifs médicaux, a rejoint agap2 en tant qu’Ingénieur Système pour travailler sur ce projet hors norme.
Chaque couleur représente un miroir hexagonal de 1.5 mètre.
Nicolas G. Ingénieur Système
Chacun de ces miroirs doit pouvoir être ajusté par rapport à tous les autres : ils sont donc montés sur un système per-mettant d’ajuster le miroir en lui-même et sa position relative par rapport aux autres.
la hauteur du sol à 1mm près sur toute la France !
Démarrage :juin 2018 Localisation :Saint Pierre du Perray (91) Consultant :Nicolas G.
ay (91)
Gérer le stockage des déchets radioactifs
PROJÉEDTISTO
La production d’électricité d’origine nucléaire génère des déchets radioactifs. Les plus dangereux d’entre eux ne peuvent pas être stockés en surface ou à faible profondeur en raison de leur niveau de radioactivité élevé. François, Ingénieur en planiîcation, travaille depuis un an sur la phase APD (études d’avant-projet déînitif) d’un nouveau centre de stockage réversible destiné à accueillir des déchets issus du traitement du combustible nucléaire usé.
Un projet en phase de conception industrielle Je travaille actuellement sur la réali-sation de la phase APD de ce centre d’enfouissement de déchets nucléaires. Pour des raisons géologiques, le choix a été fait d’enfouir les déchets dans une couche géologique homogène, très stable et imperméable aux radionu-cléides et à l’eau. Depuis 20 ans, cette couche géologique est étudiée et tes-tée par un laboratoire. Elle se situe à 500 mètres de profondeur. Pour dépla-cer des déchets nucléaires radioactifs de la réception au stockage dans des conditions sûres pour les opérateurs humains, certaines parties seront en-tièrement automatisées sans présence humaine.
Le projet est actuellement en phase de conception industrielle. Les grands en-jeux sont à l’heure actuelle la validation technique et politique, la poursuite, la
agaptualité| n°22 | janvier 2019
construction et l’exploitation de ce pro-jet. Les travaux pourraient commencer en 2021 pour une ouverture en phase pilote du centre en 2025, et un accueil des premiers déchets vers 2030.
Une solution de stockage réversible Les déchets concernés sont déjà majo-ritairement produits ou correspondent au parc nucléaire français actuel en ex-ploitation. Le rôle de ce projet n’est donc pas d’être un prétexte pour une création d’un nouveau parc nucléaire mais une solution de stockage de déchets déjà existants.
Des technologies de traitement plus ef-ïcaces pouvant voir le jour, le stockage doit être réversible. Autrement dit, pen-dant toute la durée d’exploitation (envi-ron 100 ans), il doit être possible de re-tirer les déchets et de les récupérer aïn de les traiter différemment.
Expertise en maîtrise d’œuvre Par sa taille, sa diversité et les champs de compétences qu’il mobilise, ce projet est passionnant. Au vu de sa dimension, ce dernier a été découpé en plusieurs compétences différentes, d’où la pré-sence de plusieurs maîtrises d’œuvre sous-système, chapeautées par une maîtrise d’œuvre système. Dans ce contexte-là, je m’occupe du planning de l’une des maîtrises d’œuvre sous-sys-tème et produis les documents plan-ning contractuellement prévus. Mon pé-rimètre a récemment été élargi puisque j’ai également pris un rôle « système ». Autrement dit, je supervise à présent les productions d’autres sous-système en relation avec le premier.
FrançoisM. Ingénieur en planiïcation
Démarrage :octobre 2017 Localisation :Lyon (69) Consultant :François M.
5
©Andra
PÉRDOIJTEOTS
Mise en place d’un système d’inspection visuelle pour mieux contrôler le conditionnement
Spécialisé dans les systèmes de diagnostic sanguin, Abbott Diagnostics avait besoin d’améliorer le contrôle des produits en cours de fabrication, notamment le système de contrôle de vision par caméra pour la vériîcation des informations imprimées sur les étiquettes et emballages des acons. Joachim, Ingénieur Projet, s’est vu conîer la mise en place d’un nouveau système d’inspection visuelle sur la chaîne de fabrication.
Un contrôle qualité Iable à 100% Abbott Diagnostics assure le rem-plissage et la ïnition des acons de test sanguin dans des conditions très contrôlées. Le projet sur lequel j’inter-viens concerne plus particulièrement les opérations de ïnition (remplissage, éti-quetage, impression, inspection par ca-méra et conditionnement des acons).
L’expansion de leur gamme de pro-duits avec code DataMatrix et l’ajout d’informations supplémentaires sur les étiquettes de bouteille et d’emballage (code à barres et police de caractères) ont nécessité d’améliorer la qualité de l’inspection des produits sur deux lignes de remplissage et d’étiquetage existantes avec étiquetage direct. Pour cela, un système d’inspection visuelle de Mettler Toledo, CI-Vision, a été mis en place pour un contrôle qualité ïable à 100%. Le système vériïe les codes 1D et 2D, les marquages, les dates d’expi-ration, les numéros de lot et les textes. Il est également capable de vériïer les caractéristiques de l’emballage telles que la fermeture, la position ou la bonne
agaptualité|n°22 | janvier 2019n°21 | juillet 2018
couleur du capuchon. La mise à niveau des systèmes, les tests, la mise en œuvre des activités de qualiïcation et de validation, le lancement et le soutien à la production initiale doivent encore être effectués.
Mise en conformité dans le cadre de la sérialisation A compter de 2019, chaque boîte de médicament prescrite en Europe de-vra porter un numéro d’identiïcation unique aïn de garantir une traçabili-té des médicaments. L’ensemble des fabricants devront apposer un identi-ïant sur chaque boîte de médicament sous forme de DataMatrix et charger l’ensemble des codes dans une base de données centrale. Ce projet d’amé-lioration de la vériïcation des infor-mations s’inscrit donc dans la mise en conformité avec : la directive de l’UE sur la contrefaçon, la loi sur la sécurité de la chaîne d’approvisionnement des médicaments (Drug Supply Chain Se-curity Act - DSCSA) et d’autres régle-mentations internationales en matière de sécurité pharmaceutique en ce qui
concerne la sérialisation, le suivi et la traçabilité.
PlaniIcation, tests et qualiIcation En tant qu’Ingénieur Projet, j’ai été chargé de l’ensemble de la planiïca-tion. Aïn de mettre à niveau le sys-tème d’étiquetage et d’inspection visuelle, j’ai dû coordonner la suppres-sion de l’ancien système d’inspection et gérer l’installation du nouveau sys-tème : essais de l’usine, SAT (Tests d’acceptation du site), mise en œuvre des directives (GMP, FDA, Abbott interne) pour une inspection de la caméra correcte et de haute qualité (code à barres et police), préparation des documents de qualiïcation pour DQ, QI, QO, PQ (protocoles et plans de test ), exécution des parcours de qualiïcation et de la documentation, et assistance au lancement et à la production.
Joachim B. Project Engineer (Production, Qualiïcation & Validation)
Démarrage :mars 2018 Localisation :Wiesbaden(ALL) Consultante :Joachim B.
6
©Abbott
TÉMOIGNAGEÉCLDIIETNOT
CESAME : Concrétiser Ensemble les Suggestions ©FOTOLIA d’Amélioration d’Exploitation©ShutterStock
En 2013, le groupe Axens a mis en place une démarche de Lean Management, nommée AXIIS, « AXens Improvement Industrial System ». Pascal P., Technicien Amélioration continue, est également le Chef projet Cesame. Il nous parle de la mise en place et de la réussite de ce processus qui permet aux équipes sur le terrain de faire remonter des suggestions d’amélioration et potentiellement de voir les réalisations correspondantes être mises en œuvre rapidement et en toute transparence. Maxence T., Consultant agap2 et Chargé d’affaires chez Axens a fortement contribué au succès de ce projet dans la phase étude et réalisation.
Comment se traduit la démarche d’amélioration continue mise en place chez Axens ? P.P. :2015, une Cellule Performance En a été créée sur le site de Salindres (trois personnes). Le but de cette cellule est de mettre en place des méthodes d’excel-lence opérationnelle visant à mettre en place des actions concrètes aïn d’amé-liorer les performances économiques et managériales : les conditions de sécuri-té, la qualité produit, les productivités et rendements des chaines de production, la clarté et l’efïcacité organisationnelle, la formation, la responsabilisation et l’en-gagement du personnel. Dans ce cadre, nous avons lancé en janvier 2017 le pro-jet CESAME, « Concrétiser Ensemble les Suggestions d’Amélioration d’Exploita-tion », qui consiste à mettre en place un processus de traitement des suggestions
Expertise agap2
Maxence T, consultant agap2, accompagne Axens dans sa démarche d’amélioration continue en tant que Chargé d’affaires auprès de la cellule performance.
A l’image du Chef de projet, le Chargé d’affaires est responsable de l’exécu-tion d’un projet ou d’une mission dans sa globalité (pilotage, budget, tech-nique…). Cependant, il est aussi res-
agaptualité| n°22 | janvier 2019
d’amélioration issues des équipes de production et de logistique (opérateurs, techniciens).
Comment coopérez-vous au quotidien avec les équipes de terrain ? P.P.: Le processus est basé sur la trans-parence et l’information des équipes concernées. Concrètement, si un opé-rateur a une idée pour résoudre un problème ou améliorer une opération, il rédige une proposition d’amélioration sur une ïche suggestion. Celle-ci sera étudiée par l’équipe CESAME composée des différents managers, du CMO (Char-gé de modiïcation), du CDP (Chef de poste) et des opérateurs présents. Cette solution est soit « retenue » soit « refu-sée ». En plus de la transparence et de l’information, nous avions besoin d’une bonne dynamique claire et rapide dans
ponsable de la dimension Inancière, contractuelle et commerciale du projet. Quasiment tous les secteurs emploient des Chargés d’affaires. Bien que nous ayons des compétences généralistes, nous sommes tout de même spéciali-sés. Mes projets sont à dominante Mé-canique, Chaudronnerie, Tuyauterie et au Génie Civil. En fonction de la com-plexité et de la taille du projet, je m’en-toure d’une équipe aux compétences diverses et nécessaires pour le mener à bien.
l’étude, le chiffrage et le suivi de la réa-lisation des suggestions. C’est le rôle de Maxence T., CMO CESAME (Chargé de modiïcation), depuis septembre 2017.
Quels ont été les résultats de la mise en place d’un tel dispositif ? P.P. :Aujourd’hui, plus de 80% des sug-gestions émises par nos équipes ont été, ou vont être mises en place dans les mois qui viennent. Maxence a forte-ment contribué au succès de ce projet qui fait maintenant partie de nos pro-cessus établis, performants et surtout appréciés par nos équipes. Le projet a d’ailleurs été récompensé en interne par les « Bravos », une cérémonie qui remer-cie certains salariés pour l’accomplis-sement et la réussite de leurs projets. 8 personnes ont été récompensées : 7 personnes AXENS et Maxence.
Toutes les entreprises cherchent au-jourd’hui à gagner en efIcacité ou en rendement à tous les niveaux et s’en-gage dans des démarches de Lean Management, ou « recherche des gas-pillages ». J’accompagne donc Axens sur divers projets, avec bon sens, aIn de fournir des solutions privilégiant simplicité et efIcacité.
Maxence T. Chargé d’affaires
7
Retrouvez toutes la collection d’œuvres d’artagap2sur le site http://collection-agap2.com/
Près de 44 œuvres d’art sont exposées aujourd’hui au sein de l’agenceagap2Paris. Pour faire vivre cette collection, nous avons lancé de nombreuses ini-tiatives visant à promouvoir la culture. Visite guidée à la lampe torche, jeu de piste, rencontre avec les nouvelles ac-quisitions, les rendez-vous ont été aussi nombreux en 2018 que les équipes en-thousiastes. Nous avons carte blanche pour les formats de visite et nous dé-bordons de créativité. Notre crédo ? Surprendre ! Et nous avons des projets plein les poches pour l’année 2019.
Nous remercions tous les salariés d’avoir participé et d’avoir été aussi nombreux pour cette première soirée inédite chez agap2. Nous espérons réorganiser à nouveau ce type d’évé-nement et poursuivre la sensibilisation autour du handicap.
agapiens ont pu également assister à une conférence sur le handicap « invisible ». En effet, la plupart des handicaps ne sont pas apparents. Par exemple, seulement 2% des per-sonnes en situation de handicap sont en fauteuil roulant.
Depuis son arrivée au Creusot, il s’est lancé dans la pratique de la boxe an-glaise. Au bout de trois mois seulement d’entraînement, il combat déjà pour le titre de Champion de Bourgogne, catégorie « amateur élite », aux côtés de concurrents expérimentés. Une progression impressionnante rendue pos-sible grâce à un entraînement intensif et régulier : 8 à 9 fois par semaine. Et qu’en pense le client ? « Les collègues ont pris l’habitude de me voir arriver avec des cocards le lundi. Mon responsable est très compréhensif et me per-met d’aménager mes horaires aïn que je puisse continuer à m’entraîner. »
II a débuté le judo à l’âge de 3 ans. Yohan, Ingénieur R&D au Creusot (71), conjugue aujourd’hui sa vie professionnelle avec son statut de combattant professionnel de MMA. Discipline interdite en France, le MMA est un mélange de boxe, de lutte et de jiu jitsu Brésilien. Passé professionnel il y a un an, il a combattu notamment en Angleterre face des stars locales.
Le handicap n’est en aucun cas un frein à la réussite et à la performance. C’est le message que nous avons voulu faire passer aux agapiens lors d’une soirée de sensibilisation au-tour du handicap organisée le 18 octobre dernier à Paris. Et pour preuve, les parcours de deux champions paralym-piques, Michaël Jemeriasz et Charlotte Fairbank, qui ont ac-cepté de venir partager leur expérience avec les agapiens. Ils ont pu ainsi expliquer comment, malgré leur handicap, ils ont réussi à performer jusqu’à devenir des champions dans leur discipline. Aïn de lutter contre les idées reçues, les
Anne
agapians got talent Yohan, combattant professionnel de MMA
Anne et Noëlle font vivre la culture à agap2 Paris
Le handicap, en aucun cas un frein à la performance
NOS INITIATIVES
agaptualité| n°22 | janvier 2019
9
EN BREF...
Want 2 Be an Engineer ?
Because innovation is our DNA and together we can build a dream, connect people and leave our mark. Ce sont quelques-uns des nombreux messages portés par notre nouvelle campagne de recrutement qui sera lancée dès janvier 2019.
Celle-ci s’articulera autour de plusieurs contenus vidéos : un nouveau clip promotion-nel pour le recrutement d’une minute et une vidéo de présentation, « Want 2 Be an Engineer ? », qui mettra en scène le parcours d’un consultant agapien. Parce que vous êtes nos meilleurs ambassadeurs, une série de ïlms courts dans lesquels nos consul-tants parleront avec passion de leurs métiers et de leurs projets viendra compléter le dispositif.
Nous tenons à remercier tous ceux qui ont participé à la réalisation et à l’aboutissement de cette campagne, à découvrir dès janvier sur nos réseaux sociaux !
Le bonjour...
de Guyane parJean-François sur le pas de tir d’Ariane 6
agap2game
agaptualité| n°22 | janvier 2019
Énigme
Le chiffre 10 agap2 est désormais présent dans 10 pays européens.
Notre Direction Technique, une équipe de choc dédiée aux prestations forfaitaires
Geoffroy, Alex et Jérôme ont pour mis-sion d’accompagner les clients dans la mise en place et le suivi des pres-tations complexes et forfaitaires. Une fois le projet démarré, la Direction Tech-nique assurent le suivi aïn de garantir le respect des différents engagements contractuels et d’anticiper les éven-tuelles problématiques. Durant le pro-jet, elle intervient également en support opérationnel : elle développe des outils de suivi de la prestation et met en lien les acteurs avec les référents métiers experts lorsque c’est nécessaire. Enïn, elle capitalise sur les retours d’expé-riences clients aïn de perfectionner nos offres au ïl des années.
Un homme se réveille chez lui, dans le noir complet. Dans son tiroir, il y a 6 chaussettes noires, 4 blanches et 2 rouges. Combien doit-il prendre de chaussettes au minimum pour être certain d’avoir deux chaussettes de la même couleur ?
chaussette, il aura forcément une paire. couleur, il aura 3 chaussettes de couleur différente. En prenant une 4e Il fallait enRpérepnodnrsee4:.S’il prend une chaussette de chaque
10
Déjeuner agap2 Bâle
Soirée de Noël - agap2 Lausanne
Soirée de Noël - agap2 Paris
Last Blind Test agap2 Lyon
agaptualité| n°22 | janvier 2019
Soirée cocktails - agap2 Bruxelles
MOMENTS AGAPIENS
La team - agap2 Bordeaux
Soirée de Noël agap2 Strasbourg
Last course aux énigmes - agap2 Nantes
11
Meileurs voeux