Augmentation du nombre d
1 page
Français

Augmentation du nombre d'allocataires du RMI

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Après deux années consécutives de baisse, le nombre d'allocataires du Revenu Minimum d'Insertion (RMI) est reparti à la hausse en 2002. A la fin de l'année, 18 300 allocataires percevaient la prestation, soit 800 de plus qu'en décembre 2001.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 22
Langue Français

SOCIÉTÉ
Augmentation du nombre
d’allocataires du RMI
de la moyenne métropolitaine, quiAprès deux années Les jeunes plus touchés
s’établit à 31 pour 1 000.consécutives de baisse,
Les titulaires du RMI sont plutôt
lenombre d’allocataires jeunes : la moitié d’entre eux ontPlus de RMIstes
du RevenuMinimumd’Insertion entre 25 et 40 ans en Alsace,
dans le Bas-Rhin
comme en France métropolitaine.(RMI) est repartiàlahausse en
Dans la région, cette tranche d’âgeMILe nombre d’allocataires du R2002.Àlafindel’année,18300
est la plus touchée par l’augmenta-a augmenté d’environ 500 person-allocatairespercevaientla
tion du nombre de RMIstes. Dans lenes dans le Bas-Rhin et de 300prestation,soit800deplus Haut-Rhin, où les moins de 40 ansdans le Haut-Rhin. Au final, le
qu’endécembre2001. étaient jusqu’ici nombreuxBas-Rhin regroupe 66 % des allo-
parmi les allocataires, l’augmenta-cataires de la région, pour 59 % de
tion du nombre de RMIstes se portea hausse du nombre d’alloca- la population. La part des allocatai-
pour 80 % sur cette tranche d’âge.L taires du RMI, comptabilisée res dans la population évolue peu :
Les hommes ou femmes isolés,par la Caisse nationale d’allocations elle se maintient autour de 1,1 %
sans enfant ni personne à charge,familiales (Cnaf), est plus marquée dans le Bas-Rhin et passe de 0,8 à
représentent environ 57 % des allo-en Alsace (+4,7 %) que sur l’en- 0,9 % dans le Haut-Rhin. En in-
cataires (58 % au niveau national).semble de la France métropolitaine cluant les allocataires et leur famille
Le Bas-Rhin se distingue du(+1,3 %). Néanmoins, la proportion proche, 23 800 personnes sont cou-
Haut-Rhin par une proportion plusd’allocataires reste inférieure dans vertes par cette prestation dans le
élevée d’hommes vivant seuls etla région. Avec les conjoints et en- Bas-Rhin, soit 22 habitants pour
percevant le RMI. Les familles mo-fants à charge, quelque 36 300 per- mille. Avec 17 personnes couvertes
noparentales regroupent près desonnes sont couvertes par la pour 1 000 habitants, le Haut-Rhin
27 % des allocataires dans la région,prestation du RMI, soit 20 person- se range parmi les départements
pour 25 % dans le reste du pays. Lesnes pour 1 000 habitants. Ce taux où le recours au dispositif est le
couples, avec et sans enfant, repré-de couverture se situe en dessous moins fréquent.
sentent plus de 16 % des allocatai-
res dans les deux départements al-
2002 : la part de RMIstes remonte
saciens, et 17 % en métropole.
1,8
France métropolitaine
1,6 Comme pour le RMI, le recours à
Part des allocataires
l’Allocation de Parent Isolé (API) adans la population
1,4 (en %) augmenté au cours de l’année
2002, mais reste moins fréquent en
1,2
Bas-Rhin Alsace que dans l’ensemble de la
France. Fin 2002, 4 200 personnes1,0
Haut-Rhin percevaient cette allocation dans la
0,8 région, soit 2,3 personnes pour
1 000 habitants.
0,6
juin juin juin juin juin juindéc. déc. déc. déc. déc. déc.
1997 1997 1998 1998 1999 1999 2000 2000 2001 2001 2002 2002
Champ : bénéficiaires du RMI payés par les CAF et la MSA Thomas MORIN
Le RMI a un triple objectif : garantir un revenu minimum, permettre l’accès à des droits sociaux,
et aider à l’insertion sociale et professionnelle. Cette allocation différentielle est attribuée à
toute personne de 25 ans ou plus (ou moins si elle a un ou plusieurs enfants à charge) dont les
erressources sont inférieures à un certain plafond. Le plafond mensuel au 1 janvier 2002 est de 33
405 euros pour une personne seule, de 608 euros pour un couple, avec une majoration selon le
nombre d’enfants ou de personnes à charge composant le foyer.
Chiffres pour l'Alsace · dossier n° 5 · L'année économique et sociale 2002 · juillet 2003
Source : Cnaf